LES BLOGUES
15/10/2018 13:48 EDT | Actualisé 15/10/2018 14:15 EDT

L'écrivain fantôme de Bill Clinton était un Michaud d'Amérique

Scott Michaud a été le rédacteur principal des discours du président Clinton.

Aux dernières nouvelles, il était pigiste, offrant ses services de rédacteur sur la grande toile.
Leah Millis / Reuters
Aux dernières nouvelles, il était pigiste, offrant ses services de rédacteur sur la grande toile.

Scott Michaud a été le rédacteur principal des discours du président Clinton, soit son «prête-plume» ou «écrivain fantôme», comme on dit. Il a ensuite travaillé pour le service postal des États-Unis et a été cadre chez Walmart. Aux dernières nouvelles, il était pigiste, offrant ses services de rédacteur sur la grande toile.

Michaud a connu Clinton alors que ce dernier était candidat pour le poste de gouverneur de l'Arkansas. Bill l'a amené avec lui à la Maison-Blanche, au sommet du monde.

Franco-américain de la sixième génération, Michaud se passionne pour la généalogie. Son site, Scott Michaud's Family Genealogies, porte en sous-titre la devise du Québec: «Je me souviens». Toute l'histoire de sa famille est là, avec des photos remontant au début du 19e siècle, un trésor que peu de familles québécoises possèdent.

L'ancêtre Pierre Michaud (1637-1702), natif de Fontenay-le-Comte, dans le Poitou, débarque à Québec en 1656. Pendant trois ans, il est engagé à la seigneurie de Beaupré.

En 1667, il épouse Marie Ancelin. Le couple a la bougeotte, plus en tout cas que leurs contemporains de la Côte-de-Beaupré.

Il s'installe d'abord à Saint-Jean, Île d'Orléans, puis, en 1671, il part pour l'Isle-aux-Grues. Leurs cinq premiers enfants y verront le jour, dont Jean-Baptiste (1674-1720). En 1683, la famille déménage à la Rivière Trois Saumons. Cinq autres enfants y verront le jour. C'est parti pour les Michaud d'Amérique. Et ce n'est pas fini: en 1695, ils descendent à Kamouraska. C'est là que le couple mourra finalement: lui, en 1702, elle, en 1729.

Jean-Baptiste se marie à l'Île d'Orléans et amène sa femme à Kamouraska, rejoindre les autres Michaud. Leur fils, Jean-Baptiste jr (1701-1794), épouse Cécile Ouellet à Rivière-Ouelle, la petite-fille de René, le fondateur de Rivière-Ouelle. En 1690, Rivière-Ouelle a tenu le coup devant les troupes du général Phipps. René et ses cinq fils, dont le père de Cécile, Mathurin, ont pris part à la bataille. Ils font partie des 40 héros de la Rivière-Ouelle.

Jean-François (1729-1817), l'aîné des 12 enfants de junior, aura au moins trois enfants, dont Pierre (1759-1834). Ce dernier aura cinq enfants de sa seconde épouse, dont Jean-Romain (1787-1857). Vers 1822, Jean-Romain traverse la frontière du Maine au Madawaska. L'aventure américaine des Michaud commence avec lui.

Les pionniers empruntaient le «Portage des Trois-Pistoles». Ils remontaient la rivière des Trois-Pistoles jusqu'au lac Témiscouata et redescendaient la Madawaska jusqu'à la rivière Saint-Jean, qui est en fait un fleuve. Un demi-siècle plus tôt, les réfugiés acadiens avaient fait le chemin inverse.

Jean-Romain acquiert une belle terre de 30 arpents de front, au sud de la Saint-Jean. Son fils Eusèbe (alias Zabulon) y voit le jour en 1830. En 1870, la ferme d'Eusèbe est évaluée à 300$, nous apprend le site de Scott. «Eusèbe Michaud est décédé le 7 août 1905 à l'âge de 75 ans», dit sa tombe.

Son fils George (1864-1971) achète une ferme de 68 acres au Lac Eagle, pour 94$. Le 5 septembre 1887, il épouse, à Fort Kent, Malvina Simard qui lui donnera 12 enfants.

Leur fils George et sa femme Ida Daigle, qui ont hérité de la ferme familiale et de la cabane à sucre, auront 11 enfants, dont Réginald (1915-1945), le grand-père de Scott.

Au recensement de 2000, Fort Kent, situé près d'Edmundston, comptait 4233 habitants, dont 62% parlant toujours la langue de Pierre Michaud, ce qui en fait l'une des villes américaines les plus francophone.

LIGNÉE PATERNELLE DE SCOTT MICHAUD

MICHAUD, Réginald G.
McLAUGHIN, Ann
Mariés le 24 novembre 1962

MICHAUD, Réginal Gérard (1915-1945)
DAIGLE, Edwidge (1912-?)
m. 5 avril 1937, Fort Kent, Maine

MICHAUD, Georges A.(1889-1971)
DAIGLE, Ida (1896-1988)
m. 23 avril 1913, Fort Kent, Maine

MICHAUD, Georges (1864-1920)
SIMARD, Malvina
m. 5 septembre 1887, Fort Kent, Maine

MICHAUD, Eusèbe (1830-1905)
MARTIN, Julie
m. 1855

MICHAUD, Jean-Romain (1787-1857)
CARON, Marie-Marthe (1793-1856)
m. 24 avril 1817, L'Islet-sur-Mer

MICHAUD, Pierre (1759-1834)
LAMARRE, Marie-Françoise (1761-1837)
m. 20 novembre 1786, Rivière-Ouelle

MICHAUD, Jean-François (1729-1817)
COTÉ, Marie-Anne (1728-1797)
m. 27 octobre 1752, Trois-Pistoles

MICHAUD, Jean-Baptiste (1701-1794)
OUELLET, Cécile (1706-1786)
m. 8 mai 1724, Rivière-Ouelle

MICHAUD, Jean-Baptiste (1674-1720)
VAILLANCOURT, Marie (1674-1706)
m. 3 juin 1697 St-Pierre, Île d'Orléans

MICHAUD, Pierre (1637-1702)
ANCELIN, Marie (1651-1729)
m. 2 octobre 1667, Château-Richer

À LIRE AUSSI:

» Notre cynisme tuera dans l'œuf la réforme du scrutin
» Le retour du nationalisme québécois
» J'ai été obligée de faire mon «coming out» à 11 ans