LES BLOGUES
16/10/2018 13:58 EDT | Actualisé 16/10/2018 14:13 EDT

Je me souviens

Pendant que tout le monde portait un toast à la défaite du PLQ, je n'ai pu m'empêcher de penser que pour une fois, peut-être, les Québécois avaient voté en suivant leur devise: «Je me souviens».

Photos.com via Getty Images

- «Je ne suis plus capable!»

La voix avait retenti par-dessus le brouhaha bien arrosé et jovial de ce 5 à 7 auquel m'avait convié Jean-Yves, un ami de longue date, avec des gens qui travaillaient dans les services publics, le communautaire, dans le privé, d'autres jeunes retraité.e.s.

Ça discutait de tout et de rien, quand cette voix avait couvert toutes les autres.

- «Voyons, Monique, de quoi tu n'es plus capable?», demanda l'un.

- «Le parti libéral! Plus capable d'entendre les députés élus et les autres qui ne comprennent pas pourquoi ils ont perdu leurs élections! "On a pourtant fait une bonne job, on a livré la marchandise, on a travaillé d'arrache-pied..." Pour ça, des pieds, ils en ont arraché et écrasé, c'est le cas de le dire!»

Ça n'en a pas pris plus pour que tout le monde se jette dans la mêlée.

«Ça va prendre un examen, une introspection, va falloir qu'on se regarde comme il faut», dit sur un ton plaintif un homme à moustache. Jusqu'à Pierre Moreau qui a dit: «Ça va prendre un projet de société!» Non, mais, il faut le faire! Venant de celui qui s'est acharné à défaire les régimes de retraite des employé.e.s municipaux...

- «On sait bien, lui lança un chauve. Toi, le col bleu, tu l'as de travers...»

- «Toi non plus, tu ne l'aurais pas pris si tu avais été à notre place», rétorqua aussitôt le moustachu.

Je me risquai.

- «Couillard a dit que les finances publiques sont sur les rails, dis-je, qu'il laissait la maison en ordre pour le nouveau gouvernement.»

- «Bien oui, chose, cria Monique. La maison en ordre... Ils l'ont vidé, la maison: ils ont sorti les lits, les chaises, les tables, la vaisselle, les grands-parents n'ont plus de place pour coucher, les enfants font leurs devoirs par terre, tout seuls, sans aide. Et quand la Protectrice du citoyen l'a souligné dans son rapport, Couillard a répondu que ce qu'elle disait, c'était juste du vent!»

- «Moi, dit une petite brunette, j'ai fait la chaîne humaine devant l'école de mon enfant. Mon petit a un problème de dyslexie et je ne suis pas capable d'avoir des services professionnels à l'école, il faudrait que j'aille au privé. Je n'ai pas un gros revenu, moi! Je ne peux pas choisir entre l'orthopédagogue et manger.»

- «Ça prenait bien des docteurs pour rendre le Québec aussi malade», lança Monique.

Une grande blonde dit en se levant:

- «Quand je l'ai entendu, dans son discours de démission, remercier sa femme à ses côtés en disant qu'elle, elle connaissait "le vrai monde, la vraie vie", j'y aurais crié que c'est elle, d'abord, qui aurait dû être premier ministre, pas lui: elle n'aurait pas coupé le vrai monde dans la vraie vie qui ont souffert et qui souffrent encore de toutes ses politiques!»

Tout le groupe approuva.

Jean-Yves dit:

- «Moi, c'est au débat des chefs, quand il a dit que "le PLQ est le parti des minorités"! On le savait bien: des minorités comme la direction de Bombardier, les docteurs spécialistes, les généralistes, le monde des affaires, le 1%!»

Tout le monde s'esclaffa.

- «Ou que changer le mode de scrutin défavoriserait les régions... Les régions de Wesmount, de Côte-Saint-Luc, de Beaconsfield, Kidkland, Senneville, L'Île-des-Sœurs...»

Et tout le groupe de s'esclaffer encore.

Je relançai à nouveau.

- «Barrette, dis-je, il me semble qu'on ne l'a pas beaucoup vu pendant la campagne, vous ne trouvez pas?»

Je sentis le groupe se raidir.

- «Ben oui, chose, fulmina Monique. Quatre ans à le voir presque tous les jours venir nous dire que tout va bien. Arrivent les élections, pouf! On ne le voit plus! Lui non plus, je n'en suis plus capable! Regarde les heures supplémentaires des infirmières: il a dit que "jusqu'à 16 heures de travail par jour, il n'y avait pas de risques!" Et ça a un diplôme de docteur, ça...?»

Celle qui avait un chignon lança:

- «Y a-t-il quelqu'un pour m'expliquer depuis quand on a besoin de projets-pilotes pour savoir combien d'infirmières ça prend pour s'occuper des patients dans un hôpital?»

- «Depuis qu'on gère le réseau comme si c'était une usine ou une entreprise privée, répondis-je, depuis qu'on chronomètre le personnel, ses gestes et ses pas pour ne rien en perdre, depuis que les patients sont devenus des "clients" à qui on propose une "offre restreinte de services publics", avec une offre complémentaire à la carte de services privés sur le territoire.»

- «En tout cas, reprit-elle, tout ça, ça profite aux docteurs, avec leurs augmentations de salaire et leurs primes.»

- «Il y a des docteurs qui sont sortis dans les médias pour dénoncer cette situation-là», dis-je.

- «Peut-être, mais c'était une minorité. La grande majorité s'est rempli les poches.»

- «Ils ont changé leur devise "d'abord ne pas nuire", cria Monique. Ils y ont ajouté "à mes revenus"».

Fou rire général. Jean-Yves reprit.

- «Le pire, a été la fermeture de ce gouvernement-là, sa non-écoute, sa sourde oreille, peu importe ce qu'on lui ramenait pour lui montrer que ça n'avait aucun sens.»

- «Ça ne servait pas à grand-chose de demander à Couillard d'arrêter Barrette, ai-je enchaîné. Barrette continuait ce qu'avait commencé son chef dix ans avant! De Couillard à Barrette, c'était la continuité!»

- «Finalement, dit la grande blonde, la vraie question de l'urne, ça a été: dois-je oublier l'austérité, les coupures, les fusions, la non-écoute, les leçons de morale, le mépris, etc.?»

- «Ouais, approuva Monique. Et la réponse a été qu'on n'avait pas oublié!»

Et pendant que tout le monde portait un toast à la défaite du PLQ, je n'ai pu m'empêcher de penser que pour une fois, peut-être, les Québécois.e.s avaient voté en suivant leur devise: «Je me souviens».

À LIRE AUSSI:

» Inspirer les immigrants francophones à fréquenter les universités québécoises
» Climat: prendre soin de nous-mêmes
» Notre cynisme tuera dans l'œuf la réforme du scrutin