LES BLOGUES
08/04/2017 08:12 EDT | Actualisé 08/04/2017 08:13 EDT

Minoxidil: une histoire tirée par les cheveux

Si nous sommes si fiers de notre chevelure, la calvitie devient alors un mal que l'on désire combattre.

«Il lui ouvrit tout son cœur et lui dit: «Le rasoir n'a jamais passé sur la tête, car je suis nazaréen de Dieu dès le sein de ma mère. Si j'étais rasé, ma force deviendrait faible et je serais comme tous les autres hommes». Dalila vit qu'il lui avait ouvert tout son cœur; elle envoya appeler les princes des Philistins et leur fit dire: «Montez cette fois, car il m'a ouvert tout son cœur». Et les princes des Philistins montèrent vers elle, apportant l'argent dans leurs mains. Elle l'endormit sur ses genoux et, ayant appelé l'homme, elle fit raser les sept tresses de la tête de Samson et commença à le dompter, et sa force se retira de lui. Elle dit alors: «Les Philistins sont sur toi, Samson.» Il se réveilla de son sommeil et dit: «Je me tirerai d'affaire comme les autres fois, et je me dégagerai;» car il ne savait pas que Yahvé s'était retiré de lui.» (Réf. : Bible : Livre des Juges, chapitre 16, versets 17-20) Mentionnons que lorsque les cheveux de Samson eurent entièrement repoussé, il détruisit le temple qui s'écroula sur ses geôliers et sur lui-même.

Il est assez rare de commencer un article de communication scientifique par une citation biblique. Ce n'est que pour illustrer que l'importance accordée à la chevelure ne date pas d'hier.

Symbole de séduction chez la femme et de force chez l'homme, cette importance fut à l'origine de plusieurs légendes.

La chevelure a toujours revêtu une grande importance dans l'histoire humaine. Symbole de séduction chez la femme et de force chez l'homme, cette importance fut à l'origine de plusieurs légendes. Durant tout le Moyen-âge et à la Renaissance, les rois, princes, et toute la cour portaient des perruques aux longs cheveux bouclés. Plus près de nous, on peut penser aux Amérindiens qui ramenaient les scalps des vaincus comme trophée de guerre. Il n'y a pas si longtemps, les juges portaient la perruque au tribunal.

Si nous sommes si fiers de notre chevelure, la calvitie devient alors un mal que l'on désire combattre. D'ailleurs, plusieurs remèdes de grands-mères tentaient avec plus ou moins (d'ailleurs plutôt moins que plus) de succès de venir en aide à celles et ceux qui perdaient leurs cheveux. Cette recette en est un exemple parmi bien d'autres: Remède de grand-mère

  1. Prenez 3 gousses d'ail épluchées et mettez-les dans un verre.
  2. À part, faites chauffer dans une casserole 1/2 verre d'huile d'olive.
  3. .
  4. Une fois l'huile chaude, retirez la casserole du feu.
  5. Versez l'huile dans votre verre avec l'ail. Écrasez l'ail.
  6. Laissez macérer pendant 48h.
  7. Avant votre shampoing, massez-vous le cuir chevelu avec ce mélange.
  8. Faites votre shampoing habituel et rincez abondamment.

Réf : http://www.grands-meres.net/chute-de-cheveux-remedes/

Mais ce doux élixir dont l'odeur d'ail était certainement plus intense que les bénéfices pour la repousse des cheveux n'apportaient pas les résultats escomptés.

Jusqu'à un certain détour favorable du hasard, il n'existait pas de remèdes efficaces pour quiconque devenait chauve.

Un médicament aux effets secondaires bizarres

Il arrive chez certaines personnes que les traitements usuels contre l'hypertension artérielle ne réussissent pas à diminuer cette tension en deçà des limites acceptables. C'est pourquoi, autour des années 1980, les chercheurs de la compagnie pharmaceutique Upjohn ont mis au point un vasodilatateur: le minoxidil. Après un certain temps, les patients qui prenaient ce produit réalisèrent que leur pilosité augmentait. Si pour quelques-uns qui souffraient de calvitie, cet effet était plutôt bienvenu, pour la plupart, il causait des inconvénients puisque la pilosité n'augmentait pas que sur le cuir chevelu, mais un peu partout sur le corps comme sur le visage, les bras, le dos, les fesses, etc.

Upjohn commanda donc une étude pour vérifier si une solution topique du minoxidil ne pourrait pas conserver cet effet qui pourrait, bien sûr, s'avérer des plus utiles dans le traitement de la calvitie. C'est ainsi que les docteurs Hideo Uno et Sotaro Kurata et leur équipe du Wisconsin National Primate Research Center parvinrent à démontrer qu'une solution du produit appliquée sur le crâne des singes provoquait la croissance et la taille des follicules pileux. Plus tard d'ailleurs, les mêmes essais seront réalisés pour tester avec succès les effets d'une autre molécule susceptible d'aider à résoudre les problèmes d'alopécie: le finastéride.

C'est ainsi que le minoxidil fut la première molécule scientifiquement prouvée capable de lutter efficacement contre la calvitie et l'alopécie.

LIRE AUSSI:

» Le top 5 des barbiers de Montréal (VIDÉO)

» Serait-il bientôt envisageable d'arrêter de vieillir?

» Voilà pourquoi vos gueules de bois empirent avec l'âge


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter