LES BLOGUES
15/09/2018 06:00 EDT | Actualisé 15/09/2018 06:00 EDT

L’arthrite et ses problèmes

Au Québec, les personnes atteintes d'arthrite ayant besoin de traitements complémentaires ont peu accès aux services qui pourraient améliorer leur condition.

L'arthrite affecte des millions de personnes, dont 1,3 million au Québec seulement.
krisanapong detraphiphat via Getty Images
L'arthrite affecte des millions de personnes, dont 1,3 million au Québec seulement.

Dans un article que j'écrivais ici, je racontais l'histoire d'Ozti:

«Il s'appelait Otzi. Aujourd'hui, il serait âgé de plus de 3300 ans. Lorsque son corps a été découvert le 19 septembre 1991 dans les Alpes de l'Ôtztal (région entre l'Autriche et l'Italie), il était dans un état de conservation excellent. Si bien, qu'on put établir que notre ancêtre mesurait 1,65 m et pesait 50 kg. Il est mort après quelques jours de marche et après avoir été atteint d'une flèche à l'épaule gauche. Les analyses radiologiques ont démontré que notre aïeul souffrait d'arthrose à la colonne lombaire ainsi qu'aux genoux et à la cheville. Iceman, c'est son autre pseudonyme, apporte donc la preuve que les maladies arthritiques remontent très loin dans l'histoire humaine.»

En entreprenant cette série de trois articles sur l'arthrite, je serais enclin à ajouter (à la blague, bien sûr): et si Otzi vivait encore de nos jours, il ferait sans doute partie de ces personnes souffrant d'arthrite qui doivent attendre de longs mois pour des soins complémentaires, étant sur une liste d'attente de 18 000 patients au Québec...

Deux exemples parmi trop d'autres

Julie, une jeune femme dans la trentaine atteinte d'arthrite rhumatoïde, ne bénéficie pas d'un régime d'assurance collective, comme bien des gens d'ailleurs. Elle doit donc payer elle-même pour obtenir des soins de santé complémentaires qui l'aident à gérer la douleur. Comme son budget ne lui permet pas toutes ces dépenses supplémentaires, elle s'en prive. Pour Julie, qui doit prendre quotidiennement des médicaments avec des effets secondaires, le stress émotionnel causé par maladie est important, car elle craint pour son avenir. Des soins de psychothérapie seraient les bienvenus!

Au début des années 2000, Éliane reçoit un diagnostic de spondylarthrite ankylosante et passe plusieurs mois dans un fauteuil roulant. Depuis, les spécialistes ont trouvé une médication qui contrôle les symptômes, mais elle est en arrêt indéterminé de travail et aurait besoin de traitements hebdomadaires de physiothérapie. Éliane profite d'une assurance privée, mais la couverture est assez mince, compte tenu de ses besoins, ce qui limite énormément ses soins et gruge beaucoup son budget.

Au Québec, 1,3 million de personnes souffrent d'arthrite, dont 260 000 présentent une arthrite de type inflammatoire.

Au Québec, 1,3 million de personnes souffrent d'arthrite, dont 260 000 présentent une arthrite de type inflammatoire. Il y a plus de 58 000 personnes au Québec qui souffrent principalement d'arthrite rhumatoïde, selon l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Arthrite et arthrites

Le terme arthrite vient du grec antique arthron, qui signifie «articulation». Comme je le soulignais: «En réalité, la preuve a été établie que l'arthrite affectait même les dinosaures, particulièrement au niveau de la cheville primaire. Puis, environ 1500 ans av. J.-C., le papyrus d'Ebers en Égypte fait une description assez exhaustive de ce qu'on appelle aujourd'hui l'arthrite rhumatoïde. Hippocrate décrivit aussi l'arthrite sans en déduire les diverses formes et Galien près de 200 ans apr. J.-C. est le premier à introduire le terme de rhumatisme du grec «rheuma», qui signifie «qui s'écoule».

Tel que décrit par la Société de l'arthrite, la maladie peut se conjuguer sous plusieurs formes. On peut en effet parler d'arthrose causée par l'usure du cartilage, d'arthrite infectieuse lorsque la maladie est provoquée par un microorganisme quelconque (bactérie, virus ou champignon microscopique) ou encore d'arthrite inflammatoire, lorsque le système immunitaire est déréglé, il s'attaque anormalement aux articulations (et parfois aux organes tels le cœur, le poumon , les reins, la peau, etc.) et y provoque de l'inflammation.

Au Canada, trois enfants sur 1000 souffrent d'arthrite.

L'arthrite juvénile s'attaque aux enfants. Eh non, l'arthrite n'est pas réservée aux personnes âgées! Au Canada, trois enfants sur 1000 souffrent d'arthrite. Environ 10% à 30% des personnes souffrant de psoriasis (une maladie de la peau) sont aussi atteints d'arthrite, c'est l'arthrite psoriasique. Il serait ici difficile de décrire avec la précision requise toutes les formes que peut prendre l'arthrite.

Pour n'en nommer que quelques autres, soulignons: la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, la goutte et la pseudogoutte, la maladie de Forestier, le lupus érythémateux disséminé, la sclérodermie et les vascularites, dont le syndrome de Wegener. Toutefois, la liste ne s'arrête pas là, il existe plus de 100 formes d'arthrite.

L'arthrite et les traitements

Nous pouvons affirmer que l'arthrite est à l'origine d'un des médicaments les plus répandus de nos jours. En effet, en 1897, un jeune chimiste allemand, Felix Hoffman voulait soulager les souffrances de son père atteint d'un rhumatisme chronique sévère. Le 10 octobre 1897, il réussit à obtenir de l'AAS assez pur à partir d'une plante: la spirée ulnaire.

Il vint certes en aide à son père et de plus, le 6 mars 1899, Bayer obtient le brevet pour un nouveau médicament: l'ASPIRIN. Depuis, bien sûr, plusieurs autres médicaments ont été inventés pour aider les personnes souffrant d'arthrite, mais, à ce jour, aucun médicament ni aucune thérapie ne peut guérir cette maladie.

Tout au plus, arrivons-nous à réduire les symptômes et à améliorer un tant soit peu la qualité de vie de ces personnes souffrant d'arthrite. Il est donc de première importance de stimuler les recherches sur l'arthrite, une maladie qui touche une personne sur cinq. Il faut aussi rendre accessibles le plus rapidement possible les nouveaux médicaments et les nouveaux traitements qui peuvent aider toutes ces personnes.

L'arthrite affecte des millions de personnes, dont 1,3 million au Québec seulement.

Mais une chose demeure certaine: l'arthrite affecte des millions de personnes, dont 1,3 million au Québec seulement. Une autre triste constatation doit être soulignée: au Québec, les personnes atteintes d'arthrite ayant besoin de traitements complémentaires ont peu accès à ces services qui pourraient améliorer leur condition.

Avec une liste d'attente de plus de 18 000 personnes, et un délai de plus de six mois, nous sommes loin des conditions optimales pour une meilleure prise en charge. Il faudra certainement que notre prochain gouvernement prenne ses responsabilités envers cette population mal servie par les services actuels. Vous pouvez d'ailleurs contribuer écrivant directement par courriel à votre député ou encore aux chefs de parti.

À LIRE AUSSI:

» Première au Québec: 47% de candidatures féminines pour l'élection
» Changements climatiques: nous sommes prêts à l'effort
» Régime d'assurance médicaments public: on attend encore...