LES BLOGUES
13/09/2016 08:40 EDT | Actualisé 13/09/2016 08:41 EDT

Le silence est or...dinaire

Évitons d'utiliser le silence comme si celui-ci faisait partie d'un mode de communication, car il n'en est rien. C'est souvent en voulant épargner l'autre que nous lui faisons le plus de mal.

On dit souvent que le silence est bien plus éloquent que la parole. J'ai une opinion un peu mitigée à ce sujet. Tout d'abord, parce qu'un silence est toujours sujet à interprétation. Ainsi, il est difficile de savoir si ce qu'il transmet est bon ou mauvais. Il peut vouloir dire qu'il y a accord avec la situation ou ce qui a été exprimé, comme il peut vouloir dire qu'il y a désapprobation. Il peut laisser entendre un doute, exprimer une frustration. Comme il peut tout simplement dire que l'on réfléchit, que l'on boude, que l'on s'en fout carrément ou que l'on préfère ne pas alimenter quelque chose qui nous semble déjà prendre des proportions exagérées.

Ne rien dire, c'est laisser l'autre supposer n'importe quoi

Peu importe l'intention qui veut être véhiculée, celle-ci risque de se déformer en cours de route et nous plonger dans la confusion la plus totale. Au fond, le silence ne dit rien, mais il dit n'importe quoi à la fois. Il alimente nos plus grandes craintes, fait ressortir nos plus grandes insécurités. Et, malheureusement, certaines personnes ont trop bien compris son pouvoir et s'en servent à mauvais escient pour contrôler les gens et les situations.

J'ai pu constater autour de moi, et dans ma propre vie, à quel point un silence peut être destructeur. C'est, à mon sens une des pires choses que l'on peut faire à quelqu'un : l'ignorer. Surtout dans le domaine amoureux où la communication est primordiale au bon fonctionnement de la relation.

En demeurant silencieux à une question ou à une conversation, c'est un peu comme si nous voulions signifier le peu d'importance que l'autre a pour nous. « Tu ne vaux même pas la peine que je te réponde. » C'est cruel; avouons-le. Et si ce n'est pas fait dans cette intention, c'est quand même l'impression que ça donne.

«Je pense sincèrement que c'est de se respecter et de respecter l'autre que de dire les choses tel qu'on le ressent».

La parole est d'or... le silence est d'argent

Le silence, finalement, apporte plus de désagréments que d'avantages. Ainsi, il est juste de reformuler la fameuse phrase qui dit que le silence est d'or, car, dans la majorité des cas, celle-ci ne tient absolument pas la route.

Je pense sincèrement que c'est de se respecter et de respecter l'autre que de dire les choses tel qu'on le ressent et, surtout, de ne pas faire une surutilisation du silence qui, avouons-le, n'apporte qu'ambiguïté, confusion et frustration.

Si nous sentons que nous avons besoin de prendre du recul par rapport à une situation, il suffit simplement de le dire. De s'exprimer. Évitons d'utiliser le silence comme si celui-ci faisait partie d'un mode de communication, car il n'en est rien. C'est souvent en voulant épargner l'autre que nous lui faisons le plus de mal.

Visitez jackiebhamilton.com ou la page Facebook Jackie B. Hamilton

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo "The Death of Conversation": L'absence de communication causé par les smartphones en Photos Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter