LES BLOGUES
17/06/2018 08:00 EDT | Actualisé 17/06/2018 08:00 EDT

Donner un peu plus de place à nos hommes… Est-ce possible?

Ils sont nombreux à affirmer ne pas obtenir l'encouragement et la confiance de leur conjointe lorsque vient le temps de s'occuper des enfants.

Pixabay

Une plainte qui revient constamment lorsque l'on discute du sujet des enfants avec les hommes, c'est qu'ils ont l'impression qu'on ne leur laisse pas assez de place.

Ils sont nombreux à affirmer ne pas obtenir l'encouragement et la confiance de leur conjointe lorsque vient le temps de s'occuper des enfants. Je dois dire qu'ils n'ont pas tout à fait tort.

Faire taire la lionne en nous

Que ce soit parce que nous avons vu notre mère tout prendre en charge dans la maisonnée ou parce que nous ne faisons littéralement pas confiance à notre partenaire, je pense sincèrement que c'est notre instinct maternel qui nous pousse parfois à devenir aussi territoriales.

Il y a une lionne qui sommeille en chacune de nous, prête à rugir si quelqu'un ose ne pas bien prendre soin de notre progéniture.

En fait, il y a une lionne qui sommeille en chacune de nous, prête à rugir si quelqu'un ose ne pas bien prendre soin de notre progéniture. Par « ne pas bien prendre soin », on entend « ne pas prendre soin comme nous le voudrions », car il existe plusieurs façons d'agir et d'intervenir, et cela, malheureusement, nous ne le comprenons pas toujours.

Ce réflexe de méfiance envers tout être humain qui aurait à s'occuper de nos enfants est plus fort chez certaines que d'autres, mais je dirais que la majorité des femmes sont portées à vouloir contrôler l'environnement qui entoure leurs enfants. Cela n'a rien de méchant, car c'est tout à fait inconscient et fait dans le but, tout simplement, de protéger ce qui représente la prunelle de nos yeux.

Toutefois, je le concède, nous devons réaliser que le rôle que nous reléguons à notre partenaire est parfois bien peu motivant. Pour certains couples, ça s'appelle : « Tiens-toi tranquille et regarde-moi faire.»

Des rôles mieux distribués

Les hommes souhaitent de plus en plus prendre une part active dans la vie de leurs enfants. Je dirais même que ceux qui ne le sont pas sont désormais la minorité.

Il faut dire que les ruptures de couples ont largement contribué à l'évolution des rôles, en obligeant en quelque sorte chacun des partenaires à se partager les responsabilités et, par la même occasion, donnant la chance aux hommes de démontrer qu'ils ne s'en sortent pas si mal finalement. Soyons plus indulgentes et apprenons à les encourager au lieu de les critiquer dans leur nouveau rôle de « papa-maman » une semaine sur deux.

Soyons plus indulgentes et apprenons à les encourager au lieu de les critiquer dans leur nouveau rôle de « papa-maman » une semaine sur deux.

Rappelons-nous aussi que ce n'est peut-être pas aussi inné pour eux que pour nous. Et c'est souvent le jugement que nous portons sur leurs actions qui les empêche de mieux faire. S'ils se sentent parfois incompétents, c'est probablement parce que nous avons passé certaines remarques désobligeantes voulant qu'ils étaient maladroits ou inquiets. Mais comment arriver à performer lorsqu'on a une lionne qui rugit à nos côtés?

Je pense sincèrement que nous devons donner un peu plus de place à nos hommes afin qu'ils puissent, eux aussi, profiter du bonheur que l'on retire à bien prendre soin de nos enfants.