Les blogues

Arrêter de fumer en 10 étapes faciles (mais plus ou moins longues)

Des millions de personnes ont arrêté de fumer par le passé et d'autres arrêtent encore chaque jour. Si tout ce monde en est capable, vous en êtes capables aussi. Bonne chance et bonne santé.
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Voici une méthode complète pour arrêter de fumer en 10 étapes faciles, mais plus ou moins longues selon votre rythme:

  1. Se demander si c'est vraiment soi qui veut arrêter de fumer ou si c'est plutôt les personnes autour de soi qui veulent qu'on arrête de fumer. Si c'est son choix, s'engager dans une démarche. Se donner un peu de temps.
  2. Lire le livre "La méthode simple pour en finir avec la cigarette" d'Allan Car en continuant à fumer. Prendre les idées de ce livre comme pouvant nous venir en aide et non pas avec cynisme. Essayer de changer les associations d'idées et d'émotions que l'on fait avec la cigarette selon les suggestions d'Allan Carr.
  3. Étirer sa lecture jusqu'au moment où l'on veut vraiment arrêter de fumer, ou jusqu'au moment où les idées du livre nous auront convaincues.
  4. Trouver le bon moment ou saisir n'importe quel moment pour franchir le pas et couper la cigarette. Ne pas aborder ça comme quelque chose de négatif. Focuser sur les points positifs et se dire que c'est bien plus facile de ne pas fumer que de fumer (ce qui est vrai).
  5. Prendre le bon succédané de nicotine au choix ou au besoin. Je recommande les gommes ou les menthes à prendre en cas de rush de nicotine seulement, en se laissant du temps avant de diminuer graduellement. Si c'est le geste qui nous manque, vapoter des cigarettes électroniques. Au début, il se peut qu'on en fume autant que l'on fumait de vraies cigarettes, mais le besoin finit par s'estomper lentement. S'assurer de diminuer graduellement. Les patch, pilules, inhalateurs et autres moyens peuvent aussi très bien faire l'affaire, c'est selon les préférences de chacun.
  6. Annoncer la bonne nouvelle aux gens qui nous entourent quand l'on est certains de notre démarche. Accepter leurs félicitations.
  7. Compter les jours, qui deviendront des semaines, qui deviendront des mois, etc. Se féliciter et se laisser féliciter à chaque étape.
  8. Constater les bienfaits sur notre corps à mesure que le temps passe.
  9. Après un an, célébrer.
  10. Ne jamais revenir en arrière. Se dire que ça va goûter mauvais et qu'on va se sentir étourdis si jamais on refume un jour (ce qui est vrai).

Quelques conseils supplémentaires:

  • Si cette méthode ne fonctionne pas pour vous, essayez-en une autre.
  • Donnez-vous du temps, du lousse et restez positifs. Si ça ne fonctionne pas du premier coup, réessayez quand vous serez prêt à nouveau, mais soyez sérieux dans votre démarche.
  • N'écoutez pas toutes ces bonnes âmes compatissantes qui vont vous dire avec la tête un peu penchée sur le côté que ça doit donc bien être difficile d'arrêter de fumer. Dites-leur que non, c'est facile d'arrêter de fumer.
  • N'écoutez pas les messages publicitaires de produits pour arrêter de fumer qui vous répètent que c'est difficile d'arrêter de fumer, donc que vous avez besoin d'eux. Dites-vous plutôt que c'est plus facile d'arrêter de fumer grâce à ces mêmes produits.

Mais le plus important de tout, et je sais que je me répète: restez positifs. Dites-vous que c'est facile d'arrêter de fumer à travers tout le processus.

Des millions de personnes ont arrêté de fumer par le passé et d'autres arrêtent encore chaque jour. Si tout ce monde en est capable, vous en êtes capables aussi.

Bonne chance et bonne santé.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

17 effets néfastes du tabac passés à la loupe
Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.