LES BLOGUES
17/07/2015 02:01 EDT | Actualisé 17/07/2016 05:12 EDT

«Maman, est-ce que t'aimes ça avoir un enfant ?»

La vérité ? Non, je n'aime pas ça avoir un enfant. J'aime ça t'avoir TOI... ce n'est pas pareil, tu es plus qu'un simple enfant, tu es la partner idéale.

« Maman, pourquoi tu n'es jamais à la maison quand je ne suis pas là ? »

« Est-ce que tu aimes ça avoir un enfant ? »

« Maman, est-ce que t'aimes mieux ta vie quand je ne suis pas là ? »

Ça, c'est des questions que tu ne cesses de me poser mon bébé. Tu me les poses parce qu'à chaque fois que tu m'appelles quand t'es chez papa, je suis avec des amis, au resto ou dans des partys. Alors tu crois que lorsque tu es à mes côtés, ça m'empêche de sortir m'amuser.

J'ai beau t'expliquer, te le dire de toutes les façons possibles et te le répéter mille fois, c'est toi ma vie. Si maman sort aussi souvent quand tu n'es pas là, c'est qu'il y a un vide immense dans ma vie à combler en ton absence. Quand tu es là, je dois veiller sur toi, penser à toi. Mais le vendredi quand tu t'en vas chez papa pour la semaine, la maison est vide et mon coeur aussi. Je n'ai que moi à m'occuper pendant sept longs jours. Alors au lieu de rester à la maison et penser, je sors et je m'évade pour que le temps passe plus rapidement.

C'est toi qui es ma plus belle raison de vivre. Toi qui commences à être une similie ado, mais avec des airs d'enfants. Toi qui vas inventer des chorégraphies dans ta chambre avec ton amie pour ensuite venir me les montrer. Chorégraphies qui me gossent au départ, mais quand je prends le temps de réaliser à quel point tu es merveilleuse d'avoir fait ce petit spectacle pour moi, je suis émue et fière.

Je vais être honnête, j'avais peur de partir en voyage avec toi. Pas peur qu'il ne t'arrive quelque chose, mais j'avais peur de ne pas savoir comment faire. Être à temps plein avec toi pendant aussi longtemps, ça ne m'était pas arrivé depuis ta naissance. Et si finalement nous allions nous taper sur les nerfs ? Mais encore une fois, tu m'as impressionnée. Je t'ai vu changer la minute où tu as mis ton sac à dos de voyageuse sur les épaules.

La vérité ? Non, je n'aime pas ça avoir un enfant. J'aime ça t'avoir TOI... ce n'est pas pareil, tu es plus qu'un simple enfant, tu es la partner idéale.

Je ne sais pas où ma vie s'en va, mais je sais que peu importe où elle ira, ce sera avec toi. Je te promets de continuer à chanter à tue-tête avec toi dans l'auto. Je te promets de continuer de te faire honte, parce que dans le fond, je sais que tu trouves ça drôle. Je te promets de ne jamais te juger. Et je vais essayer de te laisser faire tes propres erreurs.

Un jour, tu ne seras plus dans la maison, même une semaine sur deux. Un jour tu t'en iras vivre sans moi. Ce jour-là, c'est moi qui vais te demander « Bébé, est-ce que tu aimais ça m'avoir comme maman quand tu étais petite ? »

On est vendredi, tu n'es pas là, je suis à la maison et tu me manques.

Je t'aime

Maman

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les 10 mamans les plus influentes Voyez les images