LES BLOGUES
28/06/2015 06:14 EDT | Actualisé 28/06/2016 05:12 EDT

Cet été, l'art est partout au Québec

La saison estivale est lancée depuis quelques semaines déjà pour les festivals et symposiums de peinture. Aux quatre coins du Québec, artistes et artisans d'art (parfois ils se côtoient) exposent leurs œuvres et/ou leurs objets d'art en plein air.

La saison estivale est lancée depuis quelques semaines déjà pour les festivals et symposiums de peinture. Aux quatre coins du Québec, artistes et artisans d'art (parfois ils se côtoient) exposent leurs œuvres et/ou leurs objets d'art en plein air. Les visiteurs - simples baladeurs, amateurs d'art ou collectionneurs - viennent pour le plaisir de s'en mettre plein la vue.

Certains de ces évènements ont une durée de deux jours (généralement samedi et dimanche), d'autres, par contre, ont une durée plus longue et s'accompagnent d'une programmation très élaborée et/ou de quelques contraintes techniques telles que peindre devant public et vendre exclusivement ce qui a été réalisé sur place pendant la semaine.

Chez les artistes, certains ont leurs symposiums de prédilection et ils y retournent chaque année avec plaisir. Certains sont mieux organisés que d'autres et/ou plus achalandés que d'autres. Quelques noms reviennent parmi les artistes interrogés : Rêves d'automne (Baie-Saint-Paul), le Festival Découvr'arts (Cap-Rouge), le Salon des Arts des Bois-Francs (Victoriaville), le Symposium Arts et Jardins de Boucherville, Bromont en art, le Symposium de peinture du Kamouraska, Rose-Art (Laval), le Symposium Gatineau en couleurs, Symposium de peinture de Baie-Comeau, Riche en couleurs (Cap-Santé), Couleurs urbaines (Granby), Visit'arts-Québec (Québec), Village en Arts (St-Nicolas), etc. On ne peut tous les nommer tant ils sont nombreux, mais quelques noms ressortent nettement des nombreuses activités proposées au public québécois.

De mai à novembre, les évènements se succèdent et/ou se chevauchent. Les artistes doivent parfois faire un choix quand deux symposiums tombent la même fin de semaine. Il existe des prix pour les symposiums, selon un vote des artistes exposants. Pour ne donner qu'un exemple : Rêves d'automne qui se déroule à Baie-Saint-Paul s'est mérité le Grand Prix Symposia 2013 et le Prix Symposia en 2011. Leur 25e édition aura d'ailleurs lieu du 25 septembre au 4 octobre 2015 et propose au public une riche programmation s'articulant autour d'un concours national de peinture.

Pour ceux qui aiment se balader et découvrir la province, sachez qu'il existe plus d'une centaine de petits et grands évènements aux quatre coins du Québec qui donnent accès à de l'art local, régional, provincial, national et même international. Nul besoin de s'y connaître en arts visuels pour apprécier une œuvre. Nul besoin d'être riche pour acheter une œuvre originale. Il existe aussi les « coups de cœur », ceux qui nous séduisent corps, cœur et âme. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. La culture québécoise c'est aussi l'art et ses artistes.

Ces images ont été diffusées avec la permission des artistes