LES BLOGUES
16/01/2018 09:00 EST | Actualisé 16/01/2018 09:00 EST

Votre mantra pour 2018: «Je suis assez»

La seule et unique personne dont vous avez besoin de l'approbation et de l'acceptation, c'est vous-même.

Anetlanda via Getty Images

Avez-vous pris des résolutions au début de cette nouvelle année? Janvier est déjà presque terminé et, comme la majorité des êtres humains, vous êtes probablement déjà en train de dériver tout doucement vers votre zone de confort et retourner à la case départ. Changer, c'est difficile! En fait, votre cerveau est câblé pour résister au changement et vous ramener vers votre pilote automatique. Ce qui n'est pas familier est inconfortable et nous sommes programmés pour aller en direction du plaisir et éviter l'inconfort. C'est dans notre nature humaine de fonctionner de cette façon. Mais si changer est difficile, cela ne veut pas dire que c'est impossible. En fait, toutes les découvertes récentes en neurosciences démontrent que notre cerveau est plastique, c'est-à-dire qu'il peut constamment se réorganiser, créer de nouvelles connexions neuronales ou en perdre, et ce, jusqu'à la fin de nos jours. C'est pas une bonne nouvelle ça?

C'est donc sur cette note positive que j'aimerais vous proposer (avec un peu de retard) une nouvelle résolution pour 2018: décidez avec détermination que 2018 sera l'année où vous tomberez en amour... avec vous-même. Notez que j'ai ajouté le mot «détermination» à l'action de décision, car c'est l'ingrédient magique qui change tout. Oui, c'est la détermination qui fait toute la différence. C'est elle qui fait que vous pouvez aller au-delà de la résistance au changement, que vous pouvez persévérer jusqu'à ce que ce qui était inconfortable devienne confortable pour éventuellement devenir votre nouveau pilote automatique.

Mais pourquoi est-ce si difficile et inconfortable de s'aimer soi-même? Avant de répondre à cette question, j'aimerais spécifier que s'aimer soi-même ne veut pas dire devenir arrogant-e ou narcissique. J'explique la différence dans un billet que j'ai écrit en juillet 2017. Donc, à la base, il y a deux raisons pourquoi c'est très difficile de s'aimer soi-même. La première, vous l'avez sans doute deviné, remonte à ce que vous avez vécu dans l'enfance; c'est de la psychologie 101, tout le monde le sait, notre niveau d'estime et d'amour de soi y a son origine.

La deuxième raison, et elle est beaucoup plus insidieuse, est la culture dans laquelle nous baignons quotidiennement. Tous les jours, nous sommes bombardés (littéralement!) de messages et d'images qui viennent renforcer notre sentiment d'être inadéquat-e, de n'être «pas assez». Nous ne sommes pas assez belle ou beau, pas assez mince, pas assez musclé-e, pas assez riche, pas assez populaire, pas assez admiré-e, vous connaissez parfaitement bien votre liste perso de «pas assez». Évidemment, il y a énormément d'industries qui exploitent nos insécurités pour nous vendre toutes sortes de produits et services: cosmétiques, accessoires de mode, voitures, chirurgie plastique, gadgets électroniques, etc. Les spécialistes du marketing sont d'habiles manipulateurs qui connaissent parfaitement les mécanismes de la psychologie humaine et qui savent comment créer des messages qui nous convaincront que si nous achetons tel ou tel produit, nous serons enfin assez. Il y a une très bonne raison pourquoi les entreprises investissent des millions en publicité et marketing: ça marche!

Les spécialistes du marketing sont d'habiles manipulateurs qui connaissent parfaitement les mécanismes de la psychologie humaine et qui savent comment créer des messages qui nous convaincront que si nous achetons tel ou tel produit, nous serons enfin assez.

C'est un peu l'histoire de David et Goliath, notre estime de soi doit se battre constamment contre l'énorme machine à argent qu'est notre société de surconsommation. La seule morale crédible de la culture dans laquelle nous vivons est la morale du profit. C'est triste à pleurer, mais c'est la vérité. Alors qu'est-ce qu'on fait? Il ne faut surtout pas baisser les bras; rappelez-vous que David a réussi à gagner son combat contre Goliath. La chose la plus importante est d'augmenter votre sens critique et de commencer à remettre en question les messages et les images qui imprègnent la culture qui vous entourent. Chaque fois que vous lisez ou regardez quelque chose, chaque fois qu'on essaie de vous vendre quelque chose, demandez-vous si c'est réellement bénéfique à votre estime de soi et à votre bien-être. Commencez à prendre conscience que tout ce que vous voyez vous affecte au niveau psychologique d'une façon beaucoup plus profond que vous ne le soupçonnez.

Simultanément, commencez à développer l'habitude et le réflexe de vous dire «Je suis assez». J'aimerais vous suggérer d'en faire votre mantra pour l'année 2018. La thérapeute et écrivaine britannique Marisa Peer, déclare à qui veut bien l'entendre que la plus grande maladie des êtres humains est la croyance de ne pas être «assez». J'aime beaucoup cette formulation, car elle résume merveilleusement bien tout le sentiment de vide douloureux que la grande majorité des êtres humains ressentent à l'intérieur d'eux-mêmes. Les hommes doivent constamment prouver qu'ils sont «assez homme» et les femmes doivent constamment prouver qu'elles sont «assez femme», selon des scripts complètement ridicules qui nous ont été transmis par notre culture et notre éducation. Notre désir fondamental d'être aimé-e et accepté-e a fait de nous les esclaves de l'approbation des autres et de la validation extérieure.

La seule et unique personne dont vous avez besoin de l'approbation et de l'acceptation, c'est vous-même.

Comme je dis toujours, le plus beau cadeau que l'on puisse se faire est de se libérer du regard des autres et d'apprendre à s'aimer et s'accepter soi-même. La seule et unique personne dont vous avez besoin de l'approbation et de l'acceptation, c'est vous-même. Décider de s'aimer soi-même est un acte révolutionnaire. Et je crois qu'il est plus que temps qu'on la fasse, cette révolution.

Donc à partir d'aujourd'hui, tous les matins en vous réveillant, répétez votre mantra «Je suis assez». Répétez-vous-le plusieurs fois tout au long de la journée. Écrivez-le dans votre miroir, comme le suggère Marisa Peer. Collez des post-it partout avec les mots «Je suis assez» écrits dessus. Faites-vous le tatouer sur le bras s'il le faut. L'important est de commencer à comprendre que tout ce que vous avez besoin de devenir, c'est vous-même.

En 2018, tombez en amour avec vous-même. Quand on commence à s'aimer soi-même, tout commence à se mettre en place dans notre vie. On commence à prendre des décisions qui sont bonnes pour nous-mêmes et qui vont en direction de notre bien-être et notre dignité. On commence à se mettre en priorité, à se respecter et à attirer dans notre vie des situations et des personnes qui sont alignées avec qui nous sommes réellement. Et lorsque l'on réussit à s'accepter et s'aimer soi-même telle que l'on est, on peut laisser entrer dans notre vie une personne qui nous aime et nous accepte telles que nous sommes.

Galerie photo
Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost
Voyez les images