LES BLOGUES
11/11/2018 06:00 EST | Actualisé 11/11/2018 06:00 EST

Se donner l’amour en cadeau

Rappelez-vous que dans la vie, nous n'avons pas ce que nous méritons, nous avons plutôt ce que nous croyons mériter.

JGI/Jamie Grill via Getty Images
Sachez que ce vide intérieur ne se comblera pas avec des éléments extérieurs. On ne nous a jamais inculqué des valeurs basées sur le bien-être et l'épanouissement de soi.

Dans une culture matérialiste, investir en soi peut paraître comme étant quelque chose qui apporte peu de bénéfices à court terme et qui demande un trop gros investissement de temps. On préfère (et de loin!) aller dans le sud pendant l'hiver, s'acheter une nouvelle télévision, rouler dans le tout nouveau modèle de l'année ou renouveler sa garde-robe. Tout ça, c'est plaisant-facile-rapide. Ça ne demande pas de se casser la tête et on peut voir tous les bénéfices sur-le-champ. C'est la culture de la gratification instantanée.

Depuis notre naissance, on nous a bourré le crâne de messages pour nous convaincre que le bonheur est dans la consommation. Si nos priorités sont franchement toutes à l'envers, honnêtement, ce n'est pas de notre faute. On ne nous a tout simplement jamais inculqué des valeurs qui sont basées sur le bien-être et l'épanouissement de soi.

La grosse machine capitaliste a besoin de citoyens dociles prêts à dépenser leur argent dans un tas de produits dont ils n'ont pas vraiment besoin. Un citoyen qui met son bien-être en priorité est loin d'être facile à manipuler et à contrôler. Et quiconque remet en question les valeurs de la société de consommation est un ennemi du système.

Sachez que ce vide intérieur ne se comblera pas avec des éléments extérieurs. On ne nous a jamais inculqué des valeurs basées sur le bien-être et l'épanouissement de soi.

Si on regarde le taux de dépression et de suicide qui existe dans notre société actuellement, on en arrive immanquablement à la conclusion qu'il y a quelque chose qui cloche. On en arrive à croire que notre société est malade. Il est donc peut-être temps de cesser de vouloir s'adapter à une culture qui nous rend misérables et de plutôt commencer à chercher à comprendre la source du problème. Il est peut-être temps de cesser d'essayer de combler notre vide intérieur avec des biens matériels, du sexe, du divertissement et de la malbouffe, et de prendre enfin le taureau par les cornes.

Rappelez-vous que, dans la vie, nous n'avons pas ce que nous méritons, nous avons plutôt ce que nous croyons mériter.

Je sais, prendre le taureau par les cornes, ça ne vous tente pas et ça vous fait peur. Mais sachez que ce vide intérieur ne se comblera pas avec des éléments extérieurs. Rien ni personne à l'extérieur de vous-même ne peut combler ce manque. Et ce manque intérieur cause énormément de dommages autant au niveau de votre santé physique que mentale. C'est lui qui vous pousse à constamment chercher à prouver votre valeur, à vous défendre, vous cacher et vous protéger. Et c'est lui, également, qui empoisonne vos relations avec vos éventuels partenaires.

Étant donné qu'investir en soi n'est pas un choix populaire, j'ai pensé en faire son plaidoyer en vous présentant trois bonnes raisons d'accepter de faire ce travail intérieur si bénéfique à tous les niveaux, incluant votre vie amoureuse.

1. Ça dure toute la vie

Le plus grand bénéfice à investir en soi, à mon avis, c'est que ça dure toute la vie. La transformation intérieure qu'on arrive à vivre durant une démarche de développement personnel demeure avec nous jusqu'à la fin de nos jours et affecte positivement toutes les sphères de notre vie.

Lorsqu'on met son bien-être en priorité, c'est un cadeau qui ne cesse de nous donner. Oui, vous pouvez partir en voyage et en garder de très beaux souvenirs, je ne le nie pas, mais lorsque vous revenez de ce voyage, votre vie est exactement la même qu'avant de partir et vous retournez donc à la case départ. Vous retournez dans votre vieille routine, avec les mêmes problèmes et frustrations.

2. C'est contagieux

Lorsque l'on décide d'investir dans son bien-être, cela ne bénéficie pas uniquement à nous-mêmes, mais aussi à toutes les personnes qui nous entourent. Si nous nous libérons de notre passé et sommes bien dans notre peau, nous devenons une source de bonheur et d'inspiration pour toutes les personnes qui partagent notre vie.

Rappelez-vous toujours que la chose la plus importante pour les êtres humains est la connexion.

Lorsque nous devenons la meilleure version de nous-mêmes, notre fréquence énergétique augmente, ce qui affecte positivement nos relations familiales, sociales et professionnelles. Pensez simplement comment vous sentir bien dans votre peau peut vous permettre d'améliorer toutes vos relations interpersonnelles.

3. Vous le méritez!

Je crois sincèrement que nous méritons tous d'avoir une vie épanouissante et d'avoir l'amour dans celle-ci. Prendre la décision d'investir en soi, c'est aussi faire un pas en direction de l'amour de soi, ingrédient indispensable pour pouvoir vivre une relation amoureuse saine. En quelque sorte, c'est se donner le bonheur et l'amour en cadeau.

Rappelez-vous que, dans la vie, nous n'avons pas ce que nous méritons, nous avons plutôt ce que nous croyons mériter. Croyez-vous que vous méritez l'amour? Croyez-vous que vous méritez d'avoir une belle vie? Vous aimez-vous suffisamment pour vous faire ce cadeau?

Êtes-vous disposé-e à prendre le taureau par les cornes pour avoir ce que vous désirez réellement dans votre vie?

Pour moi, investir en soi a un objectif très simple: devenir la meilleure version de soi-même. C'est tout. Ne cherchez pas à devenir une personne que vous n'êtes pas, ne cherchez pas à répondre aux attentes de la société ou ce qu'elle attend de vous et ne cherchez pas non plus à devenir une coquille vide conforme aux attentes de l'être aimé ou désiré.

Cherchez simplement à devenir la meilleure version de vous-même. Et, en vous acceptant finalement comme vous êtes, en étant bien dans votre peau, vous vous donnez en cadeau les circonstances essentielles pour laisser entrer l'amour dans votre vie...

À LIRE AUSSI:

» Évitons de blanchir la mort de Cindy Gladue

» Le sucre résiduel, ami ou ennemi du vin?

» La santé publique doit devenir une priorité