LES BLOGUES
09/03/2018 09:00 EST | Actualisé 09/03/2018 11:49 EST

Neige, une bouée de sauvetage pour l’Estrie

La neige qui s'accumule en bonne quantité depuis jeudi pourrait s'avérer une bouée de sauvetage pour la région.

La neige avait déjà ramené les sourires et le bonheur à ces skieurs au Mont Sutton en Estrie jeudi midi.
Jocelyne Trudeau
La neige avait déjà ramené les sourires et le bonheur à ces skieurs au Mont Sutton en Estrie jeudi midi.

Si l'hiver a été difficile jusqu'à présent pour plusieurs stations de ski, il l'a été d'autant plus pour les Cantons de l'Est qui avaient vu leur neige naturelle disparaitre presque totalement dans les dernières semaines. Heureusement, la neige qui s'accumule en bonne quantité depuis hier pourrait s'avérer une bouée de sauvetage pour la région.

Nous sommes encore en période de relâche scolaire. Celle du Québec se termine, mais celle de l'Ontario débute ce week-end. Il s'agit d'une semaine moins importante que celle du Québec, mais qui peut avoir un impact significatif sur le rendement des stations si la neige et la météo sont au rendez-vous. Aussi, les Ontariens sont presque tous en hébergement ce qui a toujours un impact positif dans les régions.

Au Mont Sutton la nouvelle neige contribuait déjà hier (jeudi) à la réouverture de plusieurs pistes fermées dernièrement par manque de neige. Jean-Michel Ryan, président de Mont Sutton, reprenait de l'optimisme hier. « La semaine de relâche (du Québec) devrait se terminer en force, la neige nouvelle devrait stimuler la « skinusite » pour vendredi et nous nous attendons à un bon week-end ».

« Le gros sourire est revenu chez nos skieurs» nous disait hier Charles Désourdy de Bromont ce qui lui ajoutait un bon sourire à lui aussi. Ici aussi, les attentes du week-end sont élevées après une longue absence de neige significative.

En fin d'après-midi, entre 20 et 30 centimètres étaient déjà tombés au Mont Orford et à Owl's Head de quoi attirer les chasseurs de poudreuse qui n'ont pas surutilisé les « fat skis » cet hiver.

Bonne relâche ailleurs au Québec

Ailleurs au Québec la relâche du Québec semble s'être bien déroulée. Les régions de Québec, Charlevoix, Chaudière-Appalaches, Saguenay et Bas-St-Laurent qui ont été bénies de fortes accumulations à quelques jours des vacances ont connu un solide achalandage. « Mardi fut la journée la plus achalandée depuis que je suis au Mont Grand Fonds » nous mentionnait Alain Goulet qui dirige la station Charlevoisienne depuis 7 ans. Questionné sur ce que représentait une grosse foule au MGF, « 8 à 10 minutes à la remontée principale », ajoutait Goulet, tout en faisant l'éloge des belles conditions et de la neige qui tombait encore abondement hier (jeudi).

La région de Charlevoix n'avait pas reçu son lot de neige habituel avant la tempête du premier Mars. Quarante centimètres et plus, un vrai gros lot juste avant deux importantes semaines de relâche.

Bas-St-Laurent, toujours en hausse

Les centres du Bas-St-Laurent semblent se diriger vers une deuxième année consécutive de croissance grâce a un bon enneigement et une période de Noël beaucoup moins froide qu'ailleurs en province. « Nous sommes ouverts à 100% depuis les 17 décembre », affirme Denis Roussel du Mont Comi, près de Rimouski, qui dit de cette année « qu'elle est une continuité de 2017 » qui fut excellente.

Dans les Laurentides et Lanaudière, l'achalandage a aussi été bon quoique sans records. Un bon enneigement partout et du temps doux ont été favorables aux activités de plein air. La relâche ontarienne devrait être aussi bonne, toute proportion gardée. Mont Tremblant pour sa part reçoit souvent un achalandage plus fort durant la semaine de l'Ontario que durant celle du Québec.

En général, la relâche scolaire du Québec serait « supérieure à celle de l'an passé » selon les premières informations recueillies par Yves Juneau, président-d.g. de l'Association des Stations de Ski du Québec (ASSQ).

Plusieurs stations prévoient investir

Nous faisions état la semaine dernière d'investissements de 16 $ millions sur deux ans aux stations des Sommets dans les Laurentides, dont l'installation d'un nouveau télésiège 6-places avec sièges chauffants à St-Sauveur. Ces investissements sont aidés partiellement par le « Programme de soutien aux stratégies de développement touristique » du ministère du Tourisme du Québec.

Près de 15 millions de dollars ont été consacrés au secteur ski jusqu'à présent. Parmi les autres bénéficiaires, Mont Sutton, Mont Orford et Bromont en Estrie; Val St-Côme et Mont Garceau dans Lanaudière; Camp Fortune et Mont Ste-Marie en Outaouais ainsi que Mont Edouard au Saguenay, Vallée du Parc en Mauricie et Parc du Mont St-Matthieu dans le Bas-St-Laurent. Pour la plupart les projets ne sont pas tous finalisés, mais on misera surement sur l'amélioration des systèmes d'enneigement artificiels, la neige étant la matière première pour l'industrie.

Importante annonce à Tremblant lundi

Il y a belle lurette qu'une annonce importante concernant des investissements autres qu'immobiliers s'est faite à Tremblant. Depuis quelques années on aurait même ressenti un certain resserrement des dépenses dans une période au cours de laquelle la station des Laurentides passait d'Intrawest à Fortress Investment Group puis l'an passé à KSL Capital Partners et Aspen Skiing Company.

Le passage d'un fond d'investissement à une firme de ski, Aspen Skiing Company, l'an passé était par contre de bon augure. Après avoir digéré la transaction, le conglomérat semble prêt à passer à l'action avec une série d'investissements qui seront annoncés lundi.

Selon certaines sources, il pourrait s'agir d'investissements majeurs en montagne avec impact sur le ski. Possiblement une nouvelle remontée, mais où? Il faudra attendre lundi pour les détails.

Fin du patinage

La saison de patinage sur glaces naturelles et sentiers glacés est maintenant terminée. Seules les glaces réfrigérées demeurent accessibles. Cette activité doit être appréciée durant sa courte période puisqu'elle est la plus sensible et la plus éphémère des activités hivernales.

Galerie photo
Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost
Voyez les images