LES BLOGUES
05/01/2018 09:00 EST | Actualisé 05/01/2018 11:56 EST

Froid extrême, bombe météo, verglas: c’est beau quand même l’hiver!

Nous vivons dans une période où on valorise les extrêmes.

Sommet du Mont Tremblant jeudi à 13h30. Enfin du temps plus confortable pour profiter des belles conditions. Mercredi et jeudi ont été des journées de fort achalandage dans la majorité des stations.
Station Mont Tremblant
Sommet du Mont Tremblant jeudi à 13h30. Enfin du temps plus confortable pour profiter des belles conditions. Mercredi et jeudi ont été des journées de fort achalandage dans la majorité des stations.

Quand ta mission est de « faire mieux apprécier l'hiver » ça devient un peu difficile à vendre lorsqu'on passe des moments comme ceux du temps des fêtes, et des souvenirs de la tempête du verglas, il y a 20 ans dont on nous rappelle des souvenirs pénibles.

Froid extrême du temps des Fêtes

La période de Noël – Jour de l'An qui se terminera dimanche pour les stations de sports d'hiver aura été plutôt difficile. Elle a été décevante aussi pour les nombreux vacanciers qui espéraient bien profiter du bon enneigement partout pour pratiquer leurs sports de prédilection. Cependant, après une longue période de froid intense le temps plus doux mercredi et jeudi a contribué à faire sortir la population qui a pu enfin profiter de ce que l'hiver offre de mieux; de belles conditions et un temps favorable pour en profiter.

Le « dégel » s'est aussi matérialisé dans les centres nordiques pris d'assaut eux aussi par fondeurs et raquetteurs. Aux Glissades (sur tubes) des Pays d'en Haut à Piedmont, les stationnements débordaient tout comme aux sentiers de glace de St-Sauveur envahit aussi par les patineurs de la région. Même son de cloche aux Super Glissades de St-Jean-de-Matha.

La neige prévue aujourd'hui (vendredi) contribuera au maintien des excellentes conditions pour les sports de neige, mais le froid intense qui nous revient ce week-end risque bien encore une fois de « refroidir » les ardeurs. On verra bien!

La « bombe » météo

Nous vivons dans une période où on valorise les extrêmes. Les folies Red Bull sont reprises des milliers de fois sur YouTube et dans les médias conventionnels malgré la stupidité de certains soi-disant « exploits ». On valorise le triple-Iron-Man et celui qui veut traverser le Golfe d'Oman à la nage malgré les dangers extrêmes inhérents.

Les chaînes de nouvelles et de météo en continu n'échappent pas non plus à ce besoin de valoriser les extrêmes, en boucle d'autant plus.

Les chaînes de nouvelles et de météo en continu n'échappent pas non plus à ce besoin de valoriser les extrêmes, en boucle d'autant plus. La « bombe » météo reçoit évidemment une couverture à grande échelle même si elle ne touchera que certaines régions; compréhensible puisque ces réseaux sont nationaux. Il faut cependant bien écouter pour constater que cette « bombe » frappera l'Est du Québec et la Côte Est des États-Unis. Ailleurs, un peu de neige, même 15-20cm, rien qu'en bons Québécois on ne puisse absorber normalement. Le météorologue Jean-Philippe Bégin d'Environnement Canada pour sa part avisait bien hier à RDI que cette « bombe » n'affecterait pas le sud-ouest de la province.

Souvenirs du verglas de 1998 et le ski

Difficile de ne pas revisiter janvier 1998, la tempête du verglas il y a 20 ans et ses effets sur le ski. Selon l'étude économique annuelle des stations de ski pour 1998 préparée par Michel Archambault, professeur émérite à l'UQUAM, dont l'Association des Stations de Ski du Québec nous a donné accès « La période de janvier/février avait encaissé une diminution de plus de 300,000 visites, une baisse de plus de 15 % par rapport à l'hiver précédent ».

« Une trentaine de stations de ski ont été forcées de fermer pour au moins une semaine en raison du verglas ». Au mont Saint Bruno, dans le cœur du Triangle Noir, « nous avons dû fermer du 6 au 30 janvier », se souvient Serge Couture propriétaire de la station, avant de rouvrir à l'aide de génératrices.

Dans les Cantons de l'Est les stations Bromont et Mont Sutton avaient dû fermer deux à trois semaines en partie à cause des pannes électriques, en partie à la demande d'Hydro qui cherchait à ménager les ressources disponibles pour les secteurs plus névralgiques.

Les sentiers de ski de fond presque anéantis

À Morin-Heights dans les Laurentides le réseau de ski de fond avait été tellement endommagé par les branches cassées qu'on avait cru perdre le réseau pour le reste de la saison. Il avait cependant rouvert partiellement après trois semaines de nettoyage et de débroussaillage. Au final, le nettoyage complet du réseau de 60 km aura pris près de trois ans.

Michel Dallaire
La désolation sur les sentiers du Parc de la Gatineau durant la tempête de glace.

Au parc de la Gatineau en Outaouais « presque tous les arbres du parc avaient été touchés » nous rappelle Michel Dallaire qui était, à l'époque, un des gestionnaires du parc qui fait 361 kilomètres carrés. Une dizaine de jours après la tempête je m'y étais rendu pour constater les dommages. Il m'avait fallu porter un casque de vélo comme protection contre la glace qui tombait des arbres et qui recouvrait les sentiers, comme skier sur des petites billes.

Et puis il y avait mon chien Benson, un golden retriever, qui semblait apprécier la température de notre résidence chauffée uniquement avec le foyer à plus ou moins 10C. Il semblait nous dire « vous avez enfin compris à quelle température il faut maintenir la maison »! Vraiment?

Ouverture de la grande patinoire du Canal Rideau

C'est ce matin (vendredi) à 8h qu'un tronçon de 5 kilomètres de la patinoire du canal Rideau à Ottawa fut ouvert pour la première fois cet hiver. Il s'agit d'un secteur entre l'aire de repos Bronson jusqu'au pont Pretoria (avenue Hawthorne), incluant toute la zone du Lac Dow.

Gérée par la Commission de la Capitale nationale (CCN), la patinoire du canal Rideau, longue de 7,8 kilomètres, enregistre en moyenne près d'un million de visites par année et 20 000 visites par jour d'ouverture. Il s'agit du début de la 48e saison de patinage pour cette grande patinoire.

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images