LES BLOGUES
25/01/2016 12:31 EST | Actualisé 24/01/2017 05:12 EST

Comment réchauffer l'atmosphère au bureau

Nos comportements et nos attitudes changent avec le mercure. De nombreuses expérimentations sur les effets des températures inconfortables sur les humains ont été menées.

Vous chercher un moyen d'amener des gens dans une pièce à fraterniser? Offrez-leur une boisson chaude. Ou mieux encore: monter le chauffage de deux degrés. Mais pas plus. Sinon vous risquez d'éveiller la méfiance et l'irritabilité dans le groupe. Si vous souhaitez par contre inciter les gens à moins socialiser, abaissez la température sous la zone de confort. Les personnes dans la pièce se concentreront alors davantage sur eux-mêmes et causeront moins. Un conseil pour les patrons?

Nos comportements et nos attitudes changent avec le mercure. De nombreuses expérimentations sur les effets des températures inconfortables sur les humains ont été menées depuis les années 1970. Et leurs conclusions sont sans équivoque. Des températures trop froides, trop chaudes, ou trop humides, ont des impacts sur la productivité et le moral chez la plupart des travailleurs. Beaucoup de ces recherches ont permis de fixer les seuils de confort thermique que l'on utilise aujourd'hui dans l'industrie.

Le hic, c'est que les valeurs de confort thermique varient d'un individu à l'autre. Vous travaillez assis? Votre zone de confort est plus élevée, soit 24-25 °C. Par contre, si vous bougez beaucoup au boulot, votre seuil de confort sera plus bas, à environ 22 °C. Ce qui complique encore plus les choses est que la sensation de froid (ou de chaleur) est une notion très floue entre individus.

La température est un concept simple fort utile, mais peu pratique pour déterminer la vraie sensation de froid. Celle-ci dépend du taux de perte ou de gain de chaleur de votre corps. Une règle en plastique à 0 °C sur la peau, par exemple, ne cause pas la même sensation de froid qu'une règle en métal. Le métal étant un bon conducteur de chaleur, le transfert de chaleur sera plus grand. La règle de métal vous semblera donc plus froide que celle en plastique, alors que les deux objets ont la même température. De la même manière, un plancher en tuiles de céramique semble toujours plus froid qu'un tapis. Puisque la céramique conduit bien la chaleur, le plancher vous apparaît plus froid. Pourtant, ce ne sont pas les tuiles qui sont froides, ce sont vos pieds qui se refroidissent plus vite. Une bière en canette d'aluminium semble toujours plus froide qu'une bière en bouteille pour la même raison.

Le mythe de l'air froid et humide qui serait plus froid à cause de l'humidité dans l'air est un autre exemple qui démontre comment la perception de la température subjective et trompeuse. L'air froid n'est pas plus froid quand il est humide. En fait, c'est le contraire! Plus l'air est humide et plus la sensation de chaleur augmente. Cela signifie qu'en augmentant l'humidité de 20% dans une pièce, on peut abaisser la température de 2 degrés sans que les gens s'en rendent compte. Autrement dit, pour le même niveau de confort en hiver, un niveau d'humidité plus élevé permet des économies! Mais le plus intrigant avec la sensation de température chez les humains, c'est qu'on peut aussi expérimenter le froid dans nos rapports sociaux et nos conflits.

Dans une étonnante expérience menée par des psychologues de l'Université de Toronto en 20091, des personnes qui subissaient une exclusion sociale dans un groupe donnaient une estimation plus basse de la température de la pièce où ils se trouvaient . Ces personnes avaient aussi davantage envie de consommer des aliments chauds, un signe que l'organisme cherche de la chaleur. Les résultats de cette expérience tendent à confirmer qu'une température légèrement plus élevée dans une pièce renforce les rapports sociaux entre les gens présents. Les effets sont les mêmes que d'accueillir des visiteurs en leur offrant une boisson chaude réconfortante.

Un conseil utile pour les patrons qui veulent renforcer les liens avec le personnel: payer le café.


1«The thermometer of social relations: Mapping social proximity on temperature», Psychological Science, 2009, 10, p. 1214.

Vous aimez ce blogue?

Vous aimerez encore plus le livre Les Baromètres humains (Éditions Québec-Livres). Un bilan pointu et fouillé des dernières études sur l'influence des conditions météorologiques sur la santé, les humeurs et les comportements. Trente ans de recherches. Des conclusions percutantes. Des contenus rigoureux et un ton léger. Et surtout, des conseils avisés pour vous garder hors de l'oeil de la tempête. Vous êtes sensibles aux variations de température, d'humidité et de soleil? Ce livre est pour vous! En librairie et en version électronique. Consultez le site Les Baromètres humains

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Flocons Voyez les images