LES BLOGUES
31/01/2016 11:35 EST | Actualisé 31/01/2017 05:12 EST

Les médicaments influencés par la météo

Plusieurs substances et produits pharmaceutiques utilisés au quotidien ont des effets qui seront différents si la température change beaucoup.

Plusieurs substances et produits pharmaceutiques utilisés au quotidien ont des effets qui seront différents si la température change beaucoup. La nicotine et l'alcool, par exemple. Ces substances contribuent à vider davantage le corps de sa chaleur. L'effet de l'alcool est encore plus traître, car il donne l'impression de réchauffer. Mais cette illusion ne dure pas.

Si vous pensiez qu'une p'tite shot de caribou pouvait vous garder au chaud à l'extérieur par grand froid, vous pouvez aller vous rhabiller. L'alcool fait dilater les vaisseaux sanguins, ce qui abaisse la pression sanguine. En réalité, on ne se réchauffe pas. C'est la chaleur corporelle qui sort plus vite ! Quant à la nicotine, celle-ci empêche le sang de bien circuler dans les extrémités du corps, les doigts et les orteils, les premières parties du corps à souffrir du froid. Bref, fumer dehors en hiver vous refroidit davantage. Surtout si vous êtes chaud...

Beaucoup de produits pharmaceutiques sont affectés par la météo. La température, l'humidité, la présence de soleil, même la pression barométrique, ont des impacts. L'aspirine, la cocaïne, l'alcool, la marijuana, de même que certains antidépresseurs auront des effets différents en fonction du mercure ambiant. Le médicament en tant que tel ne change pas. C'est le corps qui change au fil des saisons et des jours.

Certains médicaments réagissent avec la pression et n'auront pas le même effet en montagne ou en avion. Des changements brusques à la météo peuvent causer des fluctuations imprévues dans la puissance du médicament et son potentiel toxique. Les conséquences peuvent être dramatiques. En France, suite à la vague de chaleur mortelle qui a touché Paris en 2003, il a été établi que certains traitements médicamenteux avaient favorisé des coups de chaleur ayant causé la mort1.

Les médicaments oraux comme l'insuline ont une plage de température thérapeutique en dehors de laquelle le produit perd de son efficacité. Même si les personnes diabétiques savent qu'il faut protéger les médicaments contre la chaleur, les sondages révèlent que 37 % des patients laissent toujours leurs médicaments à la maison ou dans l'auto, à la chaleur ambiante...

Les fabricants pharmaceutiques recommandent que les médicaments soient toujours entreposés à une température ambiante de 20 à 25 degrés Celsius. En vérité, c'est généralement la plage de température à laquelle les fabricants garantissent l'efficacité de leur produit. Pendant les vagues de froid ou de chaleur, la température des endroits habituels où les gens gardent leurs médicaments peut être beaucoup plus élevée ou plus basse. Ces conditions dégradent la puissance du produit. Pour les patients atteints de diabète ou d'une maladie cardiaque, une dose plus grande ou plus faible d'insuline ou de nitroglycérine peut être mortelle.

Tous les types de tests sanguins qui utilisent des bandes qu'on se met sur la peau, comme ceux utilisés pour tester les niveaux de sucre dans le sang, la grossesse ou l'ovulation, sont extrêmement sensibles à l'humidité. Si l'humidité colle aux bandes, celle-ci va diluer l'agent actif et peut causer une fausse lecture. Gare aux jours de canicules dans ces situations. Pour leur part, les médicaments qui contiennent des hormones comme la pilule contraceptive sont très vulnérables aux changements de température.

Gardez toujours vos médicaments dans un endroit frais et sec, à l'abri des rayons du soleil. Et surtout, jamais dans l'armoire à pharmacie usuelle. C'est souvent le pire endroit pour garder ses médicaments en raison de la grande humidité et de la température habituellement plus élevée dans la salle de bains. L'humidité a la fâcheuse habitude de faire dissoudre rapidement les comprimés.


1Cusak L, de Crespigny C et Athanasos P., Heatwaves and their impact on people with alcohol, drug and mental health conditions : a discussion paper on clinical practice considerations. J. adv. Nursing, Jan 2011, 67: 915-922

Vous aimez ce blogue?

Vous aimerez encore plus le livre Les Baromètres humains (Éditions Québec-Livres). Un bilan pointu et fouillé des dernières études sur l'influence des conditions météorologiques sur la santé, les humeurs et les comportements. Trente ans de recherches. Des conclusions percutantes. Des contenus rigoureux et un ton léger. Et surtout, des conseils avisés pour vous garder hors de l'oeil de la tempête. Vous êtes sensibles aux variations de température, d'humidité et de soleil? Ce livre est pour vous! En librairie et en version électronique. Consultez le site Les Baromètres humains

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Quelques statistiques sur la santé des Canadiens Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter