LES BLOGUES
05/07/2015 11:08 EDT | Actualisé 05/07/2016 05:12 EDT

L'Empire contre-attaque

Le manifeste Élan global est le symbole de la lutte de tous les Jedi qui veulent sortir l'humanité de l'ère du pétrole pour l'orienter vers les énergies renouvelables.

Dans un article du Devoir, on nous annonce que 75 lobbyistes de l'industrie pétrolière sont plus actifs que jamais au Québec. Ce n'est qu'une autre indication que l'industrie contre-attaque en vue de « promouvoir » ses intérêts auprès du gouvernement et de modeler l'opinion publique. Un lobbyiste « enregistré » pour chaque député québécois au fédéral; trois lobbyistes pour cinq députés au provincial! Promouvoir ses intérêts est une chose; réduire les élus au rôle de simples pions en est une autre!

On voit que le gouvernement penche dans la direction du côté obscur de l'empire pétrolier. On le voit dans la façon de fabriquer de toutes pièces un pseudo-consensus social en invitant presque exclusivement des experts qui ont un penchant pour les énergies fossiles; pourtant, le vrai consensus social, axé sur un refus des gaz de schiste, s'est clairement exprimé dans deux BAPE différents! Le côté obscur de la force des pétrolières se manifeste aussi dans la course effrénée pour faire transporter le dilbit albertain dans des trains ou des oléoducs tout en refusant de répondre aux questions pertinentes comme la production de GES ou la sécurité des approvisionnements en eau potable.

Ce côté obscur apparait aussi dans l'empressement obsessif d'aller forer à Gaspé, à Anticosti ou à Old Harry. La dernière perle, c'est le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles qui acquiesce à l'idée d'aller forer au plus vite à Old Harry parce que Terre-Neuve pourrait nous tirer le tapis de sous les pieds. À la table ronde des experts, le 15 juin 2015, Pierre Arcand a dit textuellement que «la question fondamentale qu'il faut se poser: est-ce que nous allons laisser Terre-Neuve faire l'exploitation, assumer tous les risques, parce que les risques vont être exactement les mêmes, sans en tirer nécessairement des bénéfices? ».

Pour justifier cette hâte, on nous dit que Corridor Resources est activement à la recherche d'un partenaire pour démarrer les forages exploratoires. Selon la Coalition Saint-Laurent, depuis 1997, cette compagnie très junior lance chaque année un appel pour trouver un partenaire. Comme le dit Sylvain Archambault, de la Coalition Saint-Laurent, «posons-nous la question toute simple... si les compagnies majeures (Exxon, Shell, Husky, etc.) croyaient vraiment qu'il y a un pactole à Old Harry, ils auraient acheté Corridor depuis très longtemps!!! Old Harry semble être un mirage, une balloune que gouvernements et médias se sont amusés à gonfler depuis deux décennies.»

On peut deviner l'emprise du côté obscur de cette industrie en observant la désinformation qui circule dans les médias. À titre d'exemple, Youri Chassin, de l'Institut Économique de Montréal, affirme que « le moratoire présentement en vigueur bloque les activités... » C'est faux! Il n'y a jamais eu de moratoire légal dans les basses-terres du Saint-Laurent!

Un observateur attentif peut étudier l'approche à trois volets (Three-Track Approach) de TransCanada: promouvoir, répondre et faire pression sur les adversaires d'Énergie Est. Cela va dans le sens du plan proposé par l'agence Edelman. Entre autres choses, ce plan obtenu par Greenpeace proposait d'engager des tierces parties pour appuyer TransCanada en parlant et en agissant à sa place. Le plan de travail d'Edelman devait « compliquer la tâche [des] détracteurs, détourner leur attention de leur mission et les pousser à rediriger leurs ressources ».

Créer un consensus social payé de toutes pièces par le lobby des énergies fossiles. Peut-on trouver un meilleur exemple du côté obscur de l'empire pétrolier? Lorsque nos gouvernements participent à cet exercice, on ressent le même haut-le-cœur que Luke Skywalker qui se bat contre son ennemi mortel et qui l'entend lui dire «Je suis ton père»!

L'argent de l'or noir amène une perversion de nos gouvernants et les transforme en des clones de Darth Vador. Notre manifeste «Élan global» est le symbole de la lutte de tous les Jedi qui veulent sortir l'humanité de l'ère du pétrole pour l'orienter vers les énergies renouvelables.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Comprendre les projets de pipelines Voyez les images