LES BLOGUES
29/09/2015 08:17 EDT | Actualisé 29/09/2016 05:12 EDT

Tianjin... et Bécancour!

Le 12 août, deux gigantesques explosions ont déchiré le ciel dans le port de Tianjin en Chine. Se pourrait-il que ce genre de chose arrive au Québec?

Le 12 août dernier, deux gigantesques explosions ont déchiré le ciel dans le port de Tianjin en Chine.

La deuxième de ces explosions était l'équivalent de 21 tonnes de TNT; elle a fait osciller les sismographes à 2,9 sur l'échelle de Richter [1]. Suite à ces explosions de produits chimiques, le bilan provisoire fait état de quelques 114 décès, 700 blessés et des dizaines de disparus. Quant aux dommages matériels, les réclamations aux compagnies d'assurances dépassent largement le milliard de dollars.

Dans cette zone portuaire, on retrouvait une forte concentration de produits chimiques divers, avec le résultat que ce qui aurait dû n'être qu'un incendie mineur s'est transformé en une conflagration gigantesque. Depuis le 14 août, le site de Ruihai Logistics n'est plus disponible. Cependant, «des internautes chinois ont eu le temps de publier sur Twitter la liste des produits dangereux disponibles sur le site ruihailogistics.com avant qu'il ne ferme. Avec l'aide de Google Translate et d'une traductrice chinoise professionnelle, voici ce qu'elle révèle:

Gaz comprimés et liquéfiés, dont l'argon et le gaz naturel Liquides inflammables, dont l'acétate d'éthyle

Matières solides inflammables, matériaux spontanément inflammables au contact de l'humidité, dont soufre, la nitrocellulose, et le carbure de calcium Oxydants et peroxydes organiques, dont nitrate de potassium, nitrate de sodiumProduits chimiques toxiques, dont le cyanure de sodium, et le diisocyanate de toluène Produits corrosifs, dont l'acide formique, l'acide phosphorique, l'acide méthacrylique, et la soude caustique.» [2]

On peut hausser les épaules en disant que la Chine, c'est très loin. Mais se pourrait-il que ce genre de chose arrive au Québec? Prenons le port de Bécancour. En plus de la centrale désaffectée de Gentilly, il y a tout le complexe des phases phase 1 et 2 de Servitank où on trouve quelques 250 000 mètres cubes de produits chimiques dont la majeure partie est hautement réactifs.[3 et 4]

Dans la liste des produits dangereux répertoriés à Tianjin, il y a le gaz naturel liquéfié.

Pourtant, plusieurs projets à Bécancour misent sur ce carburant. Entre autres, le projet STOLT LNGaz Ing. aurait un réservoir de 50 000 mètres cubes de gaz naturel liquéfié. Le projet de Gaz Métro/Hydro Québec aurait un réservoir de 20 000 mètres cubes. Sans oublier l'usine d'engrais azotés d'IFFCO qui utiliserait plus de un milliard de mètres cubes de gaz naturel.

On parle souvent de marées noires causées par des pétroliers. Pourtant, des navires méthaniers pourront contenir jusqu'à 40 000 mètres cubes de GNL: que se passerait-il si un de ceux-ci explosait en-dessous du pont Pierre-Laporte, ou du vieux Pont de Québec? C'est une question qui a été escamotée; tout au plus, «la commission estime que le ministère du Développement durable... aurait dû demander que les risques associés au transport maritime du GNL sur le fleuve Saint-Laurent soient évalués dans l'étude d'impact.» [5]

Des navires qui explosent: ça n'existe pas! Vraiment? Avez-vous entendu parler du Mont Blanc, qui a explosé dans le port d'Halifax, en 1917?

Donc, une concentration de produits chimiques et de gaz naturel comme dans la région de Bécancour pourrait exploser; il suffirait du cumul de plusieurs petites erreurs à un endroit du parc industriel. C'est une série d'erreurs et de négligences qui ont fait 47 morts à Lac Mégantic. Sans oublier l'explosion à la CIL de McMasterville le 1 octobre 1975 qui a fait 8 décès et 7 blessés. [6] Malgré tout, en cette occasion, nous avons été plus chanceux qu'à Tianjin; une intervention in extremis par des artificiers de l'armée a empêché que la conflagration ne fasse sauter des wagons remplis d'explosifs!

Si on augmente le nombre de «générateurs de risques» à un endroit comme Bécancour, serons-nous toujours aussi chanceux?

Sources

[1] Explosion au port de Tianjin - Une Autre Asie

[2] Chine: Voici la liste des produits chimiques à l'origine de l'explosion à Tianjin

[3] Ministère de l'Environnement, Direction des évaluations environnementales, Service des projets industriels et en milieu nordique, «Rapport d'analyse environnementale. Implantation de réservoirs d'entreposage au parc industriel de Bécancour par Servitank inc.», Dossier 3211-19-05, le 30 avril 2002

[4] Ministère du développement durable, de l'environnement, et des parcs, Direction des évaluations environnementales, « Rapport d'analyse environnementale pour la deuxième phase du projet d'implantation de réservoirs d'entreposage au parc industriel et portuaire de Bécancour, sur le territoire de la Ville de Bécancour par Servitank inc. ». Dossier 3211-19-011, le 3 février 2009

[5] Document 4), quatrième paragraphe

[6] Déflagration de l'usine CIL

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Énorme explosion en Chine Voyez les images