LES BLOGUES
13/06/2015 08:38 EDT | Actualisé 13/06/2016 05:12 EDT

«Je suis Raif», et surtout pas Jeff

Je suis sidéré des propos haineux et couverts d'ignorance sur l'affaire Raïf Badawi de l'animateur Jeff Fillion, pourtant originaire de Chicoutimi, c'est-à-dire « là jusqu'où c'est profond » dans le vocable autochtone.

« Je suis Raif », et surtout pas un radical Jeff Fillion. Je suis citoyen du monde. Je suis né au Lac-Saint-Jean. J'habite Rosemont et je suis fier de mon récent statut d'indien rattaché à la communauté montagnaise de Masteuiatsh dans votre comté de Roberval. Cependant, je suis pas mal moins fier, sinon sidéré des propos haineux et couverts d'ignorance de l'animateur à la radio NRJ 98,9 de Québec, pourtant originaire de Chicoutimi, c'est-à-dire « là jusqu'où c'est profond » dans le vocable autochtone.

Dimanche dernier, la Cour suprême d'Arabie saoudite a refusé à Raif Badawi toute clémence, pourtant réclamée par plusieurs pays Occidentaux et la presse internationale en le condamnant au châtiment barbare, dégradant et inhumain, soit 1000 coups de fouet qui le mèneront irréversiblement à la peine de mort. Raif Badawi est simplement le jeune auteur du blogue Free Saudi Liberals épris de liberté. Son épouse et ses trois enfants l'attendent désespérément dans la région de Sherbrooke où vous vous êtes dévoué par le passé comme neurologue.

Pour des SAQ et un « Québec original »?

Je me souviens que le premier ministre René Lévesque, aidé de Jacques Parizeau aux Finances et de Jean Doré alors Maire de Montréal, avaient interdit avec succès - dès 1976 et à l'appel d'ONG du Québec - l'importation de vins d'Afrique du Sud. Cette interdiction de vente dans les SAQ avait essentiellement pour but de combattre le régime blanc raciste pro apartheid. Quarante ans plus tard, soit il y a deux ans, « à l'écoute de sa clientèle », la Société des alcools du Québec (SAQ) a retiré toutes ses publicités des ondes de la radio CHOI-FM en raison des commentaires haineux, racistes et sexistes de ses journalistes.

Je suis choqué parce que je découvre à mon grand étonnement sur le site Internet « Jeff Open » une publicité de la SAQ et une autre promotion touristique du gouvernement appelée « Québec original » invitant les Québécois à faire le Tour du Québec. Vous imaginez? Une promotion sur le même site web et la même station où le radical Jeff Fillion entretient une culture de l'exclusion. Celui-là même qui, il y a deux mois seulement, ridiculisait et vomissait avec hargne sur le sort des Gaspésiens et leur magnifique pôle majeur d'attraction touristique au pays leur « ...ordonnant de se trouver une job, sinon de déménager ou de mourir »!

Merci d'appliquer votre nouvelle loi 59 sur la radicalisation.

Pour cette seule et unique raison, je vous prie de faire tout en votre pouvoir pour que cessent au plus tôt toutes ces publicités gouvernementales diffusées au NRJ 98,9 de Québec de même que sur toutes les stations de télé et de radios du réseau de Bell Média. Je suis persuadé que vous aurez l'appui du Chef de l'opposition officielle et de tous les autres chefs de partis à l'Assemblée nationale afin que cet important compte publicitaire puisse être mieux réparti et investi dans de nombreux autres médias du pays, incluant le Huffington Post ou le Réseau de l'information (RDI) ou encore Radio-Canada International (RCI) qui nous ouvrent sur le monde.

Je vous prie et vous autorise enfin, en mon nom et au nom des 76 041 personnes qui ont signé à ce jour la pétition « Je suis Raif » d'Amnistie internationale, de déposer une plainte officielle à ce sujet au CRTC et au Conseil de presse du Québec. Encore mieux, je vous demande de conférer à la Ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, co marraine de cette nouvelle Loi 59 sur la radicalisation: d'initier, de tester et de mettre déjà en application le nouveau pouvoir d'enquête décerné à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) visant toute personne protégée par l'article 10 de la Charte des droits et libertés.

Il s'agirait là de la seule gifle ou du seul véritable coup de fouet hautement symbolique que j'adresserais à cet animateur et ces radios-poubelles au lourd passé de plaintes, qui bafouent la justice d'ici et cumulent des procès mémorables, dont celui remporté pour propos sexistes sur les femmes, qui avait touché entre autres la journaliste Sophie Chiasson.

La liberté des uns s'arrête où débute celle des autres.

Je vous invite vous aussi à vous tenir debout comme l'ont fait les Charest, Marois, Landry ou Bouchard et vos prédécesseurs qui n'ont jamais cessé de répéter que « la liberté des uns s'arrête où débute celle des autres ».

Les actions que je vous propose sont royalement à notre portée, spécialement de la vôtre qui connaissez bien ce gouvernement et cette justice saoudienne qualifiés avant-hier de moyenâgeux par la chef de la diplomatie suédoise. Vous élèveriez surtout d'un cran l'appel plutôt réservé de "changer de vitesse" fait à Ottawa par Madame Christine Saint-Pierre, votre ministre des Relations internationales qui occultait lundi le fait que l'Arabie saoudite finance Daesh et l'État islamique (EI) en Syrie, en Turquie et ailleurs. Ou encore que le Canada du premier ministre Stephen Harper cesse de vendre des armes - l'Allemagne a cessé de le faire - qui sont fabriquées dans les chantiers maritimes d'Halifax, de véhicules blindés fabriqués à London ou de nouvelles technologies militaires de communication dans la région d'Ottawa, la capitale canadienne.

Il faut redire à Ottawa et oser rappeler à cette archaïque pétromonarchie - qui dirige comme jamais le prix du pétrole sale, incluant celui qui baisse comme jamais en Alberta - que la situation entraîne moins de péréquation pour le Québec plutôt versé vers l'hydroélectricité alors que les Québécois et Québécoises sont nettement pour un climat avec plus de santé, pour plus d'éducation et plus de développement d'énergies vertes et durables. Osez à tout le moins rappeler à tous ces petits empereurs des ondes d'ici et tous ces potentats d'une autre époque là bas, qu'il est inacceptable qu'un pays refuse en 2015 le droit de votes aux femmes ou de conduire une voiture, avec ou sans voile!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images