LES BLOGUES
08/03/2016 03:34 EST | Actualisé 09/03/2017 05:12 EST

375e de Montréal: 15 noms d'héroïnes pour 375 nouveaux toponymes

Le nom du Chemin Arthur T. Porter Way (associé jusqu'à tout récemment à l'ex DG et au plus grand scandale de corruption au Canada) pourrait être changé en celui du Chemin Suzanne-La Fleshe-Picotte, près du Nouveau CUSM (Centre universitaire de santé McGill).

Madame Manon Gauthier, arrondissement Verdun

Conseillère de la Ville et membre du Comité exécutif

Responsable de la Culture, du Patrimoine et du Design

Ville de Montréal - Division du patrimoine

Banque de noms TOPONYM'ELLES

Madame,

1.Considérant votre appel récent et celui du Maire de Montréal, Denis Coderre autour de la Journée internationale des droits des femmes et la création d'une première banque toponymique féminine: TOPONYM'ELLES ;

2. Que cette démarche s'inscrit dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal et vise à augmenter la représentation des femmes dans la toponymie montréalaise avec un premier objectif d'ajouter 375 noms féminins. Cela permettra d'inscrire cette initiative au nombre des legs officiels qui permettront de faire rayonner les grandes personnalités qui ont marqué l'histoire de Montréal, ville intelligente qui vise à être l'une des sociétés les plus égalitaires au monde;

3. Qu'il faut enrichir les lieux publics de la métropole avec ses 6 000 toponymes actuels dans la Ville où les dénominations de femmes ne représentent que 6 % de ceux-ci; le reste des toponymes étant composé de noms d'hommes, ou de familles et d'appellations neutres.

4.Considérant que la Ville de Montréal souhaite atténuer cet écart et représenter plus équitablement son tissu social et sa diversité par un plan d'action qui permettra d'augmenter la représentativité des femmes dans l'espace public au cours des prochaines années.

5. Que la Ville de Montréal compte évidemment sur ses citoyennes et citoyens pour enrichir ce patrimoine et qu'elle souhaite mettre en lumière leurs réalisations tout comme célébrer leur contribution, afin de nommer davantage de rues, de parcs et d'immeubles municipaux;

Je propose:

A) Que s'ajoute à cette banque toponymique les noms de 15 femmes absentes de l'histoire officielle de l'Amérique, tel que révélé dans le récent livre Elles ont fait l'Amérique écrit par les réputés anthropologues Marie-Christine Lévesque et Serge Bouchard (Éditions Lux);

B) Qu'en raison du portrait de ces Amérindiennes certes, mais aussi toutes les autres, sans distinction culturelle: Inuites, Canadiennes, Anglaises, Noires, Françaises et Métisses sont des êtres d'exception dont le contact avec ce vaste continent a révélé l'intelligence et le caractère. Ces «remarquables oubliées» demeurent des héroïnes aux exploits invisibles, résistantes, pionnières, aventurières, diplomates, scientifiques, exploratrices ou artistes...

C) Que parmi ces 15 dénominations de femmes, il y a celui de Dre. Suzanne La Flesche-Picotte, qui fut la première femme médecin amérindienne aux États-Unis et au Canada. Métisse, elle était la petite-fille d'un Canadien français et d'une Omaha. Chef de son église et de sa communauté, elle consacra sa vie à promouvoir la santé, à soigner les malades, à servir sa communauté et à instaurer le respect entre les races.

D) Qu'à ce titre, le nom du Chemin Arthur T. Porter Way (associé jusqu'à tout récemment à l'ex DG et au plus grand scandale de corruption au Canada) soit changé en celui du Chemin Suzanne-La Fleshe-Picotte, près du Nouveau CUSM (Centre universitaire de santé McGill), actuellement parmi les hôpitaux et centres de recherche médicale les plus novateurs et réputés en Amérique et dans le monde.

À LIRE AUSSI SUR LES BLOGUES

- Et il y a vous toutes! - Évelyne Abitbol, Directrice générale - cofondatrice, Fondation Raif Badawi pour la Liberté

- Ce que les applications de rencontres ont changé pour les femmes - Rosette Pambakian

- Les paradoxes du «féminisme islamiste» - Fawzia Zouari

- En ce 8 mars, je vous parle d'ordinateurs - Guy Breton, Recteur de l'Université de Montréal

- Le 8 mars toujours interdit aux Iraniennes - Simin Nouri

- Pourquoi je suis féministe? - Carole Poirier

- «Juste» l'autre moitié du monde - Françoise David et Manon Massé

- Ces femmes qui migrent au son des armes - Un seul monde

- Femmes de nos vies! - Jean-Guy Roy

- «Pute, chienne et bitch» - Bianca Longpré

- Louise Vigée Le Brun, peintre à découvrir - Claude Deschênes

- Le féminisme doit triompher - Jacques Legare

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photoLes meilleurs et les pires pays pour les femmes selon le Forum économique Mondial Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter