LES BLOGUES
17/02/2016 10:26 EST | Actualisé 17/02/2017 05:12 EST

La persévérance scolaire, un parcours de vie

Gagnons-nous la bataille face au décrochage? Bien souvent, la réponse est beaucoup plus complexe que ne laissent l'entrevoir les statistiques, et parfois aussi simple qu'une anecdote.

Alors que les Journées de la persévérance scolaire battent leur plein, il est important de se demander si nos efforts collectifs de mobilisation arrivent à infléchir positivement la courbe de la réussite scolaire. Gagnons-nous la bataille face au décrochage ? Bien souvent, la réponse est beaucoup plus complexe que ne laissent l'entrevoir les seules statistiques, et parfois aussi simple qu'une anecdote.

Un jeune âgé de 15 ans, Joseph*, issu d'un milieu défavorisé, renfermé sur lui-même, vit des difficultés à l'école. C'est la mère d'un de ses amis qui a été suspendu puis accueilli dans un de nos programmes qui a conseillé à sa maman, qui souffre d'un grand isolement, de trouver de l'aide auprès du YMCA. Joseph a donc été suivi l'an dernier par une de nos intervenantes, qui l'a aidé à se trouver et à grandir.

L'été dernier, Joseph a été choisi pour une expédition de canot-camping : dix jours en pleine nature, à faire de la randonnée, du canot et du camping dans le parc provincial Algonquin, en Ontario. Totalement à l'écart de son environnement habituel et sans accès à aucun confort et aucune technologie, Joseph et huit autres jeunes ont dû rapidement apprendre à s'adapter et à persévérer face aux difficultés. Au retour de cette rude épreuve, Joseph avait mûri et fait des pas de géant. Ce jeune, monté un beau matin à bord d'un autobus en direction du nord de l'Ontario, avait changé à tout jamais.

Mais l'histoire de Joseph ne se termine pas là. À la fin de l'été, il a demandé à rencontrer les responsables du YMCA. Lors de cette rencontre, à laquelle sa mère assistait, la surprise fut de taille : il voulait faire un don de 200 $. Joseph avait passé le reste de l'été à travailler et à recueillir bouteilles et canettes vides. Son objectif : redonner à ceux qui l'avaient aidé à vivre cette expérience unique, pour que d'autres jeunes comme lui profitent eux aussi de cette opportunité.

L'histoire de Joseph illustre que le parcours vers la persévérance n'est pas qu'une affaire d'école, mais une véritable responsabilité de société qui a besoin d'un effort collectif.

Le choix de Joseph de redonner à d'autres jeunes n'est pas simplement le fruit de ses apprentissages à l'école ou du soutien qu'il a reçu de son intervenante, ou même de l'encadrement et des encouragements qu'il reçoit au quotidien de ses parents. C'est la somme de tous ces efforts qui font la différence.

Cette semaine, le Québec en entier se mobilise dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire et nous donne l'occasion de mettre en valeur et souligner ces belles réussites individuelles.

Nous sommes tous et toutes - commissions scolaires, écoles, organismes communautaires, parents, bénévoles... - des acteurs incontournables. La réussite globale de chaque jeune doit redevenir un véritable projet de société. Célébrez avec nous ces parcours de vie vers la persévérance et encouragez un jeune dès aujourd'hui.

* Les prénoms sont fictifs pour préserver l'anonymat de nos étudiants.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Comment parler avec vos enfants? Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter