LES BLOGUES
19/06/2015 11:34 EDT | Actualisé 19/06/2016 05:12 EDT

Des livres pour sortir des sentiers battus de la politique

LES JEUNES ONT LA PAROLE - Pour les élus, qui passent le plus clair de leur temps à penser, parler, manger de la politique, je leur propose de changer de menu pour leur ouvrir des mondes riches qui nourriront leurs esprits.

Les lectures d'été peuvent avoir, de prime abord, un léger goût soporifique. On imagine facilement une plage avec parasol, un hamac en forêt, un balcon avec vue sur la montagne. Pour les élus, qui passent le plus clair de leur temps à penser, parler, manger de la politique, je leur propose dans ce billet de changer de menu, et de prendre des sentiers inconnus ou inusités pour leur ouvrir des mondes riches qui nourriront leurs esprits.

Philippe Couillard

Sur le chemin de la coupe à blanc du Québec social-démocrate qu'a entreprise monsieur Couillard, une accalmie est bienvenue. Non seulement pour lui, mais également pour la population québécoise, déjà bien empêtrée dans ses conséquences quotidiennes et celles qui sont encore à venir. Comme un coureur de fond, un premier ministre ne doit pas s'arrêter abruptement, mais ralentir jusqu'à la pause naturelle. Par conséquent, je lui propose des lectures en deux temps.

Première suggestion : End this depression now!, de Paul Krugman, prix Nobel d'économie, saura plaire à Monsieur Couillard.

« Nations rich in resources, talent, and knowledge ― all the ingredients for prosperity and a decent standard of living for all ― remain in a state of intense pain », dit si bien Krugman. Mais comment tout ceci est arrivé et comment nous sommes-nous enlisés dans une telle dépression, nous, un pays riche et prospère ? Krugman pose ces questions avec perspicacité et prend le chemin des réponses salvatrices avec lucidité. Un changement est possible, des solutions sont à nos portes. Il suffit que nos dirigeants aient la volonté, la clarté intellectuelle et politique pour que cette dépression s'arrête, maintenant.

Deuxième ralentissement, un livre d'une clarté éblouissante qui ne demande que peu d'efforts pour un maximum de résultats. Fin de l'occident, naissance du monde, de Hervé Kempf. Pour une histoire de l'humanité du paléolithique au XXIe siècle, permettant de faire face au cœur du problème qui menace l'humanité : les contraintes écologiques qui interdisent la généralisation du mode de vie occidental. Ce livre nous fait réfléchir et prévoir l'inéluctable appauvrissement matériel de l'Occident. Kempf, à contre-courant, aborde les changements inévitables de notre siècle. Et pose la question : comment allons-nous vivre cette transformation ? En changeant nos sociétés pour nous adapter à ce nouveau monde, ou en nous opposant au sens de l'histoire, au prix d'un déchaînement de la violence?

Monsieur Couillard sera reposé par l'optimisme contagieux de Hervé Kempf et ses idées aussi originales que pertinentes.

François Legault

À la croisée des chemins, monsieur Legault a un choix à faire. La main tendue du PLQ saura-t-elle le charmer et le convaincre d'entrer dans les rangs du pouvoir ? Choisira-t-il plutôt de revenir dans le giron du PQ, résolument à droite depuis l'élection de PKP ? Fera-t-il cavalier seul pour répondre à la droite par la droite ? Enfin, la retraite politique est-elle en vue ? En attendant ce choix imminent, pour stimuler l'exercice de la prise de décision et des choix conséquents je lui suggère un livre libérateur : Le Seigneur de l'Ombre. Le livre dont vous êtes le héros, d'Olivier Johnson. Dans ce livre, il aura le loisir de faire des tentatives tantôt audacieuses, tantôt prudentes, pour échauffer son esprit politique en vue de la suite de sa carrière. Une version jeunesse, car... c'est tout de même l'été !

Pierre Karl Péladeau

Le chef de l'opposition passera sans aucun doute l'été en lune de miel avec le PQ comme avec son épousée. Comme l'indépendance est son nouveau mantra, je lui suggère un document qui saura le surprendre et ouvrir son esprit à une vision de l'indépendance sans aucun doute inexplorée pour lui : Scottish Independence, a féminist response, de Cat Boyd et Jenny Morrison.

Ce livre expose une vision de l'indépendance qui ne peut être uniquement celle de l'«homme blanc». C'est une invitation à l'ouverture d'une vision de l'indépendance du Québec où femmes et immigrants, plus nombreux au Québec qu'en Écosse, sont partie prenante d'un projet de société rassembleur. Pour les auteures comme pour moi-même, l'indépendance est un moyen de faire face au néolibéralisme et de réduire les inégalités sociales. Pour rassembler un peuple, il faut le connaître, dans toute sa trame, dans toutes ses divergences. C'est ce que Québec solidaire fait depuis 10 ans et propose de faire dans une démarche vers l'indépendance avec son assemblée constituante. Pour avoir un projet rassembleur, il faut que chacun soit entendu, s'y retrouve et y gagne quelque chose. Un travail que le Parti québécois n'a pas encore eu le courage de faire. Le courage ou le désir ? Je le laisse méditer sur la question.

Françoise David

Madame David et son équipe ont rarement du repos. La tâche colossale assumée par la petite équipe solidaire ne permet pas souvent de prendre l'air. Entre les dossiers urgents des groupes sociaux qui se font couper les vivres, les tractations des ministres en coulisses, le travail incessant pour faire avancer un projet de loi, les sessions parlementaires et sa présence auprès des citoyens et citoyennes de Gouin, elle n'a pas le temps de dire ouf ! Et pourtant.

Dans un récent sondage Léger-Le Devoir-Le Journal de Montréal, elle maintient sa place de députée la plus appréciée des Québécoises et des Québécois. Et pour souligner ce travail sans relâche, sa conviction profonde d'un Québec juste, respectueux des femmes, des minorités et de tout un chacun, je lui suggère un livre tout en images. Pour nourrir son dévouement et ses rêves ; un livre de beauté, celle du Québec. Un Québec - Quatre éléments, d'Yves Marcoux, Aline Apostolska et Pierre Samson est une ode à la nature grandiose de notre territoire.

Bon été !

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST