LES BLOGUES
22/12/2017 09:00 EST | Actualisé 22/12/2017 09:00 EST

Big brother: deux poids, deux mesures

La Commission des communications américaine a rendu récemment une décision qui, inévitablement, va avoir un impact sur plusieurs Canadiens lorsqu'ils surferont sur Internet.

La population peut aussi douter des intentions des compagnies de téléphonie et de câblodistribution qui pourront avoir une certaine influence sur l'accès et la latitude allouées aux consommateurs sur Internet.
Kyle Grillot / Reuters
La population peut aussi douter des intentions des compagnies de téléphonie et de câblodistribution qui pourront avoir une certaine influence sur l'accès et la latitude allouées aux consommateurs sur Internet.

La Commission des communications américaine a rendu récemment une décision qui, inévitablement, va avoir un impact sur plusieurs Canadiens lorsqu'ils surferont sur Internet.

En effet, la Commission a éliminé les règles de neutralité qui prévalaient sur Internet. En conséquence, l'accès ne sera plus le même pour tous sur les sites Internet consultés. Les AT&T ou VERIZON de ce monde pourront bloquer ou ralentir l'accès aux applications de leurs concurrents.

La population peut aussi douter des intentions des compagnies de téléphonie et de câblodistribution qui pourront avoir une certaine influence sur l'accès et la latitude allouées aux consommateurs sur Internet.

Même si cette règlementation a été adoptée aux États-Unis, il n'est pas impossible que les Canadiens surfant sur les sites de ces grandes entreprises vivent les contretemps auxquels la Commission américaine a ouvert la porte.

Si ce n'est que Big Brother veut en savoir plus sur les centres d'intérêt des utilisateurs, cette règle limitant la liberté d'agir n'a aucune autre justification.

Si ce n'est que Big Brother veut en savoir plus sur les centres d'intérêt des utilisateurs, cette règle limitant la liberté d'agir n'a aucune autre justification. Les Américains sont très préoccupés par leur sécurité individuelle et nationale, mais, pour mieux pouvoir surveiller les agissements de certaines personnes possiblement mal intentionnées, on vient de se donner le pouvoir de surveiller tout le monde.

Il est malheureux que les dirigeants américains n'aient pas la même attitude en ce qui a trait au port d'armes. Une modulation des règles d'acquisition des armes serait pourtant une bonne façon de mieux protéger la sécurité individuelle et nationale.

Cependant, le lobby des fabricants et distributeurs d'armes jouit d'une très grande influence sur les législateurs et insiste sur les droits prévus dans la Constitution américaine et sur la sécurité individuelle. De plus, le président Trump et son Parti républicain qui détiennent le pouvoir sont ouvertement favorables au port d'armes et aux règles d'acquisition des armes en vigueur.

Pourtant, le fait de limiter le nombre d'armes en circulation permettrait d'éviter les catastrophes dont nous entendons parler régulièrement. Nos voisins du Sud sont officiellement toujours très affectés par la perte de vies humaines lors de tueries comme celles de Las Vegas, de Columbine et de tant d'autres dans des écoles. Malgré tout, on ne veut pas limiter le nombre d'armes que peuvent acquérir les gens.

Le tueur de Las Vegas avait plus d'une centaine d'armes à sa disposition. Comment expliquer qu'il ait pu acquérir tant d'armes sans qu'on le questionne ou lui fasse comprendre qu'il n'était pas une armée à lui seul? Qui a besoin de plusieurs armes? Qui peut justifier le besoin d'acheter plusieurs armes pour sa famille et lui?

Le gouvernement américain qui dit vouloir protéger la population et avoir une préoccupation majeure pour la sécurité de la nation et des Américains n'atteindra pas ses objectifs de limiter les événements malheureux sur son vaste territoire en surveillant tout le monde sur Internet. Il le réussirait s'il imposait des limites aux règles d'acquisition des armes et au port d'armes.

Cependant, tout cela ne se produira pas tant qu'il existera aux États-Unis une paranoïa face aux étrangers et en ce qui a trait aux Noirs.