Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

Un budget très positif pour les consommateurs et les entrepreneurs

Le crédit d'impôt RénoVert, qui devait prendre fin le 31 mars 2017, a été prolongé pour une autre année.

Nous avons effectué de nombreuses représentations auprès du gouvernement au cours des derniers mois afin de le sensibiliser à nos préoccupations et, surtout, lui rappeler l'importance de l'industrie de la construction pour l'économie québécoise. Nous avons également fait plusieurs sorties publiques en ce sens, notamment afin qu'une mesure, que vous connaissez sans doute, soit reconduite: le crédit d'impôt RénoVert.

Je me doute que pour plusieurs, le dépôt du budget provincial n'est pas un des événements les plus emballants de l'année. Or, le budget de cette année nous a réservé des surprises, de belles surprises même, non seulement pour notre industrie, mais pour les consommateurs.

De plus, le budget a confirmé la bonne performance de l'économie québécoise: 90 800 emplois créés en 2016, 6,4% de chômage, un taux historiquement bas, et 1,7% de croissance économique.

RénoVert de retour pour une autre année

Le crédit d'impôt RénoVert, qui devait prendre fin le 31 mars 2017, a été prolongé pour une autre année. Personnellement, j'en suis heureux, car ce crédit d'impôt favorise les travaux de rénovation écoénergétiques des habitations et contribue à lutter contre le travail au noir en exigeant des consommateurs qu'ils accumulent leurs factures et qu'ils engagent un entrepreneur détenant sa licence de la Régie du bâtiment du Québec. Le gouvernement s'en trouve également gagnant. En effet, pour chaque tranche de 100$ dépensée en rénovation, 21$ retourneront dans ses coffres. Ainsi, les consommateurs désireux de réclamer ce crédit auront jusqu'au 31 mars 2018 pour conclure une entente écrite avec un entrepreneur. Quant aux travaux, ils devront être exécutés avant le 1er janvier 2019. Un montant maximal de 10 000$ pourrait être réclamé.

Un nouveau crédit d'impôt pour les eaux usées

En complément à RénoVert, le gouvernement a créé un nouveau crédit d'impôt pour la mise aux normes d'installations d'assainissement des eaux usées résidentielles. Ce crédit sera en vigueur pour une période de cinq ans et pourra être réclamé pour des travaux faits dans les résidences principales et secondaires qui ne sont pas rattachées à un réseau d'égouts. Pour ce crédit d'impôt, l'aide financière accordée pourrait atteindre jusqu'à 5 500 $.

Il faut tout de même que je vous dise qu'auparavant, ce type de travaux était inclus dans RénoVert. Mais dorénavant, il y a d'un côté le crédit RénoVert et de l'autre, le crédit d'impôt pour les eaux usées. Donc, deux crédits d'impôt qui pourraient permettre aux consommateurs d'économiser au total 15 550 $. Génial, n'est-ce pas?

De l'aide pour les logements sociaux

Afin de répondre aux besoins des familles démunies et ayant des besoins particuliers, le gouvernement investira 255 millions de dollars pour construire 3 000 nouveaux logements sociaux d'ici 2020, qui s'ajouteront aux 10 827 logements en cours de réalisation. De plus, 73 millions seront prévus afin de poursuivre l'adaptation et la rénovation de domiciles appartenant à des particuliers. Plus précisément :

• 25 millions à Rénovation Québec afin d'appuyer les municipalités qui désirent se doter de programmes pour la rénovation de logements dégradés;

• 20 millions à RénoRégion pour aider des propriétaires à faible revenu vivant en milieu rural pour corriger des défectuosités majeures à leur résidence;

• 28 millions au programme d'adaptation de domicile pour les personnes handicapées.

Le gouvernement a fait des efforts pour atteindre à nouveau l'équilibre budgétaire. En fait, il a réussi à y parvenir pour une troisième année de suite. En favorisant une saine gestion des finances publiques, je crois que toute la société y gagne. Avec la prolongation de RénoVert, la création d'un nouveau crédit d'impôt pour les eaux usées et le financement du logement social, ce budget est très positif pour les consommateurs et les entrepreneurs en construction. Qu'en pensez-vous?

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.