LES BLOGUES
28/05/2015 11:20 EDT | Actualisé 28/05/2016 05:12 EDT

Vous prévoyez rénover? Hâtez-vous!

Les Québécois rénovent beaucoup, ce n'est pas un secret pour personne. Depuis quelques mois, plusieurs organisations, dont l'APCHQ, recommandent d'ailleurs de prolonger le crédit d'impôt à la rénovation LogiRénov au-delà du 1er juillet prochain. Cette demande est malheureusement restée sans réponse de la part du gouvernement du Québec. C'est donc dire qu'il ne vous reste plus qu'un mois pour en profiter!

Si vous songez à bientôt rénover votre cuisine ou votre salle de bain, finir votre sous-sol, changer votre toiture, poser de nouveaux planchers ou effectuer des travaux de plomberie, c'est le temps plus que jamais. Il vous reste en effet un peu plus de 30 jours pour signer un contrat avec un entrepreneur qualifié pour des travaux qui devront être effectués au plus tard le 31 décembre 2015. En bénéficiant du crédit LogiRénov, vous pourriez obtenir un crédit d'impôt de 2500 $, selon les modalités qui s'appliquent à votre situation.

Mais attention! Des rénos, on ne fait pas ça n'importe comment et on ne les laisse pas entre les mains de n'importe qui. Il existe des outils qui vous permettent de vous assurer de choisir un entrepreneur fiable, dont la bannière Réno-Maître. Ce type de certification vous donne l'assurance que l'entrepreneur avec lequel vous faites affaire est compétent et professionnel. Il serait malheureux que vous vous ramassiez avec un gâchis entre les mains parce que vous avez fait confiance à un bricoleur improvisé du dimanche!

Le crédit LogiRénov est une mesure fiscale en laquelle nous croyons fermement, et ce, pour plusieurs raisons. D'abord, son impact sur l'économie québécoise est considérable:

• Les dépenses en rénovation ont augmenté de 8% en 2014;

• Le gouvernement provincial y gagne aussi: pour chaque tranche de 100 $ en rénovation, 21 $ vont dans les coffres de l'État.

De plus, le crédit d'impôt n'est pas seulement bon pour l'économie québécoise. Il l'est aussi pour lutter contre le travail au noir:

• En exigeant que les travaux de rénovation soient effectués par un entrepreneur certifié;

• En favorisant l'accumulation des petites factures (c'est souvent sur celles-ci qu'il y a de l'évasion fiscale).

Le marché de l'habitation est principalement composé de deux volets: la construction neuve et la rénovation. Comme on le voit depuis le début de l'année, le nombre de nouvelles mises en chantier s'avère plus faible qu'anticipé. Dans un tel contexte, les activités de rénovation peuvent assurer un certain équilibre dans le marché de l'habitation, mais elles doivent être stimulées.

C'est notamment pour cette raison que nous avons récemment déploré la fin prochaine de LogiRénov. Même avec des modalités plus limitées pour un crédit d'impôt qui serait prolongé, nous croyons que l'impact serait au rendez-vous, autant pour les consommateurs que pour le gouvernement. À moins d'un changement de cap, il ne vous reste que peu de temps avant la fin du crédit d'impôt LogiRénov.

Dépêchez-vous!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Le vaisseau Enterprise de Line Rainville

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter