LES BLOGUES
07/11/2015 09:23 EST | Actualisé 07/11/2016 05:12 EST

Habitation: quoi attendre du nouveau gouvernement Trudeau?

Je pense qu'il serait intéressant de se rappeler deux promesses importantes faites pendant la dernière campagne qui pourraient avoir un impact sur le secteur de l'habitation.

La dernière campagne électorale fédérale n'a pas été de tout repos. D'abord, par sa durée record de 78 jours et ensuite, par les nombreux enjeux qui ont été soulevés. À notre plus grand bonheur, celui de l'habitation a fait l'objet d'engagements dès les premiers jours de la campagne. Le 19 octobre dernier, les Canadiens ont choisi d'élire Justin Trudeau à la tête du pays. Je tiens donc à le féliciter pour son élection.

Nous avons beaucoup entendu dire que l'arrivée d'un nouveau gouvernement est signe d'espoir pour plusieurs au pays. Je ne peux me prononcer à savoir si le mot « espoir » est le mieux choisi, mais je sais pertinemment que le marché de l'habitation a de grandes attentes envers ce nouveau gouvernement. Il faut savoir que l'habitation est au cœur des préoccupations des familles canadiennes, parce qu'elle a un impact significatif sur leur situation financière et leur qualité de vie.

D'ailleurs, je pense qu'il serait intéressant de se rappeler deux promesses importantes faites pendant la dernière campagne qui pourraient avoir un impact sur le secteur de l'habitation. Nous veillerons évidemment au grain pour s'assurer qu'elles soient mises en œuvre.

Accroître l'accession à la propriété

Première promesse : le Parti libéral du Canada (PLC) s'est engagé à actualiser le régime d'accession à la propriété (RAP) de telle sorte qu'un plus grand nombre de Canadiennes et de Canadiens puissent financer l'achat d'une maison. Évidemment, pour nous les Québécois, faciliter l'achat d'une première maison est comme de la musique à nos oreilles. Rappelons-nous que nous avons le plus faible taux de ménages propriétaires au pays, qui est à 61 %, alors qu'il grimpe au moins à 70 % dans toutes les autres provinces canadiennes. Chose simple à comprendre : plus il y aura de gens qui seront propriétaires, plus ceux-ci seront autonomes financièrement lorsque viendra le temps de la retraite.

Une autre idée que le PLC pourrait mettre de l'avant qui lui permettrait d'aller encore plus loin est celle de créer un RAP intergénérationnel. C'est un principe assez simple : le parent qui voudrait utiliser une partie de son REER pour aider son enfant à acheter sa première propriété pourrait désormais le faire. Comprenons-nous bien, il ne serait pas obligé de le faire, mais au moins, il aurait le choix.

Remboursement total de la TPS pour immeubles d'habitation locatifs neufs

La deuxième promesse que je veux souligner est celle d'augmenter à 100 % le remboursement de la TPS pour les immeubles d'habitation locatifs neufs. Il s'agit d'une excellente nouvelle quand on sait que les besoins en logements locatifs demeurent importants au pays. C'est donc un moyen d'assurer une abordabilité pour une clientèle moins bien nantie.

Je ne vous cacherai pas que je suis content de constater l'importance que le secteur de l'habitation a suscitée au cours de la dernière campagne et des différentes propositions qui ont été soulevées. Le gouvernement aura fort à faire pour livrer ce qu'il a promis, mais il pourra compter sur la collaboration de nombreux intervenants qui auront des idées à lui transmettre et qui espèrent une écoute attentive de sa part. Pensons par exemple à notre proposition d'instaurer un crédit d'impôt permanent à la rénovation. Nous y reviendrons une autre fois.

Bon mandat au nouveau gouvernement du premier ministre Trudeau!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST:

Galerie photo Les promesses de Justin Trudeau Voyez les images