LES BLOGUES
20/04/2016 10:15 EDT | Actualisé 21/04/2017 05:12 EDT

L'habitation connectée... en 2030!

Les acheteurs d'habitations en 2030 sont aujourd'hui âgés de 12 à 24 ans. Impossible pour eux de se passer de la technologie. Comment sera faite leur habitation du futur?

Vous êtes-vous déjà demandé comment sera faite l'habitation du futur? Les matériaux qui seront privilégiés? De quoi sera-t-elle composée? Quels seront les principaux enjeux de la construction de demain?

Je me suis posé ces questions. Et ce que je peux vous dire, c'est qu'il faut d'abord et avant tout comprendre les préoccupations d'aujourd'hui et connaître le profil de ceux et celles qui seront susceptibles d'acheter leur première habitation en 2030.

Qui seront les acheteurs de 2030?

Les premiers acheteurs d'habitations en 2030 seront les jeunes qui sont actuellement âgés de 12 à 24 ans. Il s'agit de la génération «C» («C» étant pour «connectée»), aussi connue comme étant la génération «W» («W» étant pour «Wi-Fi») ou comme la génération «Z» (suite logique des générations «X» et «Y»). Bref, ces jeunes sont nés, vivent et vivront avec Internet. Ils n'ont jamais connu le monde «avant le Web». Sans surprise, ils en sont donc de grands utilisateurs, et ce, dans toutes les sphères de leur vie. En effet, que ce soit avec leur ordinateur portable, leur tablette, leur téléviseur ou téléphone intelligent, ils sont constamment en ligne.

Pour eux, il n'est pas question de travailler 40 heures par semaine dans un bureau en compagnie de nombreux collègues dans des cubicules séparés par des paravents! Le télétravail aura la cote auprès de cette génération. Leur habitation sera non seulement un milieu de vie, mais aussi un espace de travail. Il devra donc être conçu en conséquence pour correspondre à cette réalité.

L'environnement : une priorité!

Les jeunes de cette génération sont soucieux de la qualité et de la préservation de leur environnement. Tout en priorisant une habitation confortable et multifonctionnelle, ils chercheront à ce qu'elle soit performante sur le plan énergétique. Ils accorderont donc une importance quant à la qualité de l'isolation de leur habitation et à l'utilisation de sources d'énergie renouvelables afin de réduire leur consommation d'énergie et, par le fait même, leur facture. Le concept «net zéro» risque d'ailleurs de les intéresser!

Ils prioriseront des habitations proches des services, évitant ainsi l'utilisation de la voiture au profit d'autres moyens de transport plus écologiques (covoiturage, autobus, métro, vélo, marche, etc.).

Omniprésence de la technologie

Comme je l'ai mentionné, les jeunes de la génération connectée sont constamment branchés. Impossible pour eux de se passer de la technologie! Il ne faudra pas se surprendre qu'ils soient charmés par la domotique.

Qu'est-ce que la domotique? Grosso modo, il s'agit d'une technologie permettant à une personne de contrôler à distance différentes composantes d'une habitation, que ce soit le chauffage, l'éclairage, le système d'alarme ou les serrures de portes, entre autres.

Par exemple, vous pourriez programmer le chauffage de votre maison en fonction de l'endroit où se situe la lumière du soleil, vos rideaux s'ouvrant automatiquement lors du passage de ce dernier. Et si vous voulez changer la programmation, il vous suffira de le faire via une application sur votre téléphone intelligent. Génial, n'est-ce pas?

Bref, l'habitation connectée 2030 serait un espace multifonctionnel à la fine pointe de la technologie, tant pour la vie personnelle que professionnelle, et qui optimiserait l'utilisation de son énergie.

Vous en pensez quoi?

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 20 choses que le web a changé dans nos vies Voyez les images