LES BLOGUES
03/04/2017 11:05 EDT | Actualisé 03/04/2017 11:05 EDT

Éducateurs spécialisés: ceux qui rament

Les éducateurs spécialisés jouent un rôle précieux auprès des familles. Ce sont souvent les derniers remparts entre le parent et l'épuisement et même la solitude.

Frédérique Hébert-Villeneuve est l'un des mille visages du métier d'éducateur spécialisé. C'est dans son travail auprès de personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, au service de zoothérapie de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas où elle travaillait auparavant, que j'ai fait la connaissance de cette jeune femme exceptionnelle qui continue à appuyer des jeunes et leur famille par son expertise et sa connaissance fine de la nature humaine.

À Douglas, avec constance, sourire et patience et aidée d'animaux familiers, ces précieux médiateurs, elle travaillait jour après jour, semaine après semaine, à outiller des personnes dépressives, bipolaires, souffrant de troubles alimentaires, et ainsi de suite, afin que ceux-ci puissent acquérir, retrouver ou consolider des acquis fondamentaux pour la vie de tous les jours et pour entretenir des relations sociales. J'allais souvent par simple plaisir jeter un œil à sa salle de travail, un local un peu défraichi, avec ses canapés passés, et les bestioles juchées çà et là comme autant de bons esprits familiers. C'était vraiment beau à voir, tout ce travail et la joie dans les yeux de ces jeunes filles aux joues creusées par l'anorexie passant quelques précieuses minutes à oublier leur terrible obsession en caressant le chat zoothérapeute, ou encore le sourire sur le visage de ces garçons autistes apprenant le respect au contact d'un chien ou d'un oiseau à l'aile fragile.

Par exemple, si un enfant tire sa chaise en classe sans la soulever, il constate que le bruit fait mal aux oreilles de son chien.

Frédérique a fait de son rapport privilégié avec l'animal l'un des moyens de mettre en place des médiations éducatives pour accompagner au quotidien les enfants et adultes qui nécessitent une aide soutenue pour l'apprentissage de certaines compétences fondamentales. «Le chien ou le chat est un prétexte pour transposer les connaissances au quotidien... on apprend l'empathie, la tolérance, on comprend qu'on ne frappe pas, que les actions ont des conséquences». Par exemple, si un enfant tire sa chaise en classe sans la soulever, il constate que le bruit fait mal aux oreilles de son chien. Il apprend ainsi le respect, un concept vague, mais qui prend alors une dimension toute concrète et plus facile à étendre à une multitude de situations de la vie.

Aujourd'hui Frédérique travaille avec l'organisme pédagogique La ferme d'André.

Elle agit en soutien dans la conception des activités cliniques, la formation des moniteurs et les interventions avec les enfants aux besoins particuliers.

Le travail de Frédérique n'est qu'un exemple de l'action des éducateurs spécialisés. Elle déplore d'ailleurs le fait que la profession soit si peu connue et du coup, en mal de reconnaissance: «La profession est souvent mal comprise. On pense que nous travaillons surtout en milieu scolaire, mais ce n'est pas le cas. Nous sommes un peu partout, à commencer en appui en santé mentale.»

Les éducateurs spécialisés jouent un rôle précieux auprès des familles. Ce sont souvent les derniers remparts entre le parent et l'épuisement et même la solitude.

«L'action de l'éducateur spécialisé, c'est quelque chose de très concret. Cela se fait sur le terrain. Nous ramons avec les patients», conclut Frédérique.

L'Association des éducatrices et éducateurs spécialisés du Québec tient en ce moment la première semaine consacrée aux membres de sa profession, un événement visant à souligner l'apport de ces femmes et de ces hommes qui jouent un rôle crucial dans l'épanouissement et de la marche vers l'autonomie de tant d'individus au Québec. Sur le thème Intervenir de près, aller plus loin, la semaine du 3 avril est consacrée à ces professionnels de l'éducation spécialisée afin de valoriser la nature du travail qu'ils effectuent dans leurs multiples sphères d'interventions.

LIRE AUSSI:

» Trop de faux diagnostics d'hypertension artérielle

» 20 photos qui vous donneront envie d'avoir une accompagnante à la naissance

» Cette demande en mariage pendant un concert de métal inspire le Web


VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter