Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

Médecins de famille dans les hôpitaux: un bien nécessaire

Le ministre de la santé a annoncé son intention de pousser les médecins de famille hors des hôpitaux... Cette mécompréhension totale du fonctionnement de la médecine familiale dans les hôpitaux est non seulement un désaveu pour la profession, c'est également et surtout un geste dangereux.

Au début de cet automne, j'ai complété un stage de médecine familiale à Baie-Comeau. Pendant un mois et demi, j'ai pu observer comment les médecins de famille de la région concilient adroitement le travail en clinique (ou UMF) et à l'hôpital, pour servir les patients le mieux possible et dans tous les contextes.

Comme il est coûteux et difficile de faire venir des médecins spécialistes en région, ce sont les médecins de famille qui gèrent, selon leurs préférences et leurs désirs, l'urgence, le département de gynécologie et d'obstétrique et les hospitalisations, avec l'aide de quelques spécialistes. Parallèlement, l'UMF est extrêmement accessible pour les patients grâce à l'optimisation du système par accès adapté (dont j'ai déjà parlé ici).

À la fin de cet automne, j'ai complété un stage de psychiatrie à Québec. Dans cette spécialité un peu à part, les patients sont hospitalisés sur leur propre étage, où les psychiatres et le reste de l'équipe soignante s'assurent d'avoir un bon lien de confiance avec eux. Lorsqu'un problème d'ordre physique vient s'ajouter au tableau, les ressources nécessaires ne s'y trouvent pas directement. On demande alors à des consultants de venir examiner le patient et suggérer une conduite à suivre.

La médecine familiale est souvent l'interlocutrice parfaite, puisque le patient ne souffre bien souvent que d'une pathologie assez simple qui n'aurait pas nécessité une hospitalisation en soi. En médecin généraliste, le médecin de famille peut alors considérer la situation en son ensemble et offrir des conseils pertinents pour les patients de l'étage. Sa consultation est moins onéreuse pour le système, et plus complète et globalisante qu'une consultation avec un spécialiste en ORL ou en médecine interne. Ces derniers peuvent alors se consacrer à leurs cas complexes et spécialisés, justement, qui accusent déjà de bonnes attentes en hôpital.

Ce ne sont là que deux exemples, mais ils prouvent bien le besoin criant de médecins de famille dans nos hôpitaux. Loin de prendre la place de médecins spécialistes, ils les complètent et sont plus abordables pour le système de santé.

Il y a quelques jours, en pleines vacances des Fêtes, le ministre de la santé a annoncé son intention de pousser les médecins de famille hors des hôpitaux, peu importe la région ou le domaine. Cette mécompréhension totale du fonctionnement de la médecine familiale dans les hôpitaux est non seulement un désaveu pour la profession, c'est également et surtout un geste dangereux.

Dr Barrette donne l'impression de vouloir augmenter l'accessibilité en clinique de médecine familiale en augmentant la disponibilité des médecins là-bas, mais il va surtout dépouiller les hôpitaux d'alliés de taille, augmenter ses coûts et décourager les futurs résidents de médecine familiale de s'engager dans cette branche - plusieurs, en effet, souhaitent prendre cette direction pour pouvoir diversifier leur pratique, ce qui ne pourra plus être le cas.

Au final, c'est le service des soins de santé en hôpital au complet qui s'en trouvera perdant et fragilisé. Pratique lorsqu'on veut privatiser le système à moyen terme, me direz-vous...

Pour améliorer l'accès aux UMF, il faut évidemment faire quelque chose. Mais les solutions existent et sont déjà réfléchies: l'accès adapté, la valorisation des autres professionnels de la santé, l'éducation de la population sur les ressources disponibles... Il ne reste qu'à avoir le courage de proposer des changements en profondeur et de les travailler, au lieu de tirer des ballons-sondes néfastes dans les médias au tournant de la nouvelle année.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.