LES BLOGUES
18/02/2015 11:59 EST | Actualisé 20/04/2015 05:12 EDT

De la parole aux actes

Il est temps pour moi de sortir de l'ombre et de me mettre à l'avant-scène d'une campagne électorale.

Mon premier acte de militantisme partisan, je l'ai posé en 1997 lors de la campagne électorale fédérale. À cette époque, Mario Beaulieu allait porter les couleurs du Bloc québécois dans le comté de Papineau contre le ministre libéral Pierre Stewart Pettigrew. J'ai donc aidé à poser les pancartes électorales du chef actuel du Bloc québécois ; ce fut mon premier contact avec la politique partisane active. Quelques années plus tard, toujours dans la circonscription de Papineau, je me suis joint à la jeune et dynamique équipe électorale de Martine Carrière. Cette fois, le ministre Pettigrew a vu sa majorité fondre à 468 voix. Une partie de cette équipe a continué le combat et causé toute une surprise lors d'une élection partielle dans Laurier-Dorion quelques semaines plus tard. Elsie Lefebvre a triomphé et mon Villeray natal a cessé, l'espace d'un mandat, d'être libéral et j'étais très fier d'avoir contribué à cette belle victoire.

L'année suivante, ma famille et moi avons quitté la ville pour nous établir dans le patelin de ma première épouse. C'est à Deux-Montagnes que nous avons acheté la maison qui a vu grandir nos deux enfants. Entre-temps, j'ai terminé mon baccalauréat et ai obtenu un emploi à la CSSMI, d'abord à l'école Saint-Gabriel, à Sainte-Thérèse, de 2005 à 2011, puis à la Polyvalente Deux-Montagnes (PDM), de 2011 à aujourd'hui. Dès mon arrivée sur la Rive-Nord, je me suis impliqué dans les activités sportives locales en tant que parent bénévole. Ainsi, j'ai été entraîneur adjoint et entraîneur-chef des Cardinals au baseball, des Panthères au hockey, ainsi que des Shamrocks au soccer. Je suis présentement engagé auprès des Centurions de la PDM en volleyball, tant féminin que masculin.

Parallèlement à mes activités professionnelles, familiales et sportives, je n'ai pas cessé de poursuivre mon engagement envers la cause indépendantiste depuis mon arrivée dans les Basses-Laurentides. J'ai d'abord siégé au très actif comité de direction des jeunes des Laurentides, d'où a émané une proposition audacieuse dont j'étais l'instigateur. Cette proposition, qui prévoyait que le gouvernement du Québec pose des gestes de rupture avec l'ordre constitutionnel canadien, a été adoptée par le comité national des jeunes. J'ai ensuite été représentant jeunesse au sein de la direction du Parti québécois dans le comté de Deux-Montagnes, puis conseiller. Je suis, depuis janvier, trésorier du comité régional du Parti québécois des Laurentides. Aussi, j'ai participé aux trois campagnes électorales de Daniel Goyer, candidat du Parti québécois dans Deux-Montagnes. J'ai été responsable jeunesse en 2007, directeur adjoint à la campagne en 2012 et responsable des listes de pointage en 2014.

Maintenant, il est temps pour moi de sortir de l'ombre et de me mettre à l'avant-scène d'une campagne électorale. Ainsi donc, j'annonce aujourd'hui que je me présenterai à l'investiture du Bloc québécois dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles, qui est composée des villes de Saint-Eustache, Deux-Montagnes, Boisbriand et Rosemère. Dans les prochains jours, je ferai part de mes engagements pour le comté et pour le Québec. Je vous invite, chers amis, à communiquer avec moi si vous souhaitez participer de près ou de loin à ma campagne à l'investiture pour que je puisse devenir candidat officiel du Bloc québécois aux prochaines élections fédérales, prévues à l'automne prochain.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images