LES BLOGUES
14/03/2013 09:35 EDT | Actualisé 14/05/2013 05:12 EDT

François ne manque pas d'assise

AP
CORRECTS YEAR TO 2013 - In this photo provided by the Vatican newspaper L'Osservatore Romano, Pope Francis kneels in prayer in front of the icon of the Virgin Mary inside St. Mary Major Basilica, in Rome, Thursday, March 14, 2013. Pope Francis opened his first morning as pontiff by praying Thursday at Rome's main basilica dedicated to the Virgin Mary, a day after cardinals elected him the first pope from the Americas in a bid to revive a Catholic Church in crisis and give it a preacher with a humble touch. (AP Photo/L'Osservatore Romano, ho)

Non, mais, vraiment, vous êtes bien d'accord, François 1er, ça ne le faisait pas.

Honnêtement, cela m'évoquait un vieux film de Fernandel que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître. Donc, cela sera juste François.

Juste François. Tiens, cela m'évoque un autre film, avec Jacques Villeret. Mais je m'égare.

Le choix du nom de François par le nouveau pape est "d'une symbolique remarquable", a estimé sur France-Info Mgr Bernard Podvin (lui, il n'a pas choisi son nom...), le porte-parole de la Conférence des évêques de France. Ce nom, souligne Mgr Podvin, rappelle Saint-François d'Assise qui au XIIIe "sent un appel de Dieu à reconstruire l'Église, et pas à la reconstruire n'importe comment, la reconstruire avec les pauvres, avec les pierres vivantes que sont les pauvres, et non pas avec je ne sais quelles institutions qui seraient là, comme ça, désuètes". "C'est avec les êtres humains que je reconstruirai mon Église" avait dit François d'Assise. Mgr Podvin a loué "ce pape qui s'excuse presque d'être devenu pape, vous avez vu l'humilité sur les images, ça m'a beaucoup touché".

"Il s'appelle François, comme celui d'Assise, le "poverello", c'est-à-dire le petit pauvre. Il est jeté tout à coup au milieu du décor séculaire de la vieille institution, mais c'est l'humilité qui est projetée dans cette Cité vers laquelle les yeux du monde entier se tournent dans l'attente et l'espérance de ce qui va advenir. C'est le pape, mais il ne bénit pas d'abord ces fidèles qui l'acclament. Il demande à ses frères chrétiens de le bénir lui d'abord: du jamais vu... " s'enthousiasme François-Régis Hutin dans Ouest-France.

Revivez l'annonce en images

Le nouveau pape François

De fait, les moines franciscains de Saint-François-d'Assise, en Ombrie, ont laissé éclater leur joie. "Pour nous, à la basilique d'Assise où repose le corps de saint François, [le choix de ce nom] inspire une profonde admiration" a réagi le père Mauro Gambetti. Pour l'abbé du monastère, "(...) saint François nous guide sur la voie de l'humilité et de la simplicité évangélique (...), la voie que le nouveau souverain pontife a évoquée lors de ses premières déclarations à l'Église". "Cette Église, pour qui saint François représente le visage de la tendresse, est prête à rencontrer chaque homme et à le reconnaître comme son frère. C'est le visage de tendresse que nous avons vu en la personne du pape François", a-t-il dit.

François d'Assise (San Francesco d'Assisi, né Giovanni di Pietro Bernardone) (1182-226), était issu d'une riche famille marchande, en Ombrie. À sa naissance, sa mère qui est française (provençale) le fait baptiser sous le nom de Giovanni (Jean). De retour de son voyage en France où il a fait de très bonnes affaires et en hommage à ce pays, son père, lui donne le nom de Francesco (François = français), qu'il gardera et par lequel il sera mondialement connu.

Et s'inspirant justement de François d'Assise, notre nouveau papa de la pampa a fait de la lutte contre la pauvreté son credo. Mgr Bergoglio est présenté en Argentine comme un homme humble, proche de ses fidèles et adepte d'une approche pragmatique de la lutte contre la pauvreté. Il n'a pas de voiture, se déplace en transports en commun et a choisi de ne pas habiter la résidence luxueuse des archevêques de Buenos Aires, pour lui préférer un appartement à proximité de la cathédrale. Fervent défenseur des pauvres, il n'a pas hésité à œuvrer dans les bidonvilles argentins, estimant que "la pauvreté est une violation des droits de l'homme".

Saint François d'Asisse, qui fonda l'ordre des Franciscains, abandonna tout pour servir les pauvres comme Jésus de Nazareth. Voici l'un de ses textes les plus célèbres.

"Seigneur fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l'amour.

Là où est l'offense, que je mette le pardon.

Là où est la discorde, que je mette l'union.

Là où est l'erreur, que je mette la vérité.

Là où est le doute, que je mette la foi.

Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.

Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.

Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu'à consoler, à être compris qu'à comprendre, à être aimé qu'à aimer.

Car c'est en se donnant qu'on reçoit, c'est en s'oubliant qu'on se retrouve, c'est en pardonnant qu'on est pardonné..."

François d'Assise

Belle prière. Vaste chantier pour François.

LIRE AUSSI


- François qui? Le portrait du nouveau pape

- Revivez la soirée qui a couronné François Ier

- Pape François : un nom inédit. Ce que cela signifie...

- Les réaction québécoises sur Twitter

-, Mais la vraie star du conclave, c'était elle...

Les réactions à l'élection du Pape François sur Twitter

#Nouveaupape: réactions drôles

Qui sont les 266 papes de l'histoire

Les 266 papes depuis Pierre