DIVERTISSEMENT
23/02/2021 09:36 EST

Vague de dénonciations: au tour de Yann Perreau de briser le silence

«Je comprends qu’il puisse y avoir certains malaises à mon égard...»

Facebook/Yann Perreau

Après Maripier Morin et Julien Lacroix au cours des mois précédents, c’est au tour du chanteur Yann Perreau de donner de ses nouvelles, ce mardi 23 février, un peu plus de sept mois après avoir été l’un des nombreux artistes de l’industrie du divertissement visés par de nombreuses allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles.

Évidemment, le tout s’est fait par l’entremise de son compte Instagram.

Dans un message adressé à ses quelque 12 000 abonnés, Yann Perreau a abordé le cheminement personnel qu’il dit effectuer à l’heure actuelle, et a présenté des excuses «aux personnes qu’il a choquées et déçues».

«Je comprends qu’il puisse y avoir certains malaises à mon égard, mais j’ai espoir qu’on perçoive ma franchise et mon intégrité. J’ai rédigé moi-même cette lettre. Il n’y a aucune agence de relations publiques derrière moi. J’assume mes responsabilités», a-t-il déclaré d’emblée.

«D’avoir été au coeur de cette tempête médiatique, personnelle et professionnelle m’a profondément secoué. Mon travail d’introspection m’a définitivement fait prendre conscience des conséquences négatives que mes actes et propos irréfléchis ont pu causer: d’abord sur la vie des personnes qui ont senti le besoin de les dénoncer, puis sur la vie des gens autour de moi. D’ailleurs, cette réflexion se poursuit.»

Le principal intéressé poursuit en disant espérer que la dénonciation des torts qu’il a causés aura au moins pour effet que d’autres femmes n’auront plus à subir à l’avenir «semblables manques de jugement de la part d’autres hommes».

«J’ai l’humilité et le bon entourage pour transformer la traversée du désert, celle dans laquelle ce grand mouvement de femmes m’a engagé, en moment charnière.»

«Je tiens à exprimer toute la gratitude que j’ai pour la femme avec qui j’évolue et partage ma vie depuis quatorze ans. Le pardon qu’elle m’a accordé m’insuffle la résilience et la dignité nécessaires pour accepter et réparer tranquillement les dommages. Marie-Pier, merci pour la puissante leçon d’amour», a-t-il conclu.

L’étiquette de disque Bonsound avait pris les devants en annonçant qu’elle coupait les ponts avec l’auteur-compositeur-interprète le 7 juillet 2020, avant que ce dernier n’ait réagi publiquement aux allégations dont il faisait l’objet.

«Nous tenons à saluer le courage de toutes les personnes ayant dénoncé ces gestes et comportements, qui ont trop longtemps été normalisés dans le milieu culturel et notre société en général», pouvait-on lire dans un communiqué partagé par l’entremise de la page Facebook de la maison de disque.