NOUVELLES
22/01/2021 12:19 EST | Actualisé 23/01/2021 11:31 EST

Voyages: Trudeau regarde la possibilité d’imposer une quarantaine obligatoire à l'hôtel

Mais le premier ministre n'a toujours pas annoncé d'interdiction des voyages non essentiels.

La Presse Canadienne/Adrian Wyld
Justin Trudeau

Ottawa est ouvert à la possibilité d’imposer une quarantaine à l’hôtel pour les voyageurs qui reviennent au Canada.

C’est ce qu’a indiqué Justin Trudeau en conférence de presse ce vendredi.

Jeudi, François Legault avait évoqué cette mesure utilisée notamment en Nouvelle-Zélande dans le cas où le fédéral n’en venait pas à bannir certains vols. Le premier ministre québécois précisait que ces quarantaines à l’hôtel seraient payées par les voyageurs.

Trudeau a laissé planer cette possibilité, mais n’a rien annoncé de concret pour le moment pour resserrer les restrictions en lien avec les voyages. 

«Les mesures du Canada sont parmi les plus strictes au monde», s’est-il contenté de réaffirmer, faisant référence au test de dépistage avant l’arrivée au pays et à la quarantaine obligatoire.

Interdire les voyages non essentiels?

Trudeau a toutefois dit s’être entretenu jeudi soir avec les premiers ministres des provinces sur cette question et a affirmé avoir discuté de plusieurs scénarios. «Nous sommes prêts a prendre des mesures encore plus strictes s’il le faut. Quand il est question de sécurité, on n’exclut aucun possibilité.»

Il a répété que ce n’est pas le temps de planifier des voyages non essentiels, précisant que de nouvelles mesures pourraient être annoncées sans préavis, ce qui pourrait rendre beaucoup plus difficile le retour au Canada pour les voyageurs déjà partis à l’étranger.

Le premier ministre a également mentionné que comme la situation actuelle nécessite de rester à la maison le plus possible, prévoir des vacances ailleurs au pays lors de la semaine de relâche n’est pas non plus une bonne idée.

Trudeau a laissé savoir qu’il reviendrait avec plus de détails dans les jours à venir et il semble qu’il pourrait aller de l’avant avec l’interdiction de certains vols.

En entrevue à l’émission Tout un matin d’ICI Première, le ministre des Affaires intergouvernementales Dominic LeBlanc a confirmé qu’Ottawa s’apprêtait à serrer la vis aux voyageurs, et qu’une annonce devrait survenir en début de semaine prochaine.

EN VIDÉO: la conférence de presse de Justin Trudeau: