Vivre

Top 10 des destinations au Québec à visiter en 2020

Il semble que seulement 3 % des Québécois ont déjà visité toutes les régions du Québec.

Pas besoin de parcourir le monde pour découvrir de nouveaux horizons. Et si, en 2020, on voyageait davantage au Québec? Vaste et diversifié, le territoire québécois regorge de magnifiques paysages, de sites patrimoniaux et d’installations impressionnantes qui mettent en valeur ses richesses naturelles.

Il semble que seulement 3 % des Québécois ont déjà visité toutes les régions du Québec.

Envie de prendre la route cette année et d’explorer de nouvelles régions? Voici dix destinations qui valent le détour.

Gaspésie : plus que le rocher Percé

La Gaspésie est assurément la région qu’il faut (re)visiter cette année. L’offre d’activités de plein air, de festivals et gastronomiques a littéralement explosé ces dernières années. En 2019, le Tour de la Gaspésie a aussi célébré ses 90 ans, ce qui a attiré bon nombre de visiteurs, avec ses panoramas mer et montagne à couper le souffle. En hiver, les Chic-Chocs demeurent le paradis des amateurs de ski de randonnée, de raquettes et de motoneige. N’empêche, c’est l’emblématique rocher Percé qui fait toujours courir les foules. Et avec raison. Trônant au cœur du parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, il s’entoure d’un riche patrimoine naturel, historique et géologique, sans oublier sa célèbre colonie de fous de Bassan qui en font une destination incontournable.

Iles de la Madeleine : 300 km de plages

Nommées par le National Geographic comme l’une des meilleures destinations en 2020, les Îles-de-la-Madeleine gagnent en popularité depuis quelques années, et ce, pour plusieurs raisons. Outre l’accueil chaleureux des Madelinots, l’une d’elles est sans doute les quelque 300 km de plages, balayées par un air salin et ses falaises de grès rouge, qui sont non seulement magnifiques, mais aussi attrayantes pour les amateurs de plein air. La planche à pagaie, le surf, le kayak de mer et le fat bike font le bonheur des sportifs en quête de nouveautés. Sans oublier la traditionnelle pêche aux coques qui amuse toujours petits et grands.

Mauricie : c’est la fête au parc!

Cette année, le parc national de la Mauricie fête ses 50 ans d’existence. Tour à tour lieu de passage pour les peuples autochtones, territoire de chasse, de pêche et d’exploitation forestière, le parc est devenu en 1970 une aire de nature sauvage protégée qui accueille en moyenne 200 000 adeptes de plein air chaque année. Le saviez-vous? Il y a plus de 3 000 ans, des peuples autochtones sillonnaient déjà le territoire du parc national de la Mauricie. Cette année, plusieurs événements spéciaux s’ajouteront à la programmation, en plus des activités régulières de randonnée, de canot, de camping et plus encore.

Bas-Saint-Laurent : les beautés du Kamouraska

Envie de partir en road trip ? Direction le Kamouraska, dans le Bas-Saint-Laurent, qui enchante toujours avec ses paysages rocailleux, ses splendides couchers de soleil et son riche patrimoine architectural et historique. Toujours prisé, le village du même nom, - reconnu comme l’un des plus beaux villages au Québec -, regroupe bon nombre de belles boutiques d’artisanat, de bistros et cafés gourmands.

Charlevoix : faire le tour de l’Isle-aux-Coudres

Charlevoix a certainement la cote, mais il faut prendre le traversier jusqu’à l’Isle-aux-Coudres pour vivre le parfait dépaysement. L’île paisible, où l’hospitalité proverbiale des « Marsouins », - ce surnom amical donné à ses habitants -, séduit bon nombre de vacanciers qui sont toujours heureux de retrouver cet accueil chaleureux. Le plus : faire le tour de l’île à vélo et s’arrêter à l’improviste chez les marchands et les producteurs agroalimentaires. Sans oublier de contempler le paysage!

Saguenay : le pouvoir attractif du fjord

Ce n’est pas d’hier que le fjord du Saguenay attire les curieux. Sculpté par la puissance des glaciers, le majestueux panorama impressionne toujours. Or, depuis quelques années, un flot croissant de touristes se déplacent pour le contempler, que ce soit lors d’une randonnée sur les berges, à flanc de falaise, ou encore sur l’eau, sur un navire de croisière ou en kayak de mer. Ce n’est pas surprenant puisque, un peu partout dans le monde, les fjords ont la cote auprès des touristes. L’avez-vous déjà arpenté ?

Cantons-de-l’Est : le plein air à Sutton

Les majestueux monts Sutton ont beaucoup à offrir : paradis du ski alpin, de la randonnée et du vélo de montagne, ils accueillent aussi depuis quelques années l’entreprise Huttopia qui a repensé le prêt-à-camper et qui gagne en popularité. Après la randonnée, on se rend au village pour casser la croûte au son de la musique jazz ou pour simplement flâner dans les charmantes galeries d’art.

Brome-Missisquoi : parcourir la route des vins

Il faut attendre la belle saison pour faire la route des vins de Brome-Missisquoi, qui propose de visiter 20 vignobles situés dans le berceau de la viticulture au Québec. Plusieurs parcours sont proposés en voiture, en groupe ou en vélo, afin de partir à la découverte et à la dégustation des vins québécois. Comme point de départ ou après le circuit, un court séjour à Bromont est de mise pour les sportifs et les épicuriens.

Lanaudière : escapade au lac Taureau

Situé à Saint-Michel-des-Saints, le lac Taureau est une destination prisée pour les escapades en couple ou en groupe. À la fois sauvage et accueillant, le lac et ses alentours offrent une foule d’activités à l’année : en hiver, la motoneige, la raquette et le ski de fond règnent en maîtres des lieux (un service de location est disponible). La détente est aussi au programme des forfaits offerts par l’Auberge du Lac Taureau, qui s’est transformé en véritable resort au fil des ans.

Témiscamingue : au cœur du parc Opémican

Ouvert depuis l’été dernier, le parc national d’Opémican est le petit dernier du réseau Sépaq. Son vaste espace bordé par deux immenses lacs a vite suscité la curiosité et l’intérêt des amateurs de randonnée, de pêche et de camping en pleine nature. Pour les aventuriers qui aiment être seuls au monde… ou presque!