Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les vols du Canada vers les destinations soleil seront suspendus jusqu'au 30 avril

Un deuxième test obligatoire à l'aéroport sera nécessaire à l'arrivée au pays et une quarantaine plus stricte sera imposée.

Les vols vers les Caraïbes et le Mexique à partir du Canada des compagnies Air Canada, WestJet, Sunwing et Air Transat seront suspendus dès dimanche et ce, jusqu’à la fin avril.

Par ailleurs, dès la semaine prochaine, tous les vols internationaux avec des passagers ne pourront atterrir qu’aux aéroports de Vancouver, Calgary, Toronto et Montréal.

De plus, les Canadiens de retour au pays devront se soumettre à un deuxième test de dépistage lors de leur arrivée à l’un des aéroports désignés.

En attendant les résultats du test PCR - jusqu’à trois jours -, les passagers devront se placer en quarantaine dans un l’hôtel approuvé et ce, à leurs frais, donc pour un coût de plus de 2000$, a mentionné le premier ministre. Ce dernier n’a toutefois pas été en mesure d’expliquer spécifiquement comment ce montant avait été évalué.

Les voyageurs dont le test est négatif pourront terminer leur quarantaine à la maison et les autorités exerceront une surveillance serrée: Trudeau a mentionné que les effectifs du fédéral ont été doublés «en termes d’appels et de suivis» et que des compagnies de sécurité privée ont été embauchées pour surveiller ces quarantaines de façon «plus attentive».

Ceux qui seront déclarés positifs devront faire leur quarantaine dans un centre de la Santé publique afin de s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs d’un nouveau variant du virus.

Les Canadiens qui se trouvent présentement dans l’une des destinations soleil doivent organiser leur retour, a averti Trudeau.

«On prend cette situation extrêmement au sérieux», a affirmé Justin Trudeau en s’adressant aux médias ce vendredi matin, en faisant référence à la propagation des nouveaux variants du coronavirus. «Moins de 2% des cas de COVID sont liés à des Canadiens qui reviennent au pays», a-t-il toutefois précisé d’entrée de jeu. «Toutefois, même un cas, c’est un cas de trop.»

Lors des conférences de presse du gouvernement provincial des dernières semaines, François Legault avait demandé à plusieurs reprises à Justin Trudeau d’intervenir sur la question des voyages, particulièrement parce que la propagation des nouveaux variants inquiète de plus en plus le gouvernement et la santé publique du Québec.

Legault proposait deux options à Ottawa: interdire les voyages non essentiels, ou imposer une quarantaine surveillée à l’hôtel pour les Canadiens de retour de l’étranger.

Pour visionner la conférence de presse:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.