NOUVELLES
16/11/2020 16:04 EST

Des étudiants créent «Luca» une voiture électrique 100% bio et recyclée

Fabriquée à partir de plastiques trouvés dans les océans et de déchets ménagers, la petite électrique ne peut toutefois pas dépasser 90 km/h pour l'instant.

«Luca» n’a rien d’un jouet. Cette petite voiture électrique conçue par des étudiants de l’Université de Technologie d’Eidhoven aux Pays-Bas roule et innove: elle est entièrement composée de déchets plastiques trouvés dans les océans et de matériaux recyclés.

Sur les 18 derniers mois, une  équipe de 22 étudiants a collecté, puis assemblé les différents composants de cette voiture pour lui permettre de rouler normalement. 

Tandis que le châssis de Luca est un assemblage de lin et de bouteilles en plastique recyclé, les sièges sont faits de crin de cheval et de fibre de noix de coco, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article. Pour le reste du véhicule, les étudiants ont utilisé des morceaux de téléviseurs, d’appareils de cuisine et de jouets divers. 

Aujourd’hui, cette voiture électrique peut atteindre une vitesse maximale de 90 km/h. Et quand elle est chargée au maximum, elle peut parcourir jusqu’à 220 km environ, soit un peu moins que la distance entre Montréal et Québec.

Pour les étudiants, cette réussite est l’occasion de montrer aux concepteurs automobiles qu’il est possible de créer des modèles solides, durables et attrayants, en utilisant exclusivement des déchets.

En mars dernier, la marque sportive de Volvo, Polestar, présentait un modèle électrique dont l’habitacle était fait de bouteilles en plastique, bouchons de liège et filets de pêche.