Comment commander du vin d’importation privée?

Les agences ont souvent les meilleurs vins bio et natures.

Soif de vins originaux? On commande auprès des agences de vins d’importation privée d’ici. Et ce n’est pas pas réservé qu’aux restaurateurs ou geeks du vin. Petit guide pour faciliter le processus et s’y retrouver parmi l’offre quasi infinie.

Trouver la bonne agence

Les agences d’importation se multiplient, leurs produits aussi. Pour identifier laquelle vous convient le mieux, il faut faire un brin de magasinage. Avez-vous déjà été marqué par une bouteille dans un restaurant, à la SAQ, chez un ami en identifiant, surtout, une agence particulière? Il faut la prendre en note. Plus le vin vous plaît, plus l’agence a des chances d’importer des produits avec un profil vinicole qui vous ressemble.

Caisses découvertes spéciales coronavirus

S’il faut habituellement commander des caisses de 6 ou 12 bouteilles du même vin pour respecter les normes de la Société des alcools du Québec (SAQ), en temps de COVID-19, Québec a octroyé un permis spécial permettant aux agences de constituer des caisses de crus mixtes, dites panachées.

Dans ces boîtes, on ne goûte pas le même jus 12 fois, mais on a la chance de pouvoir tremper ses lèvres dans quelques bouteilles différentes. Souvent, trois bouteilles de quatre variétés, constituant une caisse de 12.

Il faut observer les nouveaux arrivages, souvent lancés le jeudi sur les réseaux sociaux, ou en s’abonnant aux infolettres des agences d’importation. Quelque chose vous intéresse? Il faut immédiatement leur écrire pour réserver notre caisse mélangée. Les sélections panachées s’envolent souvent en une heure, selon nos contacts dans l’industrie. Donc, pas de temps à perdre.

Comment choisir?

Pas envie d’une caisse découverte? Vous pouvez contacter les agences directement pour composer une sélection qui répond à vos besoins. Les représentants d’agence toujours en poste malgré la COVID-19 se feront un plaisir de répondre à vos besoins, d’autant plus que, contrairement à l’habitude, ils ne sont présentement pas en tournée de représentation dans les restaurants et hôtels et qu’ils doivent écouler leurs surplus en SAQ engendrés par la baisse de commandes des restaurateurs. Bon à savoir : ces bouteilles sont souvent soldées comme elles doivent rapidement quitter l’entrepôt de la SAQ pour se conformer aux règles établies.

Chaque agence dispose d’un portfolio de vins, souvent sans descriptifs. Alors comment savoir que tel vin italien ou français correspond à votre palette? En contactant les agences ou en cherchant les bouteilles sur des réseaux d’amateurs de vin comme Vivino. Mais rien de mieux qu’une discussion avec un représentant pour cibler rapidement le jus qui fera votre bonheur.

Une facture juste?

Plusieurs se posent la question : les agences ont-elles tendance à doper leurs prix, connaissant la demande pour les vins d’importation privée? «Non. Surtout pas dans les dernières années, témoigne Roxane Bégin, sommelière-propriétaire de L’Imposteur Resto-traiteur végé, qui a déjà travaillé dans des restaurants montréalais. La majorité des agences font attention parce qu’elles savent qu’elles ont beaucoup de compétition en ce moment. Avant, elles boostaient les prix un peu. Mais maintenant, ce n’est plus le cas. Les prix des agences sont honnêtes, même pour les particuliers.»

Il ne faut cependant pas s’étonner de recevoir deux factures de la part des agences, qui se doivent de faire payer les «frais d’agences» (qui s’élèvent généralement - pour les particuliers - entre une vingtaine et une quarantaine de dollars) et le montant des vins séparément. Québec oblige.

Pour profiter d’aubaines, il vaut mieux être en contact avec les sympathiques représentants d’agences qui sont au courant des nouveaux arrivages. Ainsi, si vous développez une bonne relation avec eux, en faisant valoir votre attrait pour la dive bouteille, vous aurez accès à des produits de qualité et les bouteilles les moins chères qui disparaissent le plus rapidement, note Roxane Bégin.

ll ne faut pas s’étonner si les caisses panachées sont plus chères. C’est en raison des frais d’administration, comme les agences doivent les assembler dans leurs locaux.

Chez nous ou chez vous?

La livraison n’est malheureusement pas incluse avec chaque commande de vin. Il faut donc se renseigner avant de faire un transfert bancaire. Certaines agences incluent les frais de transport dans le prix de vente des caisses, d’autres exigent que vous les récupériez à leurs locaux.

Les 5 agences préférées de la sommelière Roxane Bégin :

  • Glou (Spécialisée en vins natures - Les produits s’envolent très-trop vite)
  • Les Filles du Vigneron (L’agence propose entre autres une chouette sélection de vins de Moldavie)
  • Boires (Des représentants partout au Québec et des vins pour tous les profils)
  • La QV (Grande agence qui propose de belles sélections panachées, entre autres)
  • Ward et associés (Une agence qui propose des vins vivants et différents)