Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ce village italien offre des vacances gratuites et reçoit plus de 8000 réservations

Après le confinement, le village de San Giovanni in Galdo dans le Molise a proposé d'héberger gratuitement des touristes. Et s'est fait déborder par la demande.

Un séjour gratuit en Italie, qui n’en a jamais rêvé? En janvier dernier, le New York Times publiait une liste de 52 endroits à visiter absolument en 2020, bien avant que le coronavirus ne vienne tout bouleverser. Parmi ces lieux se trouvait la région du Molise en Italie. Peu visitée le reste de l’année, celle-ci a tout fait pour séduire les touristes malgré la pandémie actuelle.

Pour attirer un maximum de personnes, sans trop prendre de risques, l’association culturelle Amici del Morutto a imaginé un dispositif unique: offrir un séjour d’une semaine à qui veut bien venir redonner vie aux petits villages italiens, et notamment celui de San Giovanni in Galdo. «Nous accueillerons au total 250 touristes, comme nous l’avons commencé le 4 juillet et nous continuerons jusqu’au 3 octobre», précise Stefano Trotta, le président de l’association dans la vidéo que vous pouvez retrouver en tête d’article.

Il ne s’attendait pas à recevoir autant de demandes: plus de 8000 reçues des quatre coins du monde depuis le lancement du projet en juin. «Nous ne nous attendions pas à un tel engouement. Nous avons reçu environ 70 demandes du Kazakhstan, certaines provenant de villes russes éloignées... du monde entier en fait», s’étonne Stefano Trotta. Pendant cette période, seulement 40 séjours étaient proposés. Il a donc fallu faire une sélection. Pour bénéficier de la gratuité, il ne fallait pas habiter ni avoir de la famille dans la région.

Les réservations sont désormais fermées, mais les organisateurs espèrent que l’initiative aura inspiré d’autres villages de la région où les logements pour les vacanciers se font rares alors que de nombreuses maisons restent vides.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.