«Hey Boy»: un clip féministe percutant, dur et nécessaire

On a discuté avec Frannie Holder, une des artistes derrière cette pièce coup de poing du groupe montréalais Random Recipe.

Le groupe montréalais Random Recipe a dévoilé mardi un clip coup de poing de la chanson Hey boy - engagée et féministe - réalisé par l’artiste MissMe. À voir absolument!

Cette chanson écrite en 2017 et sortie sur l’album Distractions (2018) parle des oppressions subies par les femmes, mais aussi de consentement et de diversité corporelle. Des paroles qui font écho à un été marqué par les dénonciations sur les réseaux sociaux. Soutenue par les images de l’artiste engagée MissMe, cette oeuvre féministe - sur fond de mélodie douce et cristalline - est magnifiquement percutante, dure et nécessaire.

Entretien avec Frannie Holder, l’une des deux voix du groupe aux côtés de Fab.


La chanson a été écrite en 2017, le clip, lui, vient de sortir. Cela te fait quoi de la voir revenir sur le devant de la scène aujourd’hui?

«Le clip était prêt en mars, mais avec la pandémie on a attendu pour le sortir. Puis, il y a eu l’été et les dénonciations, on ne voulait pas occuper l’espace! En réécoutant les paroles, je me disais que j’y aurais ajouté un couplet notamment sur la prise de conscience que tout le monde devrait avoir sur ses propres agissements. Plus on creuse, plus la question du féminisme est complexe - et plus la discussion est nécessaire! »

Quelles sont les paroles de cette chanson que tu retiens le plus aujourd’hui?

«Cette idée que peu importe ce qu’on va faire comme avancée, il va y avoir une porte plus loin qui va se refermer. Ce sentiment d’être opprimée n’est jamais fini, mais toutes ces prises de conscience et réflexions sont porteuses d’espoir. Cependant, je suis persuadée que l’égalité et l’équité des sexes ne seront pas atteintes de mon vivant.»

«Ce sentiment d’être opprimée n’est jamais fini, mais toutes ces prises de conscience et réflexions sont porteuses d’espoir.»

- Frannie Holder, Random Recipe

Comment s’est passée la rencontre avec MissMe?

«Elle s’est passée en Italie, dans les environs de Bologne. On nous a prévenues que l’artiste montréalaise MissMe viendrait à notre concert, le soir-même. On est devenu amies en se disant qu’il faudrait un jour travailler ensemble. Le titre Hey Boy s’est imposé comme une évidence! Entre la musique douce, les paroles et images fortes, revendicatrices... , c’est percutant.»

Comment la chanson est-elle née?

«On se questionnait sur la pertinence de notre groupe, Random Recipe, qui demeure émergent, mais aussi sur la place des femmes en musique. La raison pour laquelle on s’est accrochées, c’est qu’on refuse d’être et de devenir des femmes qui s’éteignent en vieillissant. Ce n’est pas parce qu’on a 34 ans qu’on ne peut pas poursuivre ce qui nous anime, Random Recipe, dont l’ADN est la scène et des titres plutôt explosifs! C’est de cette réflexion qu’est né Distractions en 2018 qu’on a travaillé avec une quinzaine de femmes.»

Selfie de Random Recipe sur le tournage de «Hey Boy». De gauche à droite: Fab et Frannie, les deux chanteuses de Random Recipe.
Selfie de Random Recipe sur le tournage de «Hey Boy». De gauche à droite: Fab et Frannie, les deux chanteuses de Random Recipe.

«Je suis portée par l’espoir d’améliorer les choses en posant des gestes concrets. J’essaie aussi de déconstruire ma propre construction de femme gay. Cet été et les vagues de dénonciations nous ont permis, à tous, je pense, de réfléchir aux comportements qu’on peut avoir. Chaque semaine, je garde ma nièce âgée de deux ans et je me dis que son quotidien à elle sera certainement meilleur que le nôtre, grâce à tout cela.»