NOUVELLES
22/01/2021 15:39 EST | Actualisé 22/01/2021 15:55 EST

Non, cette publication Facebook ne montre pas la hausse des pensions au Canada depuis 10 ans

Un tableau trompeur souvent partagé sur le réseau social suscite la grogne chez les aînés.

La pension fédérale n'a-t-elle vraiment augmenté que de quelques dollars par année depuis dix ans?

Un tableau circule abondamment sur Facebook et suscite la grogne chez les internautes qui le partagent. Il prétend démontrer que la pension du Canada a bien peu évolué au cours des dix dernières années. À première vue, on y constate une hausse de seulement quelques dollars par année.

Les hausses indiquées semblent bien maigres, en effet, et le message se termine en «remerciant» le premier ministre Justin Trudeau.

«Je vais vous montrer LA grande générosité du gouvernement canadien envers les personnes âgées canadiennes», peut-on lire.

Dans le contexte de la pandémie et des différents programmes d’aide lancés par le fédéral ces derniers mois, le message est certainement accrocheur.

Mais ce tableau reflète-t-il l’augmentation de la pension du Canada par année comme il le prétend?

Non, car il sous-estime grandement ce qu’il présente comme étant les hausses annuelles.

En résumé:  le tableau montre seulement la différence entre deux chèques reçus à un an d’intervalle, en oubliant, entre autres, le fait que les aînés reçoivent 12 chèques par année.

Regardons cela plus en détails ci-dessous, en commençant par jeter un oeil au tableau en question...

On remarque d’abord qu’aucune source n’est associée aux chiffres présentés dans la publication, ce qui est rarement bon signe.

Et par ailleurs, si la personne derrière le tableau a choisi de critiquer le premier ministre libéral Justin Trudeau, elle aurait pu adresser les mêmes reproches à son prédécesseur conservateur Stephen Harper, qui était là pour couvrir la période de 2011 à 2015.

On peut aussi noter au passage qu’au Québec, le terme de «Pension du Canada» ne réfère pas à un programme précis.

Du fédéral, les aînés peuvent recevoir des prestations de quatre façons:

  • Sécurité de la vieillesse (65 ans et plus) 
  • Supplément de revenu garanti  (65 ans et plus)
  • Allocation (60 à 64 ans)
  • Allocation pour le survivant  (60 à 64 ans)
    (Les détails sur chacune de ces prestations sont ici.)


L’évolution des paiements de la Sécurité de la vieillesse

Nous nous attarderons ici sur la Sécurité de la vieillesse, puisque c’est à ces prestations que le tableau fait en fait référence. 

Pour y voir plus clair, Suzie St-Cerny, professionnelle de recherche à la Chaire en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke, a dégagé des chiffres précis pour nous. Ces données sont rendues publiques par le gouvernement fédéral ici.

Le tableau ci-dessous montre le total annuel des paiements, les hausses accordées sur une base annuelle, ainsi que leur total sur dix ans. 

Entre 2011 et 2020, la prestation annuelle de la Sécurité de la vieillesse a donc été augmentée de 995,94$, une hausse moyenne annuelle de 1,6%. Notez que la croissance de l’Indice des prix à la consommation annuel du Canada a été en moyenne de 1,5 % sur la même période.

Nous sommes plutôt loin du total de 89,91$ sur 10 ans indiqué dans la publication Facebook trompeuse.

Entre les montants annuels de 2011 et de 2020, on parle d’une hausse d’un peu plus de 15%.

«Le tableau qui circule sur Facebook est basé sur de vrais chiffres, mais l’utilisation et l’interprétation qui en est fait sont erronées, explique Suzie St-Cerny. Pour arriver à ces résultats, la personne a calculé la différence entre les montants des chèques des mois de décembre de chaque année.» 

Par exemple, pour arriver à la hausse de 12,68$ indiquée en 2018, l’auteur du tableau aurait comparé le montant versé en décembre 2019 (613,53$) à celui versé en décembre 2018 (600,85$). La différence entre ces deux chèques est effectivement de 12,68$.

Même chose si on fait l’exercice pour 2017, où l’on peut arriver à la somme de 15,36$ en comparant le chèque du mois de décembre 2018 (600,85$) au chèque du mois de décembre 2017 (585,49$). 

Or, les aînés reçoivent 12 chèques par année et le montant évolue puisque, rappelons-le, il peut être revu à la hausse chaque trimestre.

Le tableau trompeur n’indique nulle part qu’il s’agirait de hausses mensuelles et minimise ainsi les hausses accordées chaque année.

Des hausses régulières

Il est intéressant de savoir que les paiements de la Sécurité de la vieillesse sont révisés chaque trimestre. «Les paiements de la Sécurité de la vieillesse sont révisés en janvier, en avril, en juillet et en octobre pour refléter l’augmentation du coût de la vie que mesure l’indice des prix à la consommation (IPC)», rappelle le site du gouvernement du Canada.

Ces paiements augmentent si le coût de la vie augmente, mais ne diminuent pas si le coût de la vie diminue.

Mentionnons au passage que les autres prestations mentionnées plus haut sont aussi révisés au fil du temps pour tenir compte de la hausse du coût de la vie.

 

Est-ce suffisant?

Voici donc pour l’état de la situation, qui peut évidemment s’adapter en fonction de la situation familiale et financière de chacun.

Il est toutefois possible d’argumenter que le pouvoir d’achat des aînés n’a pas suffisamment évolué au fil des ans. 

Et il est vrai que le montant de la prestation mensuelle, en 2020, n’a augmenté que de 0,61$ à partir du quatrième trimestre, passant donc de 613,53$ à 614,14$ à partir d’octobre. En comparaison avec l’année 2019, un aîné recevant sa pension aura ainsi perçu 92,52$ de plus en 2020. Sauf qu’il s’agit d’une hausse par rapport au revenu total de 2019. Au cours de l’année 2020, le chèque n’aura augmenté que d’un montant minime en octobre.

En octobre dernier, la FADOQ déplorait justement la faiblesse des hausses des prestations pour les aînés en 2020.

Vous trouvez que le fédéral pourrait en faire plus pour les aînés? Qu’il aurait pu bonifier les prestations davantage en période de pandémie? C’est un argument qui peut certainement se défendre, mais en s’assurant de le faire avec les bons chiffres!