NOUVELLES
01/09/2020 15:18 EDT

Seul un vaccin permettra un retour à la «normalité», selon Theresa Tam

Reste à voir quand ce fameux vaccin arrivera...

undefined undefined via Getty Images

Les deux grands responsables de la santé publique au Canada maintiennent que seule la vaccination généralisée permettra de contrôler un jour la COVID-19 et de retrouver un semblant de normalité dans nos vies.

La docteure Theresa Tam et son adjoint, le docteur Howard Njoo, ont formulé cette évaluation mardi alors que le gouvernement Trudeau réitérait la veille son intention d’acheter des dizaines de millions de doses de ces potentiels vaccins, en signant des accords avec deux fabricants américains. Ottawa a annoncé plus tôt ce mois-ci des ententes semblables avec deux autres entreprises américaines et un cinquième contrat est en cours de négociation.

Selon les docteurs Tam et Njoo, le moment est venu pour les Canadiens de retrousser leurs manches et d’être immunisés contre le coronavirus.

Selon le docteur Njoo, un vaccin «efficace, mais aussi sécuritaire» pourrait être disponible quelque part en 2021 — «peut-être au printemps ou un peu plus tard». Il a admis mardi qu’on ignore encore précisément le pourcentage de Canadiens qui devraient se faire vacciner pour obtenir une large immunité communautaire. Mais il est important, selon lui, que le plus grand nombre possible de gens se fassent vacciner.

Faudra-t-il alors rendre le vaccin obligatoire? «Il est plus important de sensibiliser et de changer peut-être les attitudes des personnes qui sont peut-être un peu plus réticentes à recevoir le vaccin, au lieu d’avoir un règlement», a estimé le docteur Njoo.

Sa collègue Tam a soutenu que «l’adoption généralisée du vaccin est la meilleure chance qu’auront les Canadiens de récupérer une partie de ce que nous avons perdu».

À VOIR AUSSI: La polio éradiquée de l’Afrique grâce à la vaccination

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!