POLITIQUE
28/03/2019 15:39 EDT | Actualisé 28/03/2019 15:39 EDT

Une commission parlementaire se penchera sur les pesticides

La question des pesticides fait la manchette depuis le congédiement de l'agronome Louis Robert par le ministère de l'Agriculture en janvier.

La Presse Canadienne
Les partis d'opposition avaient tenu une conférence de presse pour demander la réintégration du lanceur d'alerte Louis Robert, le mois dernier.

QUÉBEC — Le député péquiste Sylvain Roy crie victoire: une commission parlementaire se penchera sur les effets de l'usage des pesticides dans l'industrie agroalimentaire.

Le député de Bonaventure avait demandé à la commission sur l'agriculture de se pencher sur cet enjeu, ce qui a été accepté par tous les partis jeudi. Les élus caquistes ont toutefois demandé qu'on tienne compte de la compétitivité du secteur agroalimentaire québécois, qui pourrait affronter des concurrents moins stricts sur ce plan.

LIRE AUSSI:

» L'agronome Louis Robert dépose un grief contre le ministre pour diffamation

» Commission sur les pesticides: «gouvernement de convictions ou marionnettes»?

» Les députés de la CAQ refusent d'entendre le lanceur d'alerte Louis Robert

La question des pesticides fait la manchette depuis le congédiement de l'agronome Louis Robert par le ministère de l'Agriculture en janvier, pour avoir dénoncé l'ingérence de l'entreprise privée dans la recherche.

En outre, jeudi matin, Radio-Canada révélait que des agronomes recevaient des bonis pour la vente de certains produits, ce qui est contraire aux règles de leur ordre professionnel.

Bien que la commission n'ait pas prévu de se pencher précisément sur ce problème, M. Roy entend bien l'aborder en commission parlementaire.

Il espère que la démarche sera la plus large et la plus documentée possible, pour qu'avant le dépôt du budget de l'an prochain, elle puisse aboutir à des propositions et à des fonds pour une nouvelle politique agricole plus verte.