NOUVELLES
21/09/2019 12:04 EDT | Actualisé 21/09/2019 12:23 EDT

Un 2e film à propos de l'avortement présenté dans une école du Nouveau-Brunswick

«Trapped», un documentaire, raconte comment plusieurs États américains ont réduit l’accès à l’avortement.

svega via Getty Images

Un mois après la projection d’un controversé film contre l’avortement dans une salle d’une école secondaire de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, des opposants à ce long-métrage présenteront, dans le même établissement, un documentaire sur l’accès à l’avortement, samedi.

L’organisateur Raven Blue figurait parmi les opposants lorsque le film Unplanned a été présenté en août à l’école secondaire de Saint-Jean.

Il soutient que le film contient des erreurs factuelles et trompe les gens. Il n’aurait pas dû être projeté dans une école publique, même après les heures de classe.

M. Blue dit n’avoir aucun problème avec la projection du film Trapped au même endroit parce qu’il s’agit d’un documentaire qui raconte comment plusieurs États américains ont réduit l’accès à l’avortement.

La superintendante du district scolaire anglophone du Sud, Zoe Watson, dit que ces projections n’ont pas été organisées par l’organisme. Selon elle, les gens qui louent la salle ont le droit de montrer ce qu’ils veulent.

David Hickey, un conseiller municipal de Saint-Jean qui se décrit comme un pro-choix, déplore que la projection du documentaire ne soit perçue que comme un effort de «contre-balancer» le premier film. Il croit que cela ne contribue pas au débat.

À VOIR AUSSI: Ariana Grande, Billie Eilish, Lady Gaga luttent contre les lois anti-avortement