NOUVELLES
15/11/2019 12:03 EST | Actualisé 15/11/2019 17:07 EST

Ugo Fredette veut un nouveau procès

Il a été reconnu coupable des meurtres au premier degré de Véronique Barbe et d'Yvon Lacasse.

Courtoisie Sûreté du Quebec
Photo d'archives d'Ugo Fredette.

Ugo Fredette, reconnu coupable de deux meurtres au premier degré dont celui de son ex-conjointe Véronique Barbe, porte ses verdicts de culpabilité en appel.

Dans l’avis d’appel qui a été déposé au greffe de la Cour à Montréal, il réclame un second procès.

L’homme de 44 ans avait été reconnu coupable le 19 octobre dernier, au terme d’un procès qui avait commencé au début du mois de septembre.

En plus du meurtre de Véronique Barbe, il avait été reconnu coupable de celui d’Yvon Lacasse, un automobiliste de 71 ans croisé par hasard dans une halte routière de Lachute, alors qu’il était en fuite après avoir tué son ex-conjointe. Fredette avait volé son véhicule pour réduire ses chances de se faire repérer.

Les deux meurtres ont été commis le 14 septembre 2017.

Dans son avis d’appel, Ugo Fredette allègue que la juge du procès a erré dans ses directives au jury.

Il soulève qu’elle a commis une erreur en droit en disant aux 12 jurés “qu’ils devaient être unanimes sur le verdict, mais qu’iI n’était pas nécessaire qu’ils soient unanimes sur Ia façon d’arriver à un verdict de culpabilité”.

Même si plusieurs verdicts étaient possibles pour chacune des deux accusations, les neuf hommes et trois femmes ont délibéré à peine plus de deux jours.

Dans la procédure déposée au greffe, il est demandé à la Cour d’annuler les deux verdicts de culpabilité et de tenir un second procès.

La peine de Fredette n’a pas encore été prononcée, mais le meurtre au premier degré entraîne automatiquement une peine de prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. La Couronne demande toutefois qu’il passe un minimum de 50 ans derrière les barreaux.

À voir également: