DIVERTISSEMENT
26/08/2019 20:11 EDT | Actualisé 27/08/2019 08:45 EDT

Des séries très attendues et beaucoup de nouveautés à TVA

Une autre saison qui s'annonce très riche en émotions...

TVA

La chaîne a présenté sa grille de rentrée avec des nouveaux visages, mais aussi des retours très attendus, à l’image de la nouvelle saison de Révolution. Gros carton de l’année dernière, l’émission à succès de TVA, qui a été suivie en moyenne par 1,3 million de téléspectateurs par semaine, revient en ondes dès le 15 septembre pour découvrir de nouveaux danseurs exceptionnels. Et selon Sarah-Jeanne Labrosse, le niveau risque d’être encore plus élevé cette année!


De nouveaux grands moments «Révolution»

«Contrairement à l’année dernière, les danseurs savaient exactement dans quoi ils s’embarquaient, donc ils sont arrivés encore mieux préparés», a témoigné l’égérie de l’émission. «On a énormément de danseurs professionnels qui se sont présentés parce qu’ils ont vu qu’on faisait honneur à leur profession. On a eu droit à des auditions incroyables, alors que certaines personnes doutaient qu’il y ait assez de danseurs au Québec pour faire une deuxième saison.»

Pour cette nouvelle fournée de moments «Révolution», on aura aussi droit à une petite nouveauté. Alors que Lydia Bouchard, les Twins et Jean-Marc Généreux retrouveront leur siège dans l’émission, les gagnants de la première édition, le frère et la sœur du duo Team White, seront également de retour pour accompagner les nouveaux candidats au fil des sélections. Pour fêter le grand retour de Révolution, TVA diffusera également une émission spéciale de 60 minutes, le 15 septembre, pour nous faire revire les meilleurs moments de la première saison.

Au rayon nouveauté, Maripier Morin prendra le relais de Révolution, le dimanche à 20h30, avec Studio G. Conçue par la même équipe à l’origine de Révolution, cette nouvelle émission de variétés va organiser chaque semaine un party surprise à un invité prévenu à la dernière minute. «Ce sera une grande fête et on va accueillir des grandes stars. Pas mal de choses vont se passer dans la cuisine autour d’un îlot. Ça se peut qu’il y ait même du monde qui danse dessus», a teasé Maripier Morin.


Des parents plongés en plein drame

Côté fiction, on attend beaucoup à TVA d’Alerte Amber. Ce nouveau drame, qui sera lancé dès le 9 septembre à 21h, suivra des parents lancés dans une course contre la montre pour retrouver leur enfant autiste porté disparu. «Ce rôle a été extrêmement éprouvant», a commenté Vincent Leclerc qui forme avec Madeleine Peloquin le couple dont le fils a été enlevé. «Ce qui m’a plu à la lecture du scénario, c’est qu’il s’agit d’une famille tout ce qu’il y a de plus normale. C’est monsieur et madame Tout-le-Monde, c’est pour ça que je pense que ça va plaire à énormément de gens. Il n’y a pas de héros dans cette série-là. Ce sont simplement des gens qui essayent de se dépatouiller avec les cartes qu’on leur a données.»

Autre drame familial, Les Honorables (déjà proposé aux abonnés de Club Illico), sera diffusé le mardi à 21h (dès le 10 septembre) avec Macha Grenon et Patrick Huard dans la peau de deux parents confrontés à l’acquittement du présumé assassin de leur fille. Quelques-unes des séries les plus populaires de la chaîne feront également leur retour, comme L’échappée qui nous promet de nouvelles émotions fortes avec l’arrivée de huit nouveaux personnages (à suivre le lundi à 20h, dès le 9 septembre). De leur côté, Les invisibles reviendront (dès le 11 septembre à 20h) avec de nouvelles vedettes invitées à jouer leur propre rôle, dont Marc Labrèche et Maripier Morin, sur le modèle de la série française à succès Dix pour cent.

Des nouvelles de Fanny

L’hiver sera également riche à TVA. Outre la huitième saison de La voix, l’émission la plus populaire au Québec, tout le monde attend avec impatience la deuxième saison de Fugueuse pour enfin savoir ce qui est arrivé à Fanny, le personnage de Ludivine Reding. «Beaucoup de gens pensent que le plus dur est derrière elle, mais ce n’est pas le cas. La plupart des filles qui ont connu ce qu’a vécu Fanny ont beaucoup de difficultés à retrouver une vie normale», a indiqué la scénariste de la série Michelle Allen. «Souvent, elles se retrouvent avec un conjoint toxique, et elles ont beaucoup de mal à retrouver une estime de soi.»

«Fanny est en pleine reconstruction et c’est difficile», a confirmé Ludivine Reding qui vient tout juste de débuter le tournage des nouveaux épisodes. «Elle va se retrouver dans la rue, et retomber sur des personnes qui vont ressurgir de son passé, comme Damien (Jean-François Ruel), Carlo (Iannicko N’Doua) et Natacha (Kimberly Laferrière), pour l’obliger à se confronter à elle-même. Dans la rue, Fanny va aussi croiser de nouveaux personnages qu’elle va essayer d’aider.»  

L’ombre de l’affaire Epstein

Les nouveaux épisodes de Fugueuse vont, par ailleurs, s’intéresser à une autre facette de l’exploitation sexuelle des mineures, pour aller au-delà des pimps et des gangs de rue. «Il y a aussi des gens très riches et très éduqués qui sont impliqués dans ce genre d’exploitation», a confié la scénariste. La deuxième saison pourrait bien ainsi faire écho à l’affaire Epstein qui n’en finit plus de faire trembler les grands de ce monde. 

Cet hiver, on pourra aussi découvrir une toute nouvelle fiction, Épidémie, qui confrontera Julie Le Breton et Mélissa Désormeaux-Poulin à un redoutable virus à Montréal. Actuellement en tournage, ce nouveau drame s’annonce particulièrement tendu et semble promis à un beau succès d’audience. Surtout quand on sait que la série est l’œuvre du duo Bernard Dansereau et Annie Piérard, déjà derrière Toute la vérité et L’imposteur.


L’amour est dans le canapé

Dans un autre registre, TVA présentera cet hiver un nouveau docu-réalité. Imaginé par Anne Boyer, Si on s’aimait suivra des hommes et des femmes de plus de 30 ans pour essayer de comprendre comment fonctionne les relations de couple. Le tout sous l’œil avisé d’un célèbre couple, Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin, qui les observera à distance, dans le confort de leur canapé. «On veut déstabiliser personne. On regarde l’émission, on la commente et on se pose nous-mêmes des questions», a commenté Guillaume Lemay-Thivierge.

De son côté, Pascal Morrissette prendra la barre d’Animalia, une nouvelle compétition qui a pour but de trouver l’animal de compagnie préféré du Québec. «On va rencontrer des animaux exceptionnels en même temps que leur maître. On en a rencontré 200 un peu partout au Québec, des chiens, des chats, des perroquets, des cochons, et un cheval miniature qui m’a fait craquer. Mais c’est surtout le lien entre les maîtres et leurs animaux qui m’a beaucoup touché. C’est puissant, c’est fort, et on va essayer de faire passer ça à l’écran.»

À voir également: