POLITIQUE
13/11/2020 07:20 EST | Actualisé 13/11/2020 07:20 EST

Justin Trudeau demande aux premiers ministres d'imposer plus de restrictions

Il doit annoncer le versement de centaines de millions de dollars additionnels aux provinces pour la formation de travailleurs.

Patrick Doyle / Reuters
Justin Trudeau a demandé aux premiers ministres d’«identifier leurs besoins spécifiques pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens». (photo d'archives)

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau continuera vendredi à suggérer à ses homologues provinciaux d’adopter des mesures plus strictes pour limiter la propagation de la COVID-19, en plus d’offrir aux provinces du financement additionnel pour les aider à reformer les personnes ayant perdu leur emploi en raison de la pandémie.

M. Trudeau doit annoncer le versement de centaines de millions de dollars additionnels aux provinces pour la formation de travailleurs, en plus des quelque 3,5 milliards $ déjà annoncés.

On s’attend toutefois aussi à ce qu’il redemande aux premiers ministres provinciaux d’imposer les restrictions nécessaires pour limiter la propagation du virus et de ne pas se laisser influencer par les conséquences économiques de la fermeture d’entreprises.

M. Trudeau a lancé ce message directement aux premiers ministres lors d’une téléconférence, jeudi soir. 

Un résumé de l’appel transmis par le bureau du premier ministre indique que M. Trudeau a demandé aux premiers ministres d’«identifier leurs besoins spécifiques pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens et pour contrôler la propagation du virus sur leur territoire»,

Il a assuré que le gouvernement fédéral continuerait de leur offrir de l’aide et qu’il «ferait tout ce qu’il faut, pour aussi longtemps que nécessaire, pour que les Canadiens soient en sécurité et pour les appuyer».

Des responsables fédéraux, qui se sont exprimés sous le couvert de l’anonymat parce qu’ils n’avaient pas l’autorisation de discuter des enjeux publiquement, ont dit que M. Trudeau a assuré aux premiers ministres qu’il n’essayait pas de leur dire quoi faire ou de les blâmer pour la hausse alarmante des cas de COVID-19 au pays.

Il a plutôt voulu mettre l’accent sur le fait que le gouvernement fédéral avait mis en place des programmes de soutien de plusieurs milliards de dollars pour aider les individus et les entreprises à composer avec le confinement et qu’il était prêt à verser plus de fonds pour contrôler la deuxième vague.

À VOIR | Demandeurs d’asile: Legault fait un 180