NOUVELLES
10/02/2021 10:49 EST | Actualisé 10/02/2021 10:53 EST

Transport en commun: Ottawa annonce 15 milliards $ en 8 ans

Justin Trudeau présente son initiative comme faisant partie de son plan de créer un million d'emplois pour la relance économique post-pandémie.

La Presse Canadienne/Adrian Wyld

OTTAWA — Le gouvernement fédéral annonce un nouveau financement pour l’élaboration de projets de transport en commun.

Mercredi matin, le premier ministre Justin Trudeau a présenté ces 14,9 milliards $ en huit ans comme nécessaires pour faciliter la vie des gens.

“C’est à ça que ressemble la vraie lutte contre les changements climatiques”, a-t-il également déclaré.

De cet argent, 3 milliards $ par année seront versés dans le Fonds permanent de transport en commun, mais seulement à partir de 2026.

Selon M. Trudeau, ce “financement stable et prévisible” va permettre aux villes de planifier à long terme. Il présente également son initiative comme faisant partie de son plan de créer un million d’emplois pour la relance économique, post-pandémie.

“Oui, il y aura plus de télétravail mais les gens auront encore besoin de se déplacer. Et il pourrait, en fait, y avoir moins de besoins pour des véhicules privés et plus d’utilisation d’un transport public de meilleure qualité, plus propre et plus sécuritaire”, a supposé le premier ministre en imaginant l’après COVID-19.

Le maire d’Edmonton Don Iveson, présent à l’annonce faite par visioconférence, a applaudi l’initiative au nom du caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités.

“Cette annonce est historique pour la relance post-COVID”, s’est exclamé M. Iveson.

Aux journalistes qui soulignaient le fait que ce nouvel argent se fera attendre, la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités Catherine McKenna a répondu que le gouvernement fédéral a déjà dépensé 13 milliards $ depuis 2015 pour des projets d’infrastructures.

Ottawa compte également sur la Banque de l’infrastructure du Canada qui a 5 milliards $ à sa disposition.

Les 15 milliards $ supplémentaires annoncés mercredi serviront uniquement aux nouveaux projets de transport collectif.