BIEN-ÊTRE
05/08/2019 17:42 EDT | Actualisé 06/08/2019 11:13 EDT

Un 1er mannequin transgenre chez Victoria’s Secret

Et c'est loin d'être la première fois que vous la voyez.

Le géant de la lingerie Victoria’s Secret semble vouloir fermer le clapet à ceux qui lui reprochent son manque de diversité. Il vient d’engager son premier mannequin transgenre, la Brésilienne Valentino Sampaio.

Le modèle de 22 ans, qui a aussi été la première personne ouvertement transgenre à faire la couverture du Vogue Paris en 2017, sera en vedette dans une campagne en vue de la rentrée scolaire pour la gamme «Pink» de la marque.

«N’arrêtez pas de rêver», a écrit le mannequin sur Instagram quelques jours après le dévoilement de sa nouvelle collaboration.

ASSOCIATED PRESS

L’actrice transgenre Laverne Cox qui fait d’ailleurs la couverture du Vogue anglais du mois de septembre, a commenté sous une publication de Valentino «wow finalement». Puis le mannequin étoile de Victoria’s Secret Lily Aldridge a écrit : «Magnifique».

Ce n’est pas la première fois que Valentino Sampaio marque l’histoire. Elle a aussi déjà fait la Une de quelques autres éditions des magazines Vogue et Elle en plus d’apparaître dans la campagne de L’Oréal Paris pour le Jour international de la femme en 2016.

Victoria’s Secret n’a pas toujours été bien vu par la communauté trans. L’entreprise américaine avait été vertement critiquée en novembre 2018 lorsque le chef marketing de la marque, Ed Razek, avait dit en entrevue avec Vogue qu’il ne pensait pas inclure des anges «transsexuelles» dans ses défilés. «Pourquoi pas? Parce que le spectacle est basé sur le fantasme», avait-il expliqué.

Dans la tourmente, Razek s’est excusé et la PDG, Jan Singer, a démissionné, ne réussissant pas à rattraper le manque à gagner dans les ventes stagnantes.

Il se pourrait d’ailleurs qu’il n’y ait pas de défilé Victoria’s Secret en 2019 en raison des audiences à la baisse de l’événement. C’est du moins ce qu’aurait révélé le mannequin Shanina Shaik au Daily Telegraph.

À voir aussi :