BIEN-ÊTRE
05/06/2019 16:39 EDT

Vous pouvez maintenant traverser l'Arctique russe en train

Vos prochains plans de vacances?

OLGA MALTSEVA via Getty Images

Le premier train touristique traversant des régions arctiques russes à destination de la Norvège a été lancé mercredi à Saint-Pétersbourg avec 91 voyageurs à bord.

« Cela fait longtemps que l’Arctique intéresse tout le monde. Cette destination est bien couverte par des agences touristiques canadiennes et norvégiennes, mais ce n’est pas le cas pour la Russie », a indiqué lors d’une conférence presse Nurlan Mukash, directeur général du voyagiste Lernidee Еrlebnisreisen, à l’origine du projet.

Cette entreprise allemande s’est associée l’Agence russe de promotion des investissements en Extrême-Orient.

Baptisé « Zarengold » (Or des Tsars en allemand), ce train composé de huit voitures-lits et deux voitures-restaurants traversera le Grand Nord russe via les villes de Saint-Pétersbourg, Petrozavodsk (Carélie), Kem et Mourmansk. Cette dernière est située au-delà du Cercle polaire, au bord de la mer de Barents.

À Mourmansk, les touristes descendront du train puis se rendront en bus jusqu’à Kirkenes, en Norvège, avant de terminer leur voyage en bateau jusqu’à Oslo ou par les airs jusqu’à l’île de Spitzberg.

Cet itinéraire, qui va s’étendre sur onze jours, permettra de découvrir des régions difficilement accessibles, affirment les organisateurs.

Des touristes venus de sept pays, notamment d’Allemagne, de Suisse, de Norvège, des États-Unis et des Pays-Bas, participent à ce premier « voyage-test ».

« À l’avenir, nous espérons lancer ces trains régulièrement, jusqu’à deux fois pas an », a précisé M. Mukash.

La Russie espère devenir dans l’Arctique la première puissance économique et militaire en profitant notamment du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, qui devrait ouvrir de nouvelles routes commerciales.

À voir aussi :