DIVERTISSEMENT
14/05/2019 11:29 EDT

«Toute la vie»: Hélène Bourgeois-Leclerc et Roy Dupuis au chevet de mères adolescentes

Une nouvelle série événement à suivre dès cet automne.

Radio-Canada

On connaît maintenant la distribution de la nouvelle grande dramatique destinée à prendre la relève d’Unité 9 sur ICI Télé. Avec Roy Dupuis et Hélène Bourgeois Leclerc dans les rôles principaux, Toute la vie se penchera sur le quotidien difficile de jeunes filles de 12 à 17 ans, déjà mamans ou en passe de le devenir. Ce qui nous promet une nouvelle série événement à suivre dès cet automne.

D’un drame à l’autre

Développé par l’équipe d’Unité 9 (Danielle Trottier à l’écriture, Jean-Philippe Duval à la réalisation, Fabienne Larouche et Michel Trudeau à la production), ce drame aura pour décor l’école Marie-Labrecque, où des adolescentes, enceintes ou jeunes mamans, peuvent suivre leur scolarité tout en se préparant à assumer la charge d’un enfant. Cet établissement unique en son genre a été inspiré par l’école Rosalie-Jetté, qui accueille à Montréal des jeunes filles enceintes depuis les années 1960 et qui a incité Danielle Trottier à écrire, pour la première fois, sur l’adolescence.

«Après Unité 9, j’avais l’intuition qu’il fallait que je quitte le monde adulte», a détaillé l’auteure en entrevue avec le HuffPost Québec. «Quand j’ai terminé l’écriture d’Unité 9 il y a plus d’un an maintenant, j’ai eu une petite détresse. Ç‘a été un projet qui a généré beaucoup d’intensité. Et ma crainte, c’était de ne pas pouvoir retrouver cette profondeur-là. Mais en commençant l’écriture de Toute la vie, je me suis rendue compte que d’aller à la rencontre des jeunes mères, ça m’amenait vers un autre type de profondeur qui était aussi intense et aussi riche.»

Radio-Canada

Une femme de caractère

Pour la première saison, qui sera composée de 24 épisodes, l’histoire de Toute la vie tournera principalement autour de six adolescentes, dont la plus jeune, Anaïs, 13 ans, sera jouée par la comédienne Cassandra Latreille. Face à ces ados, Hélène Bourgeois-Leclerc a hérité du rôle de Tina, la directrice de l’école Marie-Labrecque. «C’est une femme de tête et de cœur. Elle est là pour soutenir ces jeunes filles et les encadrer. Elle est dans l’urgence d’agir pour les empêcher de décrocher de leur scolarité», a précisé l’actrice, qui s’est dite séduite par «la portée sociale» de la série alors qu’on estime à 1500 le nombre d’adolescentes qui tombent enceintes chaque année au Québec.

«C’est une émission de télévision, donc il y a une part de divertissement, mais les shows de Danielle Trottier ont toujours une portée plus large», a ajouté Hélène Bourgeois-Leclerc qui a visité l’école Rosalie-Jetté à l’origine de la série pour se préparer pour le rôle. «C’était assez bouleversant et magnifique de voir une école qui est habitée de bedaines, de bébés, et de toutes ces filles de 14, 15 ou 17 ans qui ont décidé de poursuive, malgré tout, les études.»

Radio-Canada

Roy Dupuis de retour dans une série

Aux côtés d’Hélène Bourgeois Leclerc, Roy Dupuis, va prêter ses traits au personnage de Christophe, le nouveau psychoéducateur recruté par Tina. «C’est quelqu’un qui a lui-même eu une enfance un peu rough, a indiqué l’intéressé. Il a beaucoup appris des problèmes qu’il a pu avoir dans la vie. Et il est rendu à un point où il veut donner aux autres ce que lui n’a pas eu.» C’est l’occasion aussi pour l’acteur de faire son grand retour au petit écran, sept ans après Les rescapés. «Ça a été un choix important pour moi, a-t-il confié. Je ne m’attendais pas à revenir à la télé. Mais c’est la rencontre avec Jean-Philippe (Duval) qui m’a convaincu de m’embarquer dans ce projet.»

Emballé par la perspective de pouvoir jouer «un personnage masculin sain et moderne», Roy Dupuis a également été touché par le sujet même de Toute la vie. «Je ne savais pas qu’une école comme ça existait à Montréal. Et puis, sans donner de nom, je connais quelqu’un proche de moi qui se retrouve aujourd’hui dans une situation compliquée pour avoir choisi d’avoir un enfant plutôt que de poursuivre ses études.»

Il faudra patienter jusqu’à l’automne prochain pour découvrir le nouveau «bébé» d’ICI Télé, qui mettra également en vedette Fanny Mallette et Emmanuel Bilodeau dans le rôle des parents de la jeune Anaïs. Le tournage de Toute la vie doit débuter dans quelques jours à Montréal, face au Parc Baldwin, au coin des rues Sherbrooke et Messier, où un ancien building à l’abandon a été réaménagé pour servir de décor à l’école Marie-Labrecque. De son côté, Danielle Trottier espère pouvoir développer la trame dramatique de Toute la vie sur plusieurs saisons. «C’est une série qui peut faire quelques années, a reconnu la scénariste. Mais j’évite de donner des nombres d’années parce qu’après ça, il faut que je les écrive!»  

À VOIR AUSSI: