NOUVELLES
31/07/2019 08:02 EDT | Actualisé 31/07/2019 15:05 EDT

Une tornade renverse des roulottes au Camping Lac-aux-Sables

Des objets ont été transportés par le vent jusque dans le lac.

Environnement Canada a confirmé mercredi qu’une tornade a bel et bien frappé la municipalité de Lac-aux-Sables, en Mauricie, faisant trois blessés légers et bien des dommages, mardi.

Dans la municipalité où se trouvent plusieurs terrains de camping, des roulottes ont été renversées, des arbres ont été cassés et déracinés, des fils électriques sont tombés au sol et des objets ont été transportés par le vent jusque dans le lac. Une roulotte a de plus été soulevée dans les airs et a atterri sur une autre roulotte, selon des informations transmises mardi.

Heureusement, personne ne se trouvait dans ces roulottes. Les blessés sont des personnes qui prenaient un repas à l’extérieur à proximité.

Elles ont été transportées dans un centre hospitalier avec des blessures légères, a confirmé le maire de Lac-aux-Sables, Yvon Bourassa, lors d’un point de presse tenu mercredi.

 

M. Bourassa a précisé que 900 personnes ont dû être évacuées.

“Neuf cent un en fait”, a précisé le maire, notant qu’il doit se compter parmi les évacués.

“Je suis le seul sinistré résidant. Ma famille a sorti de la bâtisse et on a pu réintégrer la bâtisse ce matin vu qu’il n’y avait aucun danger”, a-t-il raconté, mentionnant toutefois que sa résidence a subi des dommages.

Les 900 autres personnes évacuées se trouvaient sur des terrains de camping ou dans des chalets.

La directrice générale de la Ville, Valérie Cloutier, a précisé de son côté qu’une soixantaine de personnes évacuées ont été accueillies au centre d’hébergement mis sur pied dans une salle de l’hôtel de ville, dont certaines qui étaient accompagnées de leurs animaux de compagnie. Des employés de la Croix-Rouge canadienne avaient été dépêchés sur place pour les accueillir.

Mme Cloutier estime par ailleurs qu’une dizaine de roulottes ont été tellement endommagées qu’elles ne pourront plus être utilisées.

Toutes les caractéristiques d’une tornade

Déjà mardi soir, Environnement Canada confirmait qu’une cellule orageuse était passée au-dessus de la région de Lac-aux-Sables et parlait d’une “possible tornade”.

Mercredi, la tornade a été confirmée.

“Sur le site à Lac-aux-Sables, l’équipe a pu constater que les dommages correspondaient vraiment à des dommages causés par une tornade, donc un corridor de destruction vraiment bien localisé”, a expliqué le météorologue André Cantin, d’Environnement Canada.

M. Cantin a précisé que lors d’une tornade, les dommages sont faits sous forme linéaire, donc un corridor pouvant atteindre de 200 à 500 mètres de large et s’étirant sur plusieurs centaines de mètres ou même quelques kilomètres.

L’intensité de la tornade à Lac-aux-Sables a été évaluée à une force EF1, qui correspond à des vents variant entre 135 et 175 km/h. Selon M. Cantin, c’est “le genre de tornades qu’on a au Québec”.

″(Les tornades) de force EF0, EF1, ce sont les tornades les plus courantes, qui constituent 90-95 pour cent des tornades qu’on a au Québec. ”

L’après-tornade

La directrice générale de Lac-aux-Sables a demandé à la population de respecter le périmètre de sécurité établi sur la rue Sainte-Marie, entre la jonction du chemin Sainte-Marie et de la rue principale, afin de permettre aux employés des travaux publics et aux équipes d’Hydro-Québec de remettre les services en place et de rétablir l’électricité dans le secteur.

“Il y a beaucoup d’arbres qui sont tombés sur les fils et il y a beaucoup de dommages, des poteaux à remplacer...”, a soutenu le maire Bourassa.

Au lendemain du passage de la tornade, M. Bourassa se dit très heureux du travail accompli par la Ville pour le déploiement du plan d’urgence.

“La municipalité, on est très prêts pour les situations qui arrivent ponctuellement. Hier les pompiers ont été là dans les délais prescrits, les ambulanciers étaient sur place, la sécurité civile s’est jointe (à eux), la Sûreté du Québec est arrivée, la Croix-Rouge est arrivée aussi et la municipalité et ses employés sont tous arrivés dans des délais vraiment surprenants (...) J’étais extrêmement content de la situation.”

À voir: pas une, mais deux tornades